Top 200

Top 200, numéro 10 : les quatre piliers de la All-Japan

Les quatre monstres sacrés de la All-Japan dans un match par équipe, du déjà-vu? Oui, car le #25 de ce classement concernait déjà ces deux équipes mais en 1993. Ce match là est autrement plus spectaculaire avec une séquence finale époustouflante et une psychologie hors du commun que seule la All-Japan de l’époque savait servir.

#10 Akira Taue, Toshiaki Kawada contre Kenta Kobashi, Mitsuharu Misawa pour le titre de champion du monde de la All-Japan pro Wrestling

9 juin 1995 : AJPW Budokan Show à Tokyo (Japon)

La All-Japan envoie des matchs de haut niveau à pleine vitesse en ce milieu de la décennie. Mitsuharu Kawada a remporté deux mois et demi plus tôt le Champions Carnival face à Akira Taue, et il est aussi le champion Triple Crown… Et aussi la moitié de l’équipe championne par équipe en compagnie de Kenta Kobashi depuis quasiment six mois et leur victoire dans la World Tag League. Donc autant dire qu’à ce moment Misawa règne sur tous les fronts car il a gagné tous les tournois et possède toutes les ceintures… Au grand dam d’Akira Taue et Toshiaki Kawada, éternels perdant face à Misawa, en particulier Kawada qui en était à trois défaites de suite pour le titre Triple Crown face à la star au pantalon vert.

Pour Akira Taue c’est encore pire car si l’on ajoute sa défaite face à Misawa lors du Champions Carnival quelques mois plus tôt, il n’a JAMAIS battu Misawa en un contre un par tombé. C’est donc un passé extrêmement vivace et une rivalité acerbe qui relie la Holy Demon Army de Kawada et Taue et la Super Generation Army de Kobashi et Misawa.

Et cela se sent dès le début du match ou Misawa envoie immédiatement une jumping boot en pleine face de Misawa alors qu’il attendait tranquillement que le match ne démarre. Depuis plusieurs mois Misawa traine une blessure à l’oeil qui fait que la plupart des attaques se concentrent sur sa figure, alors que Kobashi traine une sale blessure à la cuisse depuis quelques jours qui va elle aussi jouer un grand rôle dans ce match. Kawada et Taue jouent ici les rôles de super heel, en attaquant l’adversaire sans faire le tag, repoussant l’arbitre, attaquant les blessures apparentes des adversaires…

Bref, ils ont la rage, et en particulier Kawada, car en plus d’avoir naturellement leur vue sur les ceintures par équipe, Kawada veut battre Misawa pour montrer qu’il a l’étoffe pour être challenger au Triple Crown, pour lequel Misawa représente encore l’épreuve insurmontable. C’est alors une longue campagne de démolition sur Misawa qui commence, et à chaque tentative de Kobashi de s’interposer, il y a toujours un adversaire pour lui rappeler qu’il a la patte qui chatouille, avec notamment un dropkick de Taue dans la jambe pour stopper une soumission (totalement gratuit), une énorme Single Leg Crab de Kawada ou encore un Nodawa (Chokeslam) que Misawa qui se retrouve projeté sur la jambe de son coéquipier.

Malgré tout le rush final est formidable et Kobashi parvient après maintes tentatives de porter son Moonsault tant bien que mal, mais cela ne suffit par car Taue et Kawada continue à émietter petit bout par petit bout l’ami Misawa qui prend cher, à tel point que ses fulgurances tels que ses elbows ne sont plus assez puissants pour devenir l’arme fatale qu’ils sont habituellement. Dans une scène improbable, Kobashi s’allonge littéralement sur Misawa pour le protéger mais Kawada et Taue le relèvent et le fracassent avec notamment un combo Backdrop/Nodawa dévastateur.

Les deux heels reprennent alors leur passage à tabac sur Misawa, mais ce denier n’est pas votre catcheur lambda et il faut toute l’énergie de Kawada qui semble s’étouffer. Après une ultime Powerbomb et au prix des efforts de Taue pour retenir Kobashi, Kawada vainc ENFIN Misawa par tombé et la Holy Demon Army remporte les ceintures par équipe de la All Japan. Un classique qui sera le dernier match par équipe de ce classement.

Note WON : ***** Note Cagematch : 9.68

On reste au Japon la semaine prochaine avec une finale de G1 mémorable et deux stars incontestée de la New Japan Pro Wrestling.

Cliquez pour commenter

Articles populaires

En haut