Actualité

Goldberg ne veut pas faire de longs matchs, « Ils paient des gars pour faire ça »

WWE

Il y a encore quelques jours Goldberg expliquait qu’il se sentait malheureux depuis son retour, que son entrainement et sa préparation physique le faisaient souffrir. Et pour cause, celui-ci n’avait pas catché depuis treize ans et son corps avait perdu pas mal de sa masse musculaire de l’époque.

Mais même si c’est la réalité, Goldberg ne comprends pas que l’on puisse ne pas aimer assister à un squash dans le main event d’un grand évènement et compare sa situation à celle d’un boxeur, ajoutant que d’autres catcheurs sont payés pour tenir sur la durée dans leurs matchs, mais que lui était payé pour « démolir ».

Je suis fatigué d’entendre « Goldberg ne peut pas faire quinze minutes. Il ne peut pas le faire. Il ne peut pas… » Vous savez quoi? Ils paient des gens pour faire ça, okay? Ils paient aussi des gars pour démolir d’autres gars. Quand Mike Tyson combattait, les gens ne payaient pas soixante dollars pour savoir qu’il allait mettre quelqu’un KO en moins de soixante secondes. Et ne me dites pas que qu’à l’époque, les gens n’étaient pas debout, complètement fous. On ne peut pas plaire à tout le monde, mais je n’ai jamais été un de ces gars. Si on m’avait demandé d’en être, je n’aurais sans doute pas pu. Mais hey, je suis très heureux de ne pas en être.

Quand au match de ce dimanche, il ajoute qu’au final la durée du match n’a pas d’importance pour lui parce que ça va être sanglant et promet un énorme combat, ajoutant tout de même que cette fois, cela devrait durer un peu plus longtemps.

Je m’en fous. Ça n’est pas important. Vous savez quoi? Je ne peux pas décider de ça. Ça n’est vraiment pas important. Ce que je veux dire c’est que les gens vont faire des conjecture, expliquer que cela ne va pas parce que ci, parce que ça. Ça n’a aucune importance pour moi. Peu importe ce que ce sera, ça va être sanglant. Que je perde ou que je gagne, le fait est que Brock saura qu’il était dans un énorme combat et que ça ne va pas durer quinze secondes. Ça ne va pas durer vingt secondes ou une minute parce que l’on sait tous les deux comment ça va se passer et je ne pense pas que l’on va se surprendre de quelques manière que ce soit. Je pense que nous sommes là pour que ça dure, et ça va être intéressant. Il n’y a pas à se poser de question là dessus. Et j’ai déjà mon rendez-vous à l’hôpital. J’espère qu’il a le sien.

Plus de surprise ce dimanche soir, donc.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut