Article

Faire décrocher la mallette du Money In The Bank féminin par un homme, l’erreur de la WWE

WWE

La WWE avait de quoi offrir un grand moment à la division féminine de SmackDown ce dimanche lors du pay per view Money In The Bank, dans lequel avait lieu le tout premier Money In The Bank Ladder Match féminin de l’histoire. Au lieu de ça, elle a fait décrocher la mallette féminine par un homme. Une grave erreur que la WWE semble avoir fait consciemment.

La victoire discutable de Carmella

Tout semblait se dérouler normalement lors du match que la WWE avait décidé de mettre en ouverture de pay per view. Tout ce qu’on attendant d’un Money In The Bank Ladder Match a eu lieu, des spots avec ou sans échelles, plus ou moins impressionnants… Charlotte a aussi pu placer son Moonsault — qui l’a sorti elle et Natalya et Tamina du match.

Il ne restaient ainsi plus que Carmella et Becky Lynch sur le ring et cette dernière semblait bien partie pour décrocher la mallette. Mais ce qui devait arriver arriva. Becky Lynch porte une powerbomb à Carmella, et s’empresse de monter sur l’échelle pour aller décrocher tranquillement la mallette. Sauf que James Ellsworth, totalement acquis à la cause Carmella depuis plusieurs mois maintenant, n’était pas loin et ne s’est pas gêner pour intervenir.

De premier abord l’intervention qui voit James Ellsworth renverser l’échelle sur laquelle se trouve Becky Lynch ne semble pas être un problème, aucune règle ne l’interdit dans ce match. Ellsworth tente ensuite de faire revenir à elle Carmella pour qu’elle puisse monter décrocher la mallette, mais rien n’y fait. Il décide donc d’y aller à sa place et bien que le public entre dans une euphorie momentanée — principalement due à la popularité du personnage — c’est là que c’est gênant. Les arbitres débattent pour décider de si le résultat doit être accepté ou nom, mais James Ellsworth qui a décidé de tout faire dans ce match prend ensuite le micro pour annoncer Carmella gagnante.

Un moment historique gâché

Dans le fond, le comportement de James Ellsworth n’a rien de surprenant. Celui-ci fait tout pour aider Carmella dans une sorte de relation ambigüe. Le cliché du garçon fou amoureux qui ferait tout pour se faire remarquer de celle qu’il aime et qui peut rappeler assez rapidement Santino Marella et Beth Phoenix en 2008/2009. Ce n’est pas le premier match dans lequel celui-ci intervient pour faire gagner Carmella.

Mais dans l’immédiat, le message envoyé passe difficilement. Les catcheuses de SmackDown se voient offrir l’une des opportunités les plus belles de la WWE, s’offrir un grand moment dans un match qui a trop longtemps été réservé aux hommes. Offrir à l’une des catcheuses de la WWE la chance de dire qu’elle a été la première catcheuse à décrocher la mallette de Mrs Money In The Bank dans l’histoire de la WWE. À la place, c’est un homme qui décroche la mallette pour une femme dans un match où elles sont censées être les stars. Un évènement qui prend des allures de troll sexiste dont on se passerait bien.

Cet évènement aurait aussi peut-être mieux passé si ce n’était pas le premier Money In The Bank Ladder Match féminin de l’histoire de la WWE. Depuis l’annonce de la tenue du match, c’est une campagne d’auto-congratulation de la part de la WWE sur la révolution féminine au sein du roster, avec des interviews de catcheuses diverses, que ce soit de SmackDown mais aussi de NXT qui appuie sur l’importance pour les femmes de pouvoir participer à ce genre de compétition — ainsi que Stephanie McMahon, toujours pour s’approprier les changements faits en faveur des femmes à la WWE.

Toutes contre James Ellsworth

Bien que le premier Money In The Bank Ladder Match féminin soit gâché par une idée stupide, les choses ne devraient pas s’arrêter là. Carmella va surement (et même doit) garder sa mallette, mais il semble se créer une sorte de front commun contre James Ellsworth après ses actions de ce dimanche soir.

Le General Manager Daniel Bryan, qui va faire son retour à SmackDown, a annoncé que ce mardi le cas James Ellsworth et le MITB féminin seront traités en priorité. Mais ce n’est pas tout, puisque dans une interview totalement kayfabe donnée ce lundi au site The Wrap, Daniel Bryan affirme « J’ai vu beaucoup de femmes fâchées à propos de ça et me dire ‘vous nous faites passer ça pour un truc autour de la prise de pouvoir des femmes, et ensuite un homme monte l’échelle pour le faire' ». Faire une erreur volontaire pour créer une storyline derrière, il n’y a qu’à la WWE que l’on peut voir ça.

Mais la heat ne vient pas que de l’équipe dirigeante de SmackDown, mais de plusieurs femmes du roster. Charlotte Flair qualifie James Ellsworth de blague, tout comme la victoire de Carmella tandis que Becky Lynch a tweeté une photo des cinq catcheuses au début du match avec le commentaire « Et à la fin, James Ellsworth ruine tout ». Même Renee Young, intervieweuse à SmackDown Live et animatrice de Talking Smack, a posté sur Instagram une photo d’elle en mode reaction face avec le commentaire « Ma tête quand James Ellsworth a grimpé à l’échelle et pris le premier Money In The Bank féminin ». On trouve aussi des réactions du côté de RAW avec Bayley, Nia Jax ou Sasha Banks sur Twitter.

Une rivalité entre Becky Lynch et James Ellsworth… et un match ?

La réaction de Becky Lynch est par ailleurs à surveiller, puisqu’elle a été la première à subir les frais des actions de James Ellsworth, puisque c’est elle qui se trouvait sur l’échelle que le partenaire de Carmella a renversé. C’est assez intéressant car ce n’est pas la première fois que Becky Lynch et et James Ellsworth se retrouvent à régler un différent.

Les deux se cherchent sur les réseaux sociaux mais se sont aussi retrouvés confrontés l’une à l’autre à plusieurs reprisse lors de SmackDown Live, comme lorsque Becky Lynch a attaqué celui-ci lorsqu’elle a refusé de s’allier au Welcome Committee de Natalya, Tamina et Carmella.

Becky Lynch elle-même n’aurait rien contre affronter James Ellsworth, visiblement.

« Si @realellsworth veut se battre dans la division féminine de #SDLive, il peut passer entre les cordes quand il veut. Je serais heureuse de lui briser le bras. »

Les rumeurs d’un match inter-genre entre Becky Lynch et James Ellsworth qui circulaient déjà en avril dernier et amplifiées par un tweet de Brian James — en charge de l’équipe créative de SmackDown —  ne devraient pas se dissiper de sitôt avec cet évènement.

La direction que va prendre cette histoire peut être un minimum intéressante, mais la méthode n’était pas clairement la bonne. La WWE n’aurait absolument pas du faire décrocher la mallette par James Ellsworth, surtout pas dans ce contexte de « Women’s Revolution ». La compagnie de Stamford a déjà assez de retard sur ce point pour que l’on puisse accepter ce genre d’évènement sans broncher.

Darren Fog
Auteur :
Créateur de VoxCatch.