Résumé

RAW du 26 juin : Résumé et résultats

WWE

Au programme de Monday Night RAW ce lundi, la présence de Brock Lesnar pour retrouver Samoa Joe, une nouvelle confrontation entre Roman Reigns et Braun Strowman et un Gauntlet Match pour désigner une challengeuse au titre de championne de RAW dans le main-event. Oui, vous ne rêvez pas: des femmes dans le main-event.

Roman Reigns teste l’ambulance

Roman Reigns ouvre cet épisode pour revenir sur le retour et l’attaque de Braun Strowman la semaine dernière. Après avoir demandé au public de se taire alors qu’il chantait « We want Strowman », Reigns qualifie Strowman de lâche car il a profité de la Coquina Clutch de Samoa Joe pour ensuite attaquer.

Il promet qu’à Great Balls of Fire, il va mettre Braun Strowman dans l’ambulance et la conduire tout droit en enfer.

Soudain surprise: une ambulance entre. Reigns la rejoint, se mets à l’arrière avant de longuement hésiter à ouvrir les portes. Quand finalement il se décide à l’ouvrir, pas de chance il n’y a personne. Braun Strowman l’attendait derrière et l’attaque ainsi dans le dos. Les deux catcheurs se battent, Reigns reprend le dessus sur Strowman mais le monstre parmi les hommes reprend l’avantage avant de jeter Reigns dans l’ambulance qui part ensuite.

Que quelqu’un sorte Finn Balor de là

Pour le premier match de la soirée, les Hardy Boyz et Finn Balor affrontent Sheamus, Cesaro et Elias Samson. Pauvre Finn Balor. Aux commentaires il y a l’acteur Josh Duhamel qui vient faire sa promo pendant qu’on tente de s’intéresser à ce qui se passe sur le ring entre deux coupures pub. Oui, deux.

La victoire revient à l’équipe des faces avec un Coup de Grâce de Finn Balor sur Cesaro.

Goldust nous tease la confrontation avec R-Truth qui vient juste après dans une de ses promos habituelles et c’est déjà fatigant. Les deux catcheurs s’affrontent au retour de la pub. Goldust a récupéré une ancienne tenue et est suivi par in caméraman habillé à ses couleurs et film le passage à tabac de Goldust sur R-Truth qui n’aura duré que quelques minutes. Tout ce teasing semaine après semaine pour ça, tout de même.

Paul Heyman est en interview mais il a à peine le temps de nous annoncer que Brock Lesnar sera là ce soir qu’apparait subitement Samoa Joe qui l’attrape par le coup pour l’effrayer et lui faire craindre une nouvelle Coquina Clutch mais ne la porte pas, il la réserve pour Brock Lesnar plus tard ce soir.

Pendant ce temps et au cours de toute la soirée, Kurt Angle fait tirer les numéros comme au loto pour déterminer les places des catcheuses dans le Gauntlet Match qui désignera la challengeuse au titre de championne de RAW d’Alexa Bliss.

Le MizTV le plus gênant de l’histoire des MizTV

The Miz et Maryse entre ensemble mais il y a toujours une certaine tension dans le couple. Le segment qui va suivre est d’une inutilité totale. The Miz présente ses invités du soir Lavar et Lamelo Ball. Lavar Ball accourt de manière très gênante vers le ring et prend un micro pour présenter le troisième invité: Lonzo Ball, drafté chez les Lakers de Los Angeles la semaine dernière.

The Miz félicite Lonzo Ball et espérait visiblement faire parti du clan Big Ballers Brand mais Lavar le calme direct lui expliquant qu’il préfèrerait quelqu’un d’un niveau un peu plus élevé. Après une petite confrontation à base de qui a gagné le plus de championnat, Lavar déraille totalement et le segment devient encore plus ridicule.

Il faudra attendre l’arrivée de Dean Ambrose — qui porte un t-shirt Big Ballers Club — pour que les choses reviennent un peu à la normale. Un peu parce qu’il dit que personne n’a de plus grosse balles que lui et ça s’arrête là. Horrible segment.

C’est pas terminé pour The Miz, puisqu’il retrouve ses deux nouveaux partenaire du « Miztourage » Curtis Axel et Bo Dallas pour faire face à Dean Ambrose, Rhyno et Heath Slater. Le match est assez bordelique, c’est Bo Dallas qui permet la victoire de son équipe en portant un Schoolboy Cradle à Rhyno pour le compte de trois.

Big Cass attaque une nouvelle fois Enzo Amore

L’heure est aux explications entre Enzo Amore et Big Cass. Amore est d’abord seul sur le ring, nous expliquant que Big Cass ne répond plus à ses appels depuis la semaine dernière. Il appel Big Cass à venir sur le ring pour qu’ils puissent enfin discuter de ce qui s’est passé. Big Cass entre et Enzo Amore lui dit qu’il sait ce qu’il ressent quand il entend les réactions négatives du public, qu’elle lui font du mal. Enzo Amore explique ensuite qu’il se sent blessé parce tout ce qu’a dit et fait Big Cass ces dernières semaines. Amore parle ensuite de famille, de frère et dit que Cass lui a brisé le coeur et presque que le visage en l’attaquant. Il espère que l’aventure en équipe qu’il vit avec Big Cass n’est pas terminée. Il espère que les choses vont s’arrange et qu’ils vont réussir à se concentrer sur les titres de champions par équipe ensemble.

Mais Big Cass prend ensuite le micro en disant que Enzo n’a jamais su se taire quand il fallait. Big Cass passe ensuite en mode excuse, disant qu’il ne s’est jamais aussi senti honteux avant ce qu’il a fait la semaine dernière. Il dit qu’Enzo parle beaucoup, mais que c’est dans sa personnalité. Big Cass présente ainsi ses excuses à Enzo Amore, à propos des cinq dernières semaines et lui demande d’accepter ses excuses. Big Cass tend ainsi sa main à Enzo Amore, qui hésite longuement avant de la serrer pendant que le public lui hurle « No! No! No! », mais il lui serre la main quand même. Les deux « frères » se prennent dans leurs bras, avant que Big Cass reprennent la catchphrase de l’équipe dans le contexte « A tout ceux qui ont cru que nous allions nous séparer, il n’y a qu’un mot pour vous décrire ».

Les deux catcheurs remontent la rampe ensemble mais on n’y croit toujours pas et on a raison. Une fois en haut Big Cass porte une clotheline à Enzo Amore avant de le passer à nouveau à tabac. On l’a vu venir, mais bien tenté pour le suspense.

Big Cass revient ensuite menacer Corey Graves qui a révélé que c’était lui qui a attaqué Enzo, lui disant qu’il ferait mieux de se mêler de ses propres affaires.

Seth Rollins affronte Curt Hawkins parce que pourquoi pas. Seth Rollins remporte heureusement le match en quelques minutes, Hawkins aura quand même eu le droit de dominer son adversaire pendant les premières secondes du match, mais pas plus.

Evidemment Bray Wyatt est apparu sur l’écran géant pour une de ses promos habituellement ennuyeuses. Il parle encore de l’âme de Seth Rollins qui n’est pas aussi saine qu’il croit, que les gens le suivent aveuglément etc… Bray Wyatt veut sauver Seth Rollins, faire ainsi disparaitre tout ces mensonges dans les flammes, et voudrait que Seth Rollins soit honoré parce qu’il aura été aidé par les flammes d’un vrai dieu. Il continue en disant que Rollins devrait faire attention à ce qu’il souhaite, qu’il est partout et que le 9 juillet, jour de WWE Great Balls of Fire, sera le jour de la réhabilitation de Seth Rollins. Ce délire. Pas de réponse de Seth Rollins, on n’a pas le temps.

Samoa Joe surprend encore Brock Lesnar

La suite, c’est entre Lesnar et Samoa Joe que ça se passe. Paul Heyman, sur le ring, dit que Brock Lesnar n’a pas peur de Samoa Joe et l’appelle « Samoan Dumbass ». Samoa Joe devrait commencer à craindre Brock Lesnar, que « la pause pipi est terminé ». Fin du game, apparemment Lesnar est méga énervé.

Brock Lesnar entre à son tour, mais se fait surprendre par Samoa Joe qui l’attaque par derrière et lui porte sa Coquina Clutch. Brock Lesnar devient rouge, très rouge, genre fraise tagada pour vous donner une idée du rouge.

Brock Lesnar tente de se débattre mais Samoa Joe tient bon et la bête a du mal à se défendre. Les Revival — qui ont sans doute perdu à la courte paille — débarquent pour faire partir Samoa Joe. Brock Lesnar ne semble pas en revenir et a même du mal à se relever. La bagarre est terminée mais le public semble en vouloir encore. Assez crédible tout de même, ça donne vraiment envie de voir le match entre les deux et savoir comment cela va se terminer tellement Samoa Joe parvient à dominer Lesnar depuis le début de la rivalité.

Tozawa retrouvera Neville à Great Balls of Fire

Petit instant Cruiserweight avec un match entre Lince Dorado et le champion Neville. Akira Tozawa observe le match en ringside. Un match qui aura surtout permis de montrer à quel point la WWE sous-estime Lince Dorado, mais Neville remporte quand même l’affrontement par soumission avec ses Rings of Saturn.

Neville invite ensuite Akiza Tozawa à monter sur le ring pour que les deux puissent se battre mais Titus O’Neil arrive pour les séparer, ajoutant qu’ils s’affronteront à Great Balls of Fire pour le titre Cruiserweight.

En coulisse, Dasha Fuentes retrouve à nouveau Paul Heyman pour une interview dans laquelle il dit que ce qui s’est passé ce soir confirme ses dire sur Samoa Joe, qu’il est le pestiféré des Samoans. Il dit que le match entre les deux sera long et brutal, avant de jurer que Lesnar emmènera Joe à Suplex City avant de lui porter un F5.

Sasha Banks en route pour le titre de RAW

Avant le Gauntlet Match pour la place de challenger au titre de championne de RAW, Alexa Bliss retrouve Nia Jax en coulisse où elle tente de se la mettre dans la poche en comparant leurs passés dans lequel personne ne croyaient en eux, même pas leurs proches. Alexa Bliss ajoute que peu importe quand elle commencera dans le Gauntlet, il n’y a aucune femme dans le roster qui pourra la mettre à terre avant de lui souhaiter bonne chance, bien qu’elle n’en ait pas besoin.

Nia Jax lui répond qu’elle a raison, elle n’en a pas besoin. Elle dit qu’elles se retrouveront dans le match pour le titre de championne de RAW à Great Balls of Fire.

Le Gauntlet Match peut commencer. Bayley et Nia Jax commencent le match et cette dernière va toutes les dominer. Elle va éliminer Bayley malgré un bel elbow drop de cette dernière, Mickie James, Dana Brooke assez rapidement, pareil pour Emma qui malgré une tentative de tombé se fait éliminer. Toute ? presque. Sasha Banks qui entre la dernière va tenir plus de quinze minutes face à Nia Jax.

Mais le plus surprenant reste la fin. Alors que ces trente minutes de match féminin en main event de RAW — fallait le noter, quand même — ont vu la domination de Nia Jax au premier plan, Sasha Banks place son Banks Statement et ne le lâche plus. Nia Jax s’effondre petit à petit, avant de finir par abandonner et offrir la victoire à Sasha Banks. Incroyable fin de match.

Kurt Angle vient féliciter Sasha Banks et Alexa Bliss débarque ensuite pour se confronter à sa nouvelle challengeuse, mais Sasha Banks l’éjecte du ring d’un dropkick et s’empare de la ceinture.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut