Vidéo

« Le procès d’une presse libre », Hulk Hogan au cœur d’un documentaire événement sur Netflix

Souvenez-vous. L’an dernier, Hulk Hogan remportait son procès contre le site Gawker, qui avait diffusé une sex-tape de lui en 2012. Condamné à verser au catcheur retraité près 140 millions de dollars de dommages et intérêts, le groupe média et son fondateur Nick Denton s’étaient alors déclaré en faillite, pour le plus grand plaisir d’un certain Peter Thiel, cofondateur de Paypal – qui avait financé le procès à hauteur de 10 millions d’euros – et qui avait vu son homosexualité révélée au grand jour par Valleywag, l’un des sites du groupe Gawker. Une affaire sur-médiatisée aux multiples conséquences.

Disponible dès le 23 juin sur Netflix, « Nobody Speaks » (ou « Le procès d’une presse libre » en français), est un documentaire événement de 95 minutes qui a été présenté au Sundance Film Festival cette année en janvier dernier et qui retrace non seulement ce procès à l’envergure exceptionnelle, mais qui soulève également la question de la liberté de la presse aux Etats-Unis, dans une période où les ultra-riches jouent de leur influence et où le président Donald Trump s’est placé comme le premier ennemi des médias.

« Le métier de journaliste consiste à chercher l’histoire derrière l’histoire. C’est ainsi que les reporters qui enquêtaient sur la sex-tape d’Hulk Hogan et sur la vente du Las Vegas Review-Journal ont fait une découverte sans précédent : les milliardaires se servent de leur fortune pour réduire les médias au silence. « Le procès d’une presse libre » explore ce que le soutien financier de Peter Thiel dans le procès contre Gawker et l’achat douteux par Sheldon Adelson du journal le plus important du Nevada signifient pour l’avenir du journalisme, le premier amendement et le pouvoir des ultra-riches. »

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut