Preview

Carte finale de NXT TakeOver : Orlando

WWE

C’est le moment qu’attendent beaucoup de fans, parfois plus que l’évènement qu’il précède. NXT TakeOver est de retour et pose son ring à la maison, à Orlando la veille de WrestleMania 33 pour lui mettre encore la misère.

« You bastards! », s’était exclamé Triple H au terme des deux heures et demi de NXT TakeOver : Dallas l’an dernier, ayant peur que la brand jaune fasse de l’ombre jusqu’à plonger dans l’obscurité totale WrestleMania 32. La barre avait été mise très haute l’année dernière avec les débuts de Shinsuke Nakamura entre autres. Cette année, la carte est évidemment différente, mais les attentes sont les mêmes.

Encore une fois, cinq match, pas plus. Tous les titres défendus, les débuts d’un catcheurs et un match par équipe à quatre contre quatre. C’est ce qui est bien avec NXT TakeOver et NXT en général : on va droit au but, on ne perd pas son temps et il y a tout ce qu’il faut pour nous faire passer une bonne soirée.

La revanche de Tye Dillinger et les débuts d’Aleister Black

On retrouve donc sur la carte deux match sans enjeu. Le premier : un match par équipe à quatre contre quatre. SAnitY qui depuis plusieurs semaines n’a de cesses que de mettre Tye Dillinger, No Way Jose et Roderick Strong s’est retrouvé en difficulté lors de l’épisode du 22 mars quand a débarqué au secours de la bande de Dillinger Ruby Riot, qui n’est autre que Heidi Lovelace faisant officiellement ses débuts à NXT. Trois hommes et une femme de chaque côté, l’occasion parfaite pour organiser un match entre les deux clans, et sans doute l’issue sera enfin favorable pour Tye Dillinger, du moins on l’espère.

L’autre match sans enjeu est sans doute l’un des plus attendus de la soirée. Le catcheur néerlandais Aleister Black (a.k.a. Tommy End) fera ses débuts contre Andrade « Cien » Almas. Des débuts en grande pompe pour celui qui a entre autre foulé les rings français à plusieurs reprises et qui on en doute pas, seront victorieux. Et tant pis pour Andrade « Cien » Almas, qui peine toujours à être convainquant depuis ses débuts à NXT.

Un chapitre de plus pour les Authors of Pain ?

Champions par équipes depuis NXT TakeOver : San Antonio, les Authors of Pain n’ont pas grand chose d’intéressant à proposer si ce n’est une carrure tout de même impressionnante et un manager qui parle littérature et algorithme. Leurs titres, ils les défendront non pas contre une mais deux équipes qui ont des envie de revanche : #DIY et The Revival. La première parce qu’elle s’est faite prendre les titre presque aussi vite qu’elle les a gagné deux mois plus tôt à Toronto, et la seconde parce qu’elle n’a toujours pas digéré de les avoir perdu à Toronto, aussi.

Mais les Authors of Pain sont partis pour dominer NXT, la tendance actuelle est visiblement aux big men si l’on en croit les récents débuts des Ealy Brothers ou des Heavy Machinery. Et les deux équipes en lices dans ce match sont plutôt en bonne position pour débuter dans le roster principal.

Dernier tour de piste pour Nakamura avant le grand bain

Cela fera un an pile que Shinsuke Nakamura aura fait ses débuts à NXT ce samedi. Une année très chargée qui l’a vu se hisser au sommet de la brand jaune dès NXT TakeOver : Brooklyn, battant Samoa Joe pour devenir champion de NXT. Lançant une rivalité qui va un peu transformer le titre de NXT en patate chaude pour qu’il atterrisse entre les mains de Bobby Roode, lui aussi rapidement sacré.

Bobby Roode n’est sans doute pas le champion parfait, sa gimmick est efficace, mais pour la simple raison qu’elle est assez basique. Le méchant riche en costard sur mesure qui méprise le bas peuple, c’est du réchauffé. Chris Jericho, Alberto Del Rio ou même François Fillon peuvent crier au plagiat. Mais c’est sans doute sur lui que le titre restera au terme de ce match, Shinsuke Nakamura n’a plus besoin du titre et n’est plus très loin de rejoindre le roster principal.

La rencontre tant attendue entre Asuka et Ember Moon

Enfin on a gardé le meilleur pour la fin. Si l’on mentionne ce match en dernier c’est tout simplement parce qu’il doit absolument être le main event de NXT TakeOver : Orlando. L’enjeu est bien plus important ce samedi soir pour le titre de championne de NXT que pour les hommes.

Il y a même deux enjeux dans ce match : le titre de championne de NXT qu’Asuka a remporté il y a un an à TakeOver : Dallas en battant Bayley bien sûr, mais aussi la streak d’invincibilité d’Asuka. Il fallait évidemment la catcheuse idéale pour mettre fin à ce règne et à cette streak. Pas question de tout laisser à des Liv Morgan ou Billie Kay, bien que leurs progrès ont été visibles ces derniers mois.  Ember Moon est ainsi la catcheuse parfaite et ça, personne n’en a douté. Le match était même attendu depuis ses débuts à NXT TakeOver : Brooklyn l’été dernier, mais la WWE a préféré prendre son temps et garder ce match pour une grande occasion.

Ce samedi Ember Moon pourrait bien repartir avec le titre de championne de NXT et ce ne sera pas démérité. On mets même une petite pièce sur le fait que cet affrontement sera le match de la soirée.

NXT TakeOver : Orlando (Pre-show)
WWE Network / Youtube / Facebook, 1h30

Comme d’habitude, pas de match mais un récapitulatif de la carte avec un panel de personnalités de la WWE.

NXT TakeOver : Orlando
WWE Network, 2h

• SAnitY (Eric Young, Alexander Wolfe, Killian Dain et Nikki Cross) contre Tye Dillinger, No Way Jose, Roderick Strong et Ruby Riot

• Aleister Black contre Andrade « Cien » Almas

• Authors of Pain (c) contre #DIY contre Revival — Match pour les titres de champions par équipe de NXT

• Bobby Roode (c) contre Shinsuke Nakamura — Match pour le titre de champion de NXT

• Asuka contre Ember Moon — Match pour le titre de championne de NXT

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut