Preview

Carte finale de WWE Payback 2017

WWE

Ce dimanche se tiendra Payback, le premier pay per view depuis WrestleMania. Une manière de relancer la machine WWE après son grand show avec des matchs qui comme le nom du show l’indique, ne seront que vengeances et envies de revanche.

Le Bàlor Club dans le kickoff

Dans le kickoff de ce pay per view on aura d’abord le droit à un MizTV dont l’invité sera Finn Bàlor. Pour ce dernier on comprend un peu: revenu le lendemain de WrestleMania, l’irlandais n’a aucune rivalité en cours pour le moment mais semble préparer un truc en cachette — observez bien le bandeau qu’il porte au bras ces temps-ci.

Pour The Miz par contre on est surpris de ne pas le voir sur la carte du pay per view face à Dean Ambrose, alors que ces deux catcheurs sont en rivalité depuis leur arrivé à RAW lors du Superstar Shake-up. La carte était sans doute déjà bien chargée, on garde donc ça pour le prochain pay per view de RAW Extreme Rules, le 4 juin prochain.

On aura aussi le droit à un match entre The Club et Enzo Amore & Big Cass. On ne voit pas beaucoup d’intérêt à ce match à part occuper les deux équipes ce dimanche soir. On ne peut s’empêcher par contre de déplorer l’utilisation de Karl Anderson et Luke Gallows depuis leurs débuts à RAW. Espérons que le retour de Finn Bàlor serve à quelque chose.

Une rivalité classique qui fonctionne chez les Cruiserweights

C’est l’un des matchs revanche de WrestleMania. Lors du kickoff du grand évènement de la WWE Neville était parvenu à battre Austin Aries pour conserver son titre de champion Cruiserweight de la WWE — il est d’ailleurs aujourd’hui le champion au plus long règne avec près de trois mois en tant que champion. Mais il y est parvenu en trichant, raison de plus pour Austin Aries de demander un rematch.

Neville est en plus un bon champion heel et le personnage qu’il s’est créé depuis son retour semble fonctionner. Austin Aries en face n’a pas de mal à s’attirer les faveurs du public. On tient une bonne rivalité bien qu’elle soit des plus classiques. Maintenant on ne serait pas surpris de voir Austin Aries repartir dimanche avec le titre après avoir détrôné Neville.

Les Hardy de nouveau brisés à Payback ?

Leur retour nous file encore des frissons quand on y repense. Lors de WrestleMania 33 le match pour les titres par équipe est devenu l’un des mark moment de l’année quand le theme musical des Hardy Boyz a retenti dans Camping World Stadium d’Orlando. Ils sont revenus mais ont en plus décroché les titres de champions par équipe de RAW.

Ils vont donc affronter ce dimanche Sheamus et Cesaro qui après bien des difficultés font une équipe solide — faudrait pas non plus que cela dure, on attend toujours le push solo de Cesaro — qui est parvenue à se hisser à la place de challenger aux titres par équipe.

Rien ne dit par contre que Matt et Jeff Hardy vont rester champion par équipe de RAW bien longtemps. Cette victoire à WrestleMania était obligée, les faire revenir à WrestleMania pour les faire perdre le même soir aurait été idiot. Une défaite est possible et pourrait lancer autre chose: le retour de la gimmick Broken. On sait depuis quelques temps que les négociations avec la TNA sont en cours tandis que Matt Hardy tease la chose sur Twitter depuis pas mal de temps déjà.

Seth Rollins contre Samoa Joe, Chris Jericho contre Kevin Owens, des envies de revanche

C’est en quelques sortes un autre match revanche de WrestleMania, sauf que Triple H n’étant pas là, c’est Samoa Joe qui le remplace. Bon c’est aussi et surtout l’occasion pour Rollins de se venger de celui qui l’a blessé au genou à RAW quelques semaines avant WrestleMania.

Difficile de déterminer un vainqueur ici, mais Seth Rollins ferait mieux de gagner, sinon toute la storyline et la victoire à WrestleMania 33 n’aura servit à rien.

C’est un autre match revanche de WrestleMania mais c’est aussi un des deux matchs de la carte à comporter un catcheur de SmackDown. Chris Jericho qui a perdu le titre de champion des Etats-Unis à WrestleMania 33 tentera ce dimanche de le récupérer des mains de Kevin Owens, depuis parti à SmackDown.

L’issue de ce match n’est en rien une surprise, on sait que Chris Jericho va prendre quelques semaines de repos après ce Payback et il y a peu de chance que, transféré à SmackDown, Kevin Owens reviennent à RAW. De plus, une rivalité alléchante l’attente à SmackDown contre AJ Styles.

Alexa Bliss en attendant que Sasha Banks agisse

Alexa Bliss ne perd pas son temps: à peine arrivée à RAW qu’elle est déjà sur la route du titre de championne de la brand jaune de Bayley. Les deux catcheuses sont par ailleurs à l’origine du seul segment intéressant de l’épisode de Monday Night RAW d’avant ce pay per view et on a très envie de voir le match maintenant.

Il y a par contre peu de chance que Bayley perde le titre maintenant. On sent bien que quelque chose se prépare avec, ou plutôt contre Sasha Banks mais que la WWE fait durer l’attente. Heureusement on sait que cela en vaut la peine.

Ce sera par contre le seul match féminin de la soirée, alors que la WWE nous avait habitué ces derniers mois à nous en proposer deux par pay per view. Et pourtant avec le retour d’Emma et la petite histoire avec Dana Brooke y avait sans doute de quoi proposer un second match.

Roman Reigns face à Braun Strowman sans suspense

Il faut bien occuper Roman Reigns pendant que Brock Lesnar se la coule douce chez lui, bien pépouze dans son canapé le lundi soir — au cas où vous auriez oublié, il est champion Universal depuis WrestleMania. Alors en attendant c’est contre Braun Strowman que le big dog doit se débrouiller, et on était loin de croire que la rivalité allait être aussi folle.

Pourtant vous n’avez pas rêvé: après avoir passé à tabac Roman Reigns pendant plusieurs minutes, Braun Strowman a littéralement retourné l’ambulance dans laquelle se trouvait Reigns. On n’a toujours pas revu Roman Reigns depuis cette attaque mais on se doute bien que celui-ci fera son retour en grandes pompes ce dimanche avec une victoire sur le monstre parmi les hommes. Le schéma est bien classique et parfait pour un pay per view intitulé Payback : le blessé s’absente, revient et bat son agresseur.

Brock Lesnar pourrait ainsi décider de réapparaitre ce dimanche après le match — ce serait pas mal pour un champion dans un pay per view, quand même — et ainsi lancer une rivalité. Non parce qu’il va bien falloir le défendre, ce titre Universal. Il lui reste d’ailleurs plus que quelques jours pour ce faire, si la règle des trente jours existe toujours.

Randy Orton face à Bray Wyatt sans son titre

Ce match est, avec celui entre Kevin Owens et Chris Jericho, le second à comporter une Superstar de SmackDown. Randy Orton va affronter Bray Wyatt mais ne défendra pas son titre de champion de la WWE dans ce match, bien dommage. Etant donné que le titre de champion Universal est absent de la carte du pay per view de RAW, permettre la défense d’un autre titre majeur ce dimanche soir n’aurait pas été de refus. D’ailleurs, ici aussi on oublie la règle des trente jours.

Le match est un « House of Horrors » match. Un concept visiblement inventé par Bray Wyatt, mais il ne nous a pas révélé en quoi consiste cet affrontement. Randy Orton aura la surprise ce dimanche soir, et nous aussi. Espérons que le résultats soit plus intéressant que le « Ring of Fire » contre Kane en 2013, quand même.

WWE Payback 2017  — Kickoff
Youtube / Facebook / WWE Network, 1h

• MizTV (invité : Finn Bàlor)

• The Club contre Enzo & Big Cass

WWE Payback 2017
WWE Network, 2h / AB1 (VF), 2h10

• Neville (c) contre Austin Aries — Match pour le titre de champion Cruiserweight

• Hardy Boyz (c) contre Sheamus & Cesaro — Match pour les titres de champions par équipe de RAW

• Seth Rollins contre Samoa Joe

• Kevin Owens (c) contre Chris Jericho — Match pour le titre de champion des Etats-Unis

• Bayley (c) contre Alexa Bliss — Match pour le titre de championne de RAW

• Braun Strowman contre Roman Reigns

• Randy Orton contre Bray Wyatt — Match « House of Horrors »

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut
//ad6media