Preview

WrestleMania 33 : Goldberg contre Brock Lesnar, le match sur lequel seul Vince McMahon compte

WWE

C’est clairement le match sur lequel la WWE compte pour attirer un maximum de spectateurs, de téléspectateurs et d’abonnés au WWE Network pour WrestleMania 33 ce dimanche, et pourtant, il est loin de faire l’unanimité. Goldberg affrontera Brock Lesnar dans ce qui sera probablement le main event du pay per view.

Bien avant son annonce, ce match était redouté. Notamment parce que la dernière fois que les deux catcheurs se sont retrouvé en un contre un, si l’impact auprès du public a été fort, le match n’a duré que moins d’une minutes et c’est ce qui pose problème. Déjà pour les Survivor Series, pay per view non seulement important historiquement mais aussi de par la place de show du big four qu’il a retrouvé l’année dernière, cela n’est pas forcement acceptable auprès de la totalité du public.

Comme si cela ne suffisait pas, chaque apparition en pay per view des deux catcheurs a déçu depuis le début de la rivalité. Au Survivor Series, mais aussi au Royal Rumble où Brock Lesnar, Goldberg et l’Undertaker se sont retrouvés sur le ring pendant un très court laps de temps alors que la WWE avait fait beaucoup de teasing sur ces trois noms dans la bataille royale, laissant penser que l’un d’entre eux allaient jouer un rôle important dans ce match. Il n’en fût finalement rien. Puis il y a eu Fastlane, où Goldberg a battu Kevin Owens pour remporter le titre de champion Universal en tout juste vingt-deux secondes.

Goldberg, un (ancien) catcheur usé

Officiellement la WWE se sert de cette rapidité pour faire comprendre au public que Goldberg est un athlète puissant, capable de battre ses adversaire rapidement et lui confère une sorte d’invincibilité pour créer un certain suspense dans l’optique du match de WrestleMania. Mais cette rapidité est la conséquence d’un autre gros problème.

Goldberg a cinquante ans. C’est déjà un gros défaut dans le catch aujourd’hui, peu de catcheurs restent au meilleur de leur forme après 40 ans. Mais en plus, celui-ci n’avait, avant son retour pas catché depuis plus de douze ans. Douze ans sans activité cela se ressent.

Récemment dans une interview Goldberg affirmait avoir perdu sa masse musculaire de l’époque — ce qui est tout à fait normal après autant d’année à ne plus s’entrainer de la même manière que lorsque l’on est en activité — et a du mal à suivre l’entraînement qu’il doit suivre aujourd’hui.

Je ne suis rien d’autre qu’une machine maintenant. Je me lève le matin. Je mange. Je m’entraîne. Je mange. Je vais aux toilettes vingt fois par jour parce que je fais entrer 15 à 20 000 calories dans mon corps qui ne comprend pas ce qui se passe. À 50 ans, il n’a aucune idée de ce qui lui arrive.

La réalité est bien là: Goldberg, malgré tout l’entrainement possible, n’a plus la force de catcher comme à l’époque — bien que, entendons nous, même à sa grande époque celui-ci n’était pas spécialement connu pour sa grande technique in-ring — mais cela l’empêche aussi de tenir longtemps sur un ring sans qu’il y ait de temps mort. Pour ce faire, la WWE a donc choisi de lui proposer que des match (très) court, au risque de frustrer les gens venu pour le spectacle catchesque.

Le cynisme de McMahon, encore et toujours

Goldberg est à la WWE pour la même raison que Brock Lesnar aujourd’hui : c’est un nom qui a laissé malgré tout cela une trace dans l’histoire du catch, et un personnage que le public apprécie. Mais c’est aussi un nom qui peut rapporter gros à la WWE et sur ce point Vince McMahon ne se trompe jamais. Goldberg est une machine à fric qui va permettre sans doute à WrestleMania, entre bien d’autre choses, de dégager beaucoup de revenus.

Mais cette excuse de l’argent ne doit pas nous faire oublier le reste : Goldberg reste une star du passé, d’une époque où la WWE pouvait miser sur des big men de la sorte et contenter la plupart des fans. Aujourd’hui en 2017, les fans de la WWE peuvent encore aduler Goldberg pour la légende qu’il est, mais ils aiment aussi et surtout Kevin Owens, Sami Zayn, Seth Rollins, Roman Reigns ou bien d’autres catcheurs de cette génération que l’on aimerait voir bien plus sur le devant de la scène lors d’évènements comme WrestleMania.

C’est une problème qui va d’ailleurs bien au delà de WrestleMania, mais qui concerne la WWE en général. WrestleMania est ce qui permet le plus à la WWE de se montrer au monde qui ne la connait pas forcément, la figure de proue du navire de Vince McMahon. Mettre Goldberg en tête d’affiche de WrestleMania, c’est prendre le risque de donner au monde une image dépassée de ce qu’est la WWE aujourd’hui alors qu’elle pourrait se montrer sous un visage bien plus moderne.

Et après WrestleMania 33 ?

Le match de WrestleMania a de gros risques de décevoir, peu de gens s’attendent à du grand spectacle. Il va surtout falloir trouver une parade pour que non seulement l’incapacité physique de Goldberg ne se voit pas à nouveau — tout en évitant le risque de reproduire le match de WrestleMania XX, mais il va falloir aussi trouver un nouveau grand coup pour que le résultat et un impact fort à la fin de ce grand pay per view.

Une victoire de Brock Lesnar lors du match de ce dimanche est ce qui parait de plus logique au terme de cette rivalité, Goldberg n’ayant apparemment pas signé pour des apparitions supplémentaires à la WWE après ce dimanche. De plus et c’est ce qui comptera le plus, Brock Lesnar aura eu sa vengeance qu’il attend non pas seulement depuis les Survivor Series, mais aussi depuis WrestleMania XX.

Pour ce qui est du titre Universal, on espère que la WWE va profiter de Brock Lesnar un maximum pour le remettre sur la bonne voie et le faire revenir à la taille de catcheurs qui en auraient bien plus besoin que lui ou Goldberg. On ne le répète jamais assez, mais en 2017, il est vraiment temps de compter sur la génération actuelle.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut