Preview

Carte finale de WWE Backlash 2017

WWE

C’est un weekend de catch bien chargé avec le show spécial de la division britannique de la WWE ce vendredi soir, NXT TakeOver : Chicago et EVOLVE 84 samedi soir et WWE Backlash dimanche soir. C’est de ce dernier qu’il est ici question et ce n’est malheureusement pas le plus attendu du weekend.

Pas de build up pour le bas de la carte

En cause, des matchs dont l’intérêt n’est pas au rendez-vous. On retrouve par exemple dans le kickoff sans build-up ni quoi que ce soit un affrontement entre Tye Dillinger qui va sans doute galérer longtemps à se faire une place dans le roster de SmackDown et Aiden English, qui ne sert plus à grand chose depuis le départ de Simon Gotch.

Luke Harper va aussi affronter Erick Rowan. S’il y a encore quelques semaines la Wyatt Family était au cœur de l’action dans le main-event de SmackDown, oubliez tout ça. Bray Wyatt est parti à RAW et ses deux anciens compères doivent se disputer l’héritage du clan. La seule bonne chose de ce match, c’est que l’on va pouvoir voir Luke Harper en solo c’est rarement décevant.

Sami Zayn, qui n’a pour le moment pas bénéficié d’un peu plus de considération depuis son arrivée à SmackDown, va de son côté devoir affronter Baron Corbin après que ce dernier l’ait attaqué lors d’un épisode de Talking Smack. Suspendu pendant une semaine, cela n’a pas suffi pour calmer Baron Corbin. On aimerait voir Sami Zayn dans de meilleures affiches mais accordons à la WWE un peu de temps.

Pas de match à enjeux pour la division féminine

On peut aussi se désoler de l’absence de match important pour la division féminine de SmackDown. Naomi a récupéré le titre de championne de SmackDown à quelques jours de WrestleMania et fait tout de même une bonne championne face. Mais lors de Backlash, il ne sera pas question de défendre la ceinture.

En effet les femmes de la brand bleue s’affronteront dans un match à trois contre trois pour construire quelque chose autour du « Welcome Committee » de Natalya, Tamina, et Carmella. Ces trois dernières affronteront la championne Naomi, Becky Lynch et Charlotte. Mais attention tout de même, gardon un œil sur cette dernière qui ne cache pas son ambition de prendre le titre de Naomi sous peu.

Le titre de la WWE tombé dans l’ennui

On n’est pas plus enthousiaste pour le match pour le titre de champion de la WWE. Randy Orton est un champion totalement absent. On n’a jamais été très emballé par l’idée d’un Randy Orton champion, peu importe les époques. Mais maintenant qu’il l’est on est en droit d’espérer un peu de meilleure compétition.

Dommage, c’est Jinder Mahal que la WWE lui met en face. Mahal est un catcheur sans saveur particulière. Il a une personnalité banale, du coup la WWE appuie son côté heel avec son origine indienne en lui faisant dire que le public est raciste, ce qui ne le sert absolument pas. Ses promos semblent totalement vides d’énergie, et son catch est d’une fadeur abyssale.

C’est en ceci que Randy Orton et Jinder Mahal se rejoignent au final, ils ne sont aujourd’hui absolument pas intéressants sur un ring. Point positif, on s’intéresse plus aux titres secondaires, du coup.

La division par équipe bouge (un peu)

Les titres de champions par équipe de SmackDown ont par contre de l’exposition cette fois. C’est assez rare pour être noté. Les Usos sont champions et ont trouvé en Breezango des challengers plus crédible que l’on pouvait l’imaginer — sans compter les hilarantes pastille vidéo « Fashion Files ». Voir ces derniers devenir champions ce dimanche n’aurait rien d’étonnant ni de décevant. Pour une fois qu’on a une raison d’apprécier Fandango, en plus…

On a un peu de mal avec Dolph Ziggler ces derniers temps. Le personnage ne fonctionne plus et jouer les forceurs en nous l’imposant un peu partout à SmackDown depuis la draft n’aide pas. Pourtant c’est contre lui que Shinsuke Nakamura fera son premier match avec SmackDown.

Mais on peut se réjouir sur le fait que le catch de Ziggler n’est absolument pas mauvais et que face à Shinsuke Nakamura il y a de quoi sortir quelque chose de satisfaisant.

Kevin Owens contre AJ Styles, match de la soirée en perspective

Ce sera sans doute le match de la soirée alors on le garde pour la fin. Il mérite même d’être le main-event, même s’il y a peu de chance que cela arrive. La rivalité entre Kevin Owens et AJ Styles est la plus intéressante à suivre. La mise à l’écart violente de Chris Jericho a permis à Kevin Owens de s’imposer comme une menace pour le roster de SmackDown, face à AJ Styles qui a déjà tout prouvé depuis le premier draft l’année dernière, la rivalité ne pouvait être que bonne.

Les deux catcheurs qui n’ont plus rien à prouver sur le ring risquent bien de nous sortir le match de la soirée. On a hâte de voir tout ça.

 

WWE Backlash 2017 – Kickoff
Youtube / Facebook / WWE Network, 1hoo

• Tye Dillinger contre Aiden English

WWE Backlash 2017 – Pay per view
WWE Network 2hoo / AB1 (VF) 2h10

• Luke Harper contre Erick Rowan

• The Usos contre Breezango — Match pour les titres de champions par équipe de SmackDown

• Natalya, Tamina & Carmela contre Naomi (c), Becky Lynch & Charlotte

• Sami Zayn contre Baron Corbin

• Shinsuke Nakamura contre Dolph Ziggler

• Kevin Owens (c) contre AJ Styles — Match pour le titre de champion des États-Unis

• Randy Orton (c) contre Jinder Maha — Match pour le titre de champion de la WWE

Darren Fog
Auteur :
Fondateur et rédac-chef de VoxCatch.