Actualité

Japan Expo 2017 : Deux catcheuses et deux catcheurs japonais à l’affiche cette année

Japan Expo

Chaque année au mois de juillet, il est de tradition au Parc des Expositions de Paris-Nord Villepinte de faire la part belle au catch. Les amateurs de puroresu et de joshi puroresu pourront de nouveau voir leur idoles se produire au salon dédié à la culture japonaise, du 6 au 9 juillet 2017.

Pour cet évènement de grande envergure, la Japan Expo − qui fait toujours appel à l’ICWA pour l’organisation du stand catch − a décidé de faire appel à deux catcheurs et deux catcheuses.

Deux catcheuses de la STARDOM

Les noms des deux catcheuses ont été révélé en mars dernier : ce ne sera ni plus ni moins que Konami et Yoko Bito, deux lutteuses de la STARDOM, promotion japonaise de référence en ce qui concerne le joshi puroresu, autrement dit le catch japonais féminin.

Yoko Bito est la première catcheuse, avec Yuzuki Aikawa, à avoir remporté les titres par équipe Goddesses Of Stardom. Konami quant à elle débute à peine à la STARDOM, arrivée en dernier . Il a également été indiqué que M. Rossi OGAWA, président de la STARDOM, sera présent.

Kotaro Suzuki et Andy Wu, purs produits de la NOAH

Le nom des deux talents masculins qui évolueront dans le ring de Japan Expo n’ont pas été pour l’instant annoncés. D’après les informations données sur le site de Japan Expo, on peut néanmoins déduire que ce seront Kotaro Suzuki et Andy Wu qui se produiront au salon l’été prochain.

Tous les deux formés au dojo de la NOAH, Suzuki est un vétéran des rings tandis que Wu, qui combat sous un masque, n’est qu’au début de sa carrière. Suzuki a remporté de nombreux titres au Japon : le titre junior poids-lourd AJPW et NOAH, les titres par équipe AJPW All Asia et NOAH, le titre cruiserweight Wrestle-1, etc. Suzuki et Wu auront pour adversaires Senza Volto et Booster sur les quatre jours de salon ainsi que Tristan Archer le samedi 8 et dimanche 9 juillet.

En plus des matchs proposés, trois séances d’initiation par jour seront organisées. Pour plus d’informations, consultez la page consacrée au stand catch sur le site de la Japan Expo.