Actualité

En vue de conquérir l’Amérique du Nord, la NJPW créé un titre des États-Unis IWGP

Cette nuit avait lieu à New-York le troisième et avant-dernier show War of the Worlds, coproduit par la Ring of Honor et la New Japan. Avant le début du show, les présidents des deux compagnies Naoki Sugabayshi et Joe Koff ont annoncé la création d’un nouveau titre à la NJPW : le IWGP United States Championship.

Dans un peu moins de deux mois, la New Japan organisera deux shows sur la côte ouest, plus précisément le 1er et 2 juillet à Long Beach en Californie. Deux shows intitulés « G1 Specials in the USA » qui serviront de fer de lance au prestigieux tournoi du G1 Climax. Dans le but de favoriser son implantation sur le territoire nord-américain, la compagnie japonaise a donc décider de créer un titre des États-Unis dont le premier champion sera couronné à l’issue d’un tournoi organisé au cours de ces deux shows début juillet.

Déjà en 2011, la NJPW avait créé le titre intercontinental IWGP − gagné par MVP − avant une tournée de trois shows sur la côte est des États-Unis. Cette annonce répond au final aux attentes des fans par rapport à ces shows spéciaux aux États-Unis et devrait satisfaire les fans américains de la fédération japonaise. La NJPW semble aussi vouloir que ce titre soit uniquement défendu aux États-Unis, ce qui serait une manière de répéter plusieurs fois les shows en Amérique du Nord.

Si la Ring of Honor ne prendra pas part à la production de ces shows, comme ce fut le cas depuis quelques années pour les shows Global Wars ou War of the Worlds, la collaboration entre la compagnie américaine et sa concurrente japonaise ne s’arrête pas pour autant. Le champion du monde de la Ring of Honor Jay Lethal est déjà annoncé comme participant au tournoi.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut
//ad6media