Résumé

SmackDown Live du 11 juillet : Résumé et résultats

WWE

Ce mardi dans l’épisode de SmackDown Live AJ Styles fêtait son sacre de champion des Etats-Unis avec un open challenge tandis que la carte de Battleground se remplit petit à petit.

AJ Styles à la fête

AJ Styles, qui a remporté le titre de champion des Etats-Unis lors d’un house-show au Madison Square Garden le weekend dernier, ouvre cet épisode de SmackDown Live.

Il revient sur sa victoire mais ne perd pas trop son temps non plus, puisqu’il annonce ensuite qu’il lance un open challenge ouvert à n’importe qui et que le premier match commence maintenant.

Le theme song de John Cena retentit. Celui-ci prend d’abord un micro pour s’assurer qu’AJ Styles a bien compris ce en quoi consiste l’open challenge et lui demande si ça concerne tout le monde sauf lui. AJ Styles lui répond simplement, « oh non j’ai bien compris, c’est n’importe qui et surtout toi ».

Pas de temps à perdre donc, on amène un arbitre, et le match commence. Tout le monde est chaud, le public est chaud, AJ Styles et John Cena sont prêt à en découdre… et Kevin Owens arrive pour tout gâcher.

Micro en main, il dit que non, personne ne veut voir ce match. Personne ne veut voir un nouveau John Cena contre AJ Styles. Il dit ensuite à John Cena qu’il n’aurait pas du revenir, qu’il ne manquait à personne. John Cena lui répond des trucs bien trop classique pour lui dire qu’il ferait mieux de se taire, et au moment de revenir à ce qui se passe sur le ring, Rusev débarque pour attaquer John Cena tandis que Kevin Owens en profite pour s’en prendre à AJ Styles. Pas besoin de faire un dessin sur ce qui nous attend dans le main event de cet épisode.

Pas de chance pour Tye Dillinger

Autre match annoncé plus tôt, le champion de la WWE précédé et annoncé par ses Singh Brothers affronte ce soir Tye Dillinger. Pas de surprise, Jinder Mahal remporte le match assez rapidement avec sa Cobra Clutch, bien que Dillinger ait eu quelques petits moment à lui dans le match.

Jinder Mahal prend le micro pour nous ressortir le même discours qui tourne en boucle depuis des semaines, nous explique que plus d’un milliard de personnes ont célébré sa victoire et savent qu’il est le plus grand champion de l’histoire du catch, avant de s’adresser à Randy Orton pour lui dire qu’il va l’envoyer en enfer la semaine prochaine à WWE Battleground dans le Punjabi Prison Match.

C’est au tour des New Day de se rendre sur le ring. Xavier Woods affronte Jey Uso. Xavier Woods remporte le match de manière très clean avec un springboard elbow drop.

L’étrange logique de Shane McMahon

En coulisse Naomi vient réclamer une challengeuse pour défendre son titre, sous entendu à Battleground. Dans un pay per view il est normalement logique que tous les titres soient défendus. Et bien Shane McMahon a l’idée intelligente de booker un 5-Way Elimination Match entre Charlotte Flair, Becky Lynch, Natalya, Lana et Tamina Snuka pour désigner une challengeuse qui affrontera Naomi… à SummerSlam. Il est fort Shane McMahon.

Shinsuke Nakamura affronte Baron Corbin suite à l’altercation de l’épisode de la semaine dernière. Shinsuke Nakamura n’attend pas la fin de l’entrée de Corbin pour se jeter sur lui. Le match ne commence donc pas et les arbitres doivent les séparer. Ils renvoient Corbin en coulisse, laissant Nakamura sur le ring, menaçant son adversaire.

John Cena et AJ Styles se retrouvent en coulisse. Cena lui explique qu’il va accepter l’open challenge un jour ou l’autre, AJ Styles lui dit que c’est ce qu’il voulait ce soir. AJ Styles veut absolument affronter John Cena, prouver qu’il est le meilleure et qu’il va garder ce titre de champion des Etats-Unis très longtemps.

Becky Lynch et Charlotte Flair affronte Tamina et Natalya. Charlotte Flair s’apprêtait à porter une Figure Four à Natalya mais Tamina lui a porté un coup de pied pour la mettre au sol. En réalité Tamina est devenu la catcheuse légale dans le ring, mais Charlotte Flair, distraite par Lana qui était aux abords du ring n’a pas vu le tag. Tamina n’a eu qu’à faire le tombé pour remporter le match.

Les excuses ne suffisent pas pour les Kanellis

Après avoir cherché Sami Zayn dans les vestiaires — qui se fait visiblement appeler « Sami Wah Wah », on veut des explications là dessus — Maria Kanellis le retrouve alors qu’elle est en compagnie de son mari Mike Kanellis. Maria Kanellis réclame des excuses mais Sami Zayn explique en avoir déjà donné. Il se demande aussi ce qu’ils font à SmackDown et principalement Mike Kanellis, s’il est bien là pour combattre ou autre chose. Maria lui répond par une gifle tandis que Mike lui éclate un vase dans le dos.

Nouvel épisode des Fashion Files, cette fois on a le droit à une parodie de Chuck Norris. Fandango est déguisé en cowboy sur un cheval en bois, et tente de distraire Zack Ryder pour que Tyler Breeze puisse l’attraper au lasso mais celui-ci s’est emmêlé dans sa corde. Mojo Rawley débarque à son tour, Breezango accuse les deux d’avoir saccagé leur bureau, mais Mojo Rawley réfute l’accusation.

Zack Ryder commence par parler de la bataille royale de la semaine dernière dans laquelle Rawley a éliminé Ryder. Rawley se justifie par le faite que c’était chacun pour soi dans ce match.

Pendant ce temps le cheval a disparu, l’histoire n’est pas terminé… celle de Rawley et Ryder évidemment. Même si celle du cheval est plus intrigante.

Bonne entente entre John Cena et AJ Styles

AJ Styles et John Cena affronte Kevin Owens et Rusev dans le main event de cet épisode de SmackDown Live. Les faces ont remporté le match grâce à un travail d’équipe: AJ Styles a porté un Phenomenal Forearm à Rusev et un Pele Kick à Kevin Owens, tandis que John Cena n’a eu qu’à terminer le travail avec un AA sur Owens pour le compte de trois.

Après le match John Cena et AJ Styles se regardent quelques instant avant de célébrer leurs victoires ensemble, John Cena levant la main d’AJ Styles.

Darren Fog
Auteur :
Créateur de VoxCatch.