Résumé

RAW du 1er mai : Résumé et résultats

WWE

Vingt-quatre heure après WWE Payback Roman Reigns crache-t-il encore du sang sur les murs ? Réponse en regardant l’épisode de Monday Night RAW de cette semaine.

La célébration d’Alexa Bliss ouvre Monday Night RAW

Cet épisode de Monday Night RAW s’ouvre avec toute la division féminine de la brand rouge sur le ring, rejoint par la nouvelle championne Alexa Bliss qui a remporté la ceinture lors du pay per view la veille.

Alexa Bliss tient à remercier tout le monde, pas de jaloux. Elle ajoute que toutes les filles qui aiment se faire appeler « Queen » ici peuvent aller se rhabiller « The queen is dead, all hail Alexa Bliss ». Elle s’adresse à Micky James, Sasha Banks ou encore Nia Jax avant de monter sur un podium installé sur la scène… se rendant compte qu’elle a oublié Bayley. Elle se moque évidemment de la désormais ancienne championne, racontant qu’elle a vu la tristesse dans les yeux de la famille de Bayley venus la soutenir lors de Payback. Bayley ne dit rien et préfère attaquer la championne, une bagarre générale éclate évidemment sur le ring.

Au retour de la pub, c’est un quatre contre quatre féminin qui a lieu. Sasha Banks, Mickie James, Dana Brooke et Bayley affronte Nia Jax, Alicia Fox, Emma et Alexa Bliss. La championne de RAW permet la victoire de son équipe après avoir aveuglé Bayley dans le dos de l’arbitre et lui avoir porté un DDT.

On ne reverra plus aucune catcheuse de la soirée. Cela a beau avoir été un bon segment d’ouverture, cela donne l’impression que la WWE a préféré expédier la division féminine rapidement.

Enzo Amore et Big Cass arrivent, Enzo Amore doit affronter Luke Gallows. The Club débarquent par surprise en attaquant leurs rivaux dans le dos pendant leur promo. Le match commence pendant la pub. Luke Gallows remporte le match après un Fireman’s Carry Flapjack.

Neville et TJ Perkins sont en coulisse. Perkins rappelle à Neville qu’à Payback, Austin Aries l’a presque fait abandonner avant qu’il attrape l’arbitre. Une remarque qui ne plait évidemment pas au champion. Celui-ci explique que ce qui est arrivé pendant ce match était absolument accidentel et demande à Perkins d’être plus conciliant. Neville ajoute qu’il donnera une chance au titre à Perkins mais qu’il va devoir faire ses preuves: ce soir, il affrontera Austin Aries.

Seth Rollins et Finn Bàlor veulent Lesnar, The Miz veut l’Intercontinental

Seth Rollins arrive pour faire un petit point sur sa carrière. Il explique que maintenant qu’il a battu Triple H, il ne veut plus qu’une chose : The Beast. Il veut Brock Lesnar, il veut le titre de champion Universal de la WWE. Il a déjà été à Suplex City et il a pas peur d’y retourner.

Arrive ensuite Finn Bàlor qui vient expliquer que, évidemment, ayant été le premier champion Universal et ne l’ayant jamais vraiment perdu, Seth Rollins va devoir faire la queue. Arrive ensuite Dean « hé oh j’existe » Ambrose qui lui aussi veut sa place de challenger, suivi du Miz qui vient expliquer à Dean Ambrose qu’il mérite le titre Intercontinental.

Les titres se mélange on commence à ne plus rien comprendre. Les esprits s’échauffent, Dean Ambrose sort son téléphone et appelle Kurt Angle qui lui dit qu’un match entre The Miz, Seth Rollins et Finn Bàlor aura lieu pour désigner un challenger au titre de champion Intercontinental. On ne comprend pas trop comment Seth Rollins qui voulaient le titre de champion Universal se sont retrouvé à se battre pour le titre Intercontinental.

Tony Nese, Brian Kendrick et Noam Dar affronte Rich Swann, Akira Tozawa et Jack Gallagher. 80% du roster de 205 Live est donc sur le ring. L’équipe des faces remporte ce match un peu trop long et ennuyeux. Vous pourrez y mettre toutes les prises et bumps possible ça ne sera pas plus intéressant. Stop the pain.

Explication entre Sheamus/Cesaro et les Hardy Boyz

Sheamus et Cesaro viennent sur le ring pour s’expliquer à propos de l’attaque envers les Hardy Boyz la veille à Payback. Sheamus est le premier à parler, expliquant qu’il se sent mieux aujourd’hui, il n’a plus à se mentir et qu’il n’a jamais aimé le public. Il en va de même pour Cesaro qui depuis des mois tente de s’auto-persuadé que la Cesaro Section lui faisait du bien.

Sheamus explique ensuite être frustré à propos de WrestleMania. C’était censé être leur moment mais les Hardy Boyz sont venu le gagner. Cesaro accuse le public de vivre dans le passé en supportant les Hardy Boyz au lieu de s’occuper de ce qui se fait devant leurs yeux aujourd’hui. Lui et Sheamus ont prouvé hier soir que les Hardy Boyz ne méritaient pas de partager le ring avec Cesaro et Sheamus.

