Résumé

RAW du 3 juillet : Résumé et résultats

WWE

Dernier épisode de Monday Night RAW avant le pay per view Great Balls of Fire, dernières confrontations et derniers ajustements de la carte du pay per view.

Enzo Amore parle. Beaucoup.

C’est Enzo Amore qui ouvre l’épisode de ce soir, afin de parler de Big Cass évidemment. Il dit qu’il n’a jamais soutenu son ancien partenaire. Il se demande ce que Big Cass pourrait lui faire qu’il n’a jamais fait… l’assommer ? Il ajoute qu’il n’est pas le plus mauvais, le plus fort ou le plus grand, mais qu’il est l’un des gars les plus solide à monter sur le ring. Amore dit connait bien son ancien partenaire, et qu’il a été assommé à plusieurs reprises mais qu’il s’est toujours relevé parce qu’il est un Certified G. Il est confiant, il croit en lui-même.

Enzo Amore entre dans un tirade des plus face en remerciant ensuite tous les enfants qui portent des t-shirt ou des chaines Certified G parce que cela l’aide à mettre de la nourriture sur la table de sa famille. C’est pour cela, dit-il, qu’à chaque fois qu’il est assommé, il se relève.

Il reprend sur Big Cass en disant qu’il n’a jamais été rien de plus que sa catchphrase des « seven foot tall », ajoutant que « sa bouche rempli des chèques que son cul ne peut encaisser », c’est surement plus drôle en anglais. Enzo Amore dit à Big Cass qu’il ne devrait pas s’étonner si dans les semaines à venir les chèques de ventes de merchandising ne comporte qu’un zéro, et que s’il veut de nouveau vendre des t-shirts, il va falloir marquer « Casshole » dessus. Pas besoin de vous traduire.

La promo est longue, et quand vous croyez qu’elle est terminée, vous vous trompez. Alors que sa musique est lancée, Enzo Amore reprend le micro et dit à Cass qu’ils étaient frères qui vivaient avec l’idée du « Ride or die », mais que c’est terminé maintenant. Cette partie de lui est morte, dit-il.

Au retour de la pub, en interview, Cass dit qu’il n’a jamais entendu quelqu’un parler autant pour ne rien dire, il marque un point. Cass dit qu’après ce dimanche Enzo Amore ne sera plus capable ni de parler ni de marcher. Enzo Amore débarque dans l’interview et attaque Big Cass. Les deux catcheurs doivent être séparés.

Premier match de cet épisode entre l’équipe de Sasha Banks & Bayley et celle d’Alexa Bliss et Nia Jax. Pour remporter le match Alexa Bliss tente le DDT mais Sasha Banks le retourne en Banks Statement qui fait abandonner Alexa Bliss. Victoire des face.

Braun Strowman demande du challenge

En coulisse, Braun Strowman retrouve Kurt Angle et lui demande ce qu’il a prévu dans le cas ou Roman Reigns ne sera pas à Great Balls of Fire. Braun Strowman pense avoir fait suffisamment de mal à Roman Reigns la semaine dernière pour qu’il ne puisse pas l’affronter ce dimanche.

Kurt Angle lui répond que Roman Reigns sera bien présent dimanche pour l’ambulance match prévu. Pour ce qui est de ce soir, il y a un roster plein de catcheurs prêt à l’affronter. Braun Strowman veut de la compétition et ira la chercher sur le ring plus tard ce soir, espérant qu’Angle aura fait le bon choix.

Nous revoilà encore avec un match entre Cedric Alexander et Noam Dar. Cette fois Alicia Fox est de retour. Encore un court match, à peine deux minutes qui se terminent avec une victoire d’Alexander avec un Lumbar Check.

Dean Ambrose de nouveau face à The Miz pour le titre Intercontinental

Nouveau Miz TV dans lequel The Miz revient sur celui de la semaine dernière qui avait comme invité la LaVar, LaMelo et Lonzo Ball. La WWE fait sans surprise comme si de rien n’était après la polémique autour du N-word en montrant quelques titres de presse bien choisis, mais plus surprenant, The Miz défend les trois basketteurs. Il en vient ensuite à Dean Ambrose, un peu jaloux de voir que LaVar Ball ait choisi Dean Ambrose comme représentant du Big Baller Club à la WWE. Pour lui Dean Ambrose ne représente qu’un potentiel gâché. Quand Ambrose est arrivé à la WWE, tout le monde pensait qu’il serait la star du Shield une fois l’équipe séparée, explique le Miz. Mais à la place, c’est un Ambrose excentrique qui préfère blaguer qu’accepter la vérité, et que la vérité, c’est que Dean Ambrose n’a jamais pu embrasser le succès, incapable de supporter la pression du main event. Une pression que The Miz supporte et surpasse même, selon lui-même.

Dean Ambrose entre finalement et dit qu’après le dérapage de la semaine dernière, il ne verrait plus jamais un numéro du Miz TV. Il enchaine ensuite sur ce qu’a dit The Miz avant et acquiesce, tout ce qu’il dit est vrai. Dean Ambrose dit que comme le Miz le connait si bien, il sait qu’il s’en fout que The Miz se cache derrière deux garde du corps — que sont Bo Dalls et Curtis Axel — et qu’il va venir lui botter les fesses. Il le défie pour un match pour le titre Intercontinental ce soir. Ambrose s’apprête à monter sur le ring mais Heath Slater et Rhyno font leur entrée.  Heath Slater dit qu’il ne voudrait manquer de respect à personne mais qu’il est la dernière personne à avoir battu The Miz et qu’en huit ans à la WWE, il n’a jamais eu aucune opportunité pour un titre à la WWE. Il voulait sans doute dire en solo, ou alors il a déjà oublié ses quatre titres de champions par équipe et c’est inquiétant.

Kurt Angle viendra ensuite pour annoncer son petit programme. Dean Ambrose et The Miz s’affronteront ce dimanche pour le titre de champion Intercontinental, tandis que ce soir, ce sera au tour de Heath Slater d’affronter le champion pour son titre.

The Miz affronte donc Heath Slater pendant que Dean Ambrose est aux commentaires. Bo Dallas et Curtis Axel sont évidemment aux abords du ring pour intervenir et il ne vont pas se gêner pour le faire, quand par exemple Heath Slater fera le tombé sur The Miz après une powerbomb depuis le poteau du ring. Rhyno va porter des clothelines à Axel et Dallas et n’était pas loin d’en faire autant à Maryse parce que c’est Rhyno, mais heureusement Bo Dallas va l’en empêcher. The Miz remportera finalement le match en portant son Skull Crushing Finale sur un Heath Slater distrait par l’action en dehors du ring. Après le match The Miz sort Heath Slater du ring, Dean Ambrose court tenter de sauver les meubles mais Curtis Axel et Bo Dallas l’empêchent de rejoindre le ring et l’attaquent. The Miz porte ensuite son Skull Crushing Finale à Ambrose.

Apollo Crews retrouve Titus O’Neil en coulisse, qui lui annonce qu’il va affronter Braun Strowman plus tard lors de cet épisode. Pauvre Apollo Crews.

Goldust est sur le ring et remercie le public et R-Truth sans qui son film n’aurait pas pu se faire. Avec ce film, il va faire ce que R-Truth n’a jamais été capable de faire lui-même, faire de lui une star. Après des extrait du « film », R-Truth se trouve derrière Goldust en train de manger du popcorn. Truth attaque Goldust.

30 Minutes Iron Man Match pour les titres par équipe

En coulisse, Kurt Angle annonce à Sheamus et Cesaro qu’il défendront leurs titres de champions par équipe de RAW dans un 30 minutes Iron Man Match ce dimanche à Great Balls of Fire. Sheamus semble adorer l’idée, mais Cesaro dit qu’il veut affronter quelqu’un ce soir. Angle lui propose alors Braun Strowman mais Cesaro dit vouloir Finn Balór. Petite pop du public sur cette phrase. Kurt Angle accepte le match.

Curt Hawkins est sur le ring, demandant de nouveau au public s’il pense qu’il va perdre ce soir. Evidemment la réponse est oui puisqu’il affronte Seth Rollins. Rollins remporte le match en neuf secondes, pas une de plus.

Seth Rollins prend ensuite le micro pour se demander où est Bray Wyatt quand il veut l’affronter. Il dit ensuite qu’il n’a pas besoin d’être sauvé, parce qu’il ne cache rien de ses pêchés ou ses transgressions. Bray Wyatt devrait avoir peur de sa colère parce qu’il va prouver que qu’il n’est pas un dieu. La question qui restera après Great Balls of Fire selon Seth Rollins: « Bray Wyatt est-il un homme ou un lâche ? ».

Samoa Joe en a assez d’attendre

Samoa Joe et Brock Lesnar sont en interview, chacun de leurs côté dans deux salles différente de l’arena. Un détail important à savoir pour la suite. Samoa Joe ne veut pas répondre aux questions de Michael Cole, mais veut les poser lui même. Il demande à Paul Heyman ce que ça fait d’être dans la Coquina Clutch mais Brock Lesnar l’interrompt à son tour, disant que c’est lui qu’il va affronter dimanche, pas Paul Heyman.

Brock Lesnar assure qu’il va repartir avec le titre de champion Universal ce dimanche. Brock Lesnar qualifie Samoa Joe de lâche, et se moque de lui quand il dit qu’il battu les meilleurs ces vingts dernières années comme Daniel Bryan, AJ Styles, Roman Reigns ou Seth Rollins.

Samoa Joe en a assez et retire son micro et son oreillette. Il veut retrouver Lesnar pour se battre et part à sa recherche dans toute l’arena. Une fois qu’il l’a trouvé, il trouve toute une flopée de personnes l’empêchant de rentrer dans la salle où se trouve Lesnar. Pas de confrontation physique pour cet épisode, les deux catcheurs se retrouveront dimanche.

Le champion des Cruiserweight Neville affronte Mustafa Ali. Beaucoup d’intensité et quelques belles actions dans le match. Neville le remporte après une incroyable clotheline et les Rings of Saturn qu’il va maintenir après que la cloche ait sonné.

On croyait y échapper cette semaine mais non, on va encore devoir supporter les délires fébriles de Bray Wyatt qui nous parle depuis un désert. L’avantage ici c’est que des propos pourront être mis sur le compte du soleil qui lui tape sur la tête. Ce qu’il a dit ? On sait pas on n’a pas écouté.

Finn Balór bat Cesaro malgré l’agitation

Cesaro affronte ensuite Finn Balór comme promis plus tôt par Kurt Angle. C’était parti pour être un match plutot normal, avec les Hardy aux commentaire mais Elias Samson est venu ajouter sa petite note de guitare pour distraire Finn Balór. Heureusement une distraction sans conséquence, puisque malgré l’uppercut de Cesaro, Balór va se relever.

Les Hardy vont ensuite entrer dans l’action à la seconde intervention d’Elias Samson, Matt Hardy s’occupant de ce dernier tandis que Jeff Hardy est parti s’en prendre à Sheamus. Un brawl qui va se transformer en un saut de Finn Balór sur tous les catcheurs à l’extérieur du ring.

Finn Balór remportera finalement le match après un dropkick et un Coup de Grâce une fois de retour sur le ring.

Roman Reigns surprend Braun Strowman

Comme prévu c’est Apollo Crews qui doit affronter Braun Strowman ce soir. Le pauvre Apollo Crews ne va pas avoir beaucoup de temps à lui pendant le match à part une tentative de Moonsault avortée par un coup de pied de Strowman, le faisant atterrir sur la tête.

Braun Strowman va porter un Oklahoma Stampede à Apollo Crews, faire le tombé mais s’arrêter à deux. Strowman va recommencer une nouvelle fois pour cette fois un tombé et un compte de trois.

Après le match Titus O’Neil va monter sur le ring pour s’en prendre à Braun Strowman et lui porter quelques coup de poing sans aucune réaction de ce dernier qui va lui porter à son tour un Oklahoma Stampede. Strowman va ensuite envoyer Apollo Crews dans l’ambulance. Il frappe à l’arrière de l’ambulance, comme c’est la règle dans l’Ambulance Match pour la faire partir, mais celle-ci ne bouge pas.

Braun Strowman va alors voir du côté du conducteur, ouvre la porte et surprise: Roman Reigns surgit. Une bagarre commence, Reigns envoie un Superman Punch et porte un Spear sur la rampe vers des tables installées pas loin. Les deux hommes sont au sol pour terminer cet épisode de Monday Night RAW.

Cliquez pour commenter

Articles populaires

En haut