Matt et Jeff Hardy arrivent, Matt prend la parole et les remercie pour l’explication. Il les remercierait bien, mais préfère poser le micro et faire le geste « Delete » avec son frère sans prononcer le mot, avant d’attaquer Sheamus et Cesaro qui quittent le ring pour éviter l’affrontement.

The Miz et Maryse sont en interview en coulisse avec Charly Caruso. Pendant qu’il parle, The Miz détourne le regard et Dean Ambrose remplace Charly Caruso et prend le micro et demande alors au Miz, qui a fini par se rendre compte que l’intervieweuse avait changé, si le gel qu’il avait dans les cheveux ne terminait pas dans ses yeux quand il catch. C’est drôle non ?

Heath Slater affronte Apollo Crews désormais managé par Titus O’Neil (le pauvre). Apollo Crews remporte le match avec une Sit out Powerbomb.

Bray Wyatt se présente à Kurt Angle

Kurt Angle arrive sur le ring pour nous annoncer qu’après avoir eu le match « le plus intense » qu’il ait jamais vu, Roman Reigns et Braun Strowman sont tous les deux blessé. Reigns souffre de nouveau de côtes brisées tandis que Strowman d’une déchirure de la coiffe des ligament rotateur (épaule). Il ajoute que les deux catcheurs n’en ont toujours pas fini entre eux. Bray Wyatt l’interrompt.

Après sa longue entrée, Bray Wyatt se présente au General Manager et fait tout un speech sur le fait que désormais il est à RAW, qu’il en a terminé avec Randy Orton et qu’il peut en quelques sortes sauver RAW. Après avoir gagné le House of Horrors, il s’est senti renaitre — il lui aura quand même fallu l’intervention de Mahal et des Bollywood Boyz, petite renaissance. Il dit que Kurt Angle a besoin de lui et lui demande s’il va le laisser faire son « travail ».

Kurt Angle lui répond qu’il ne sait pas ce qu’il a prévu de faire, mais qu’il faut qu’il sache que RAW est son show. Bray Wyatt rigole et lui répond que RAW est peut-être son show, mais qu’il s’agit de son monde. Pas d’inquiétude, on attendra pas longtemps pour savoir ce que prépare Bray Wyatt.

Pendant ce temps Dean Ambrose en coulisse s’amuse toujours à interviewer des gens avec le micro qu’il a pris plus tôt et dit que la WWE pense lui donner son propre show. Il demande à Seth Rollins que s’il gagne ce soir, a-t-il ce qu’il faut pour battre Dean Ambrose? Rollins lui répond qu’il l’a déjà battu auparavant, ce à quoi Ambrose répond que c’était il y a deux ans. Rollins ajoute qu’il a appris deux ou trois choses depuis.

TJ Perkins ne parvient pas à faire ses preuves

Austin Aries affronte TJ Perkins. Aries remporte le match par soumission en portant une Last Chancery après avoir contré un Detonation Kick. TJ Perkins attaquera ensuite Aries jusqu’à ce que l’arbitre le stoppe.

Bàlor se fait à son tour interviewer par Dean Ambrose qui lui demande s’il est nerveux. Bàlor lui répond qu’il se nourrit de la nervosité pour produire des résultats. Dean Ambrose lui tend alors un donut, il en mange un morceau, le rend et part. Elias Samson passe dans le coin, Ambrose lui demande s’il connait Pearl Jam.

En coulisse, Goldust et R-Truth — oui ils existent toujours ceux-là — demande à Kurt Angle une chance au titre de champions par équipe de RAW. Kurt Angle leur annonce qu’un Tag Team Turmoil aura lieu la semaine prochaine pour déterminer les challengers au titres aura lieu la semaine prochaine.

Un main event offert au Miz

Le main event entre The Miz, Seth Rollins et Finn Bàlor commence. Un excellent triple threat de plus de vingt minutes avec tout ce qu’il faut pour faire chanter « Holy shit » au public. Des bumps de folie et des nearfalls à foison.

Mais pas de chance pour Seth Rollins, Samoa Joe apparait aux abords du ring et attaque Seth Rollins qui finit KO aux abords du ring. Finn Bàlor est désormais seul face à The Miz mais pas de chance pour lui non plus, Bray Wyatt apparait pour couter la victoire à Bàlor en lui portant une Sister Abigail.

The Miz n’a plus qu’à faire le tombé sur Bàlor pour remporter le match, tout le travail lui a été mâché. RAW se termine donc sur la victoire du Miz qui pourra affronter Dean Ambrose pour son titre de champion Intercontinental. Le match a été vraiment bon et relance ainsi les deux rivalité Samoa Joe contre Seth Rollins (qu’on croyait finie) et Bray Wyatt contre Finn Bàlor (qu’on croyait oubliée).

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut