Actualité

G1 Climax 27, cinquième journée : résumé et résultats

Cinquième show en une semaine de la New Japan qui a terminé sa série de shows au Korakuen Hall, se trouvant à Machida.

La journée démarre par un match par équipe vous avez l’habitude maintenant avec d’un côté TenKoji (Satoshi Kojima & Hiroyoshi Tenzan), de l’autre Michael Elgin et le Young Lion Katsuya Kitamura. Quatre physiques impressionnants au service d’un match décent. Les chops de Kitamura sont toujours aussi bruyants. Cela ne l’empêchera pas de se prendre le Cozy Cutter et le Lariat de Kojima qui lui rive les épaules pour le tombé final.

Dans le deuxième match par équipe proposé, le clan Suzuki-Gun (Minoru Suzuki, Taichi et El Desperado) a pour adversaires Juice Robinson, David Finlay et le Young Lion Hirai Kawato. Pour le prix du catcheur le plus imprudent de l’année, est nommé Hirai Kowato. Kowato a fait l’erreur de vouloir briser une soumission portée par Suzukis sur Robinson. Résultat : Suzuki s’énerve et ne se prive pas dès qu’il le peut pour en mettre plein la tête du jeune Japonais. La victoire de Suzuki-Gun par tombé d’El Desperado est asse anecdotique, le travail sur le genou de Robinson effectué par Robinson pourrait en revanche avoir des répercussions sur leur match du lendemain.

Nouvel opposition de clans avec Tama Tonga et Chase Owens du Bullet Club qui retrouvent EVIL et Hiromu Takahashi de Los Ingobernables de Japon. L’animosité est palpable entre les deux factions. La veille, Bad Luck Fale a réduit en pièce le compagnon de Takahashi, Daryl. LIJ remporte le match par soumission avec EVIL qui fait abandonner Owens. Après le match Tonga tente de placer son Gun Stun sur EVIL, sans succès.

Quatrième par équipe avec le Bullet Club (Kenny Omega et Yujiro Takahashi) contre Toru Yano et Jado. Beaucoup de segmets comiques et ça se comprend. Yano est limité techniquement et Jado se fait vieux. De plus, Kenny Omega est un catcheur qui se prend assez peu au sérieux (cf. ses matchs à la DDT ou PWG). Le match se termine par un simple DDT de Takahashi sur Jado qui amène au tombé final.

Le dernier match par équipe de la journée place Los Ingobernables de Japon (BUSHI et SANADA) contre CHAOS (Kazuchika Okada et Gedo). SANADA affrontera le champion poids-lourd IWGP dans le main-event de la sixième journée, il est donc important pour sa confiance de marquer sa présence. Ce sera le cas puisque le match se termine par Okada bloqué dans le Skull End tandis que Gedo prend le MX (Codebreaker de la deuxième corde) de BUSHI dont il ne se relève pas.

Pour le premier match comptant pour le G1 Climax, ce sont les clans Suzuki-Gun et CHAOS qui s’affrontent. Zack Sabre Jr., défait par Kota Ibushi dans un match très attendu à la troisième journée, doit se remobiliser et engranger trois points s’il veut rester dans la course. YOSHI-HASHI est l’adversaire parfait pour cela. Le Britannique domine clairement le match, avec quelques éclairs de YOSHI-HASHI, trop peu sporadiques pour créer un danger tangible. Sabre Jr. gagne le match par soumission avec le Japonais qui abandonne sur l’Octopus Stretch.

Sans être un classique le Yuji Nagata vs Hiroshi Tanahashi de cette cinquième journée a le « big fight feel ». Deux légendes de la New Japan, d’époques différentes, s’affrontent dans ce tournoi où la jeunesse est là pour tout rafler. Cela fait ainsi très plaisir de voir Tanahashi et Nagata échanger les coups sans retenue, avec une importance extrême pour chacun d’entre eux. De plus, voir Nagata sortir une Exploder Suplex de la troisième corde en 2017 est plus que rare. Nagata aura beau faire tout ce qu’il peut, le champion intercontinental IWGP poursuit sur sa lancée en empochant deux points grâce à son High Fly Flow.

Tetsuya Naito, invaincu jusque ici dans le G1 Climax, est opposé au criminel Bad Luck Fale. Fale a encore sur les mains le « sang » de Daryl. Naito, en tant que leader du clan LIJ, se doit de venger la mort de Daryl pour son compère Hiromu Takahashi. Malheureusement pour le Stardust Genius, Fale est bien trop imposant pour réussir à l’emmener dans le Destino, sa prise de finition. Dans un match au rythme lent, Fale obtient deux nouveaux points en couchant Naito avec son Bad Luck Fall, sorte de Jacknife Powermbomb.

Le main-event de cette cinquième journée, Togi Makabe vs Hirooki Goto est une affiche qui a souvent été accompagnée du titre NEVER Openweight C’est peu dire que les deux Japonais sont dur sur le corps. Le combat n’est pas très original au regard de leurs précédents affrontement mais le travail est fait. Makabe obtient ses deux premiers points du tournoi grâce à sa combinaison Spider Suplex/King Kong Knee Drop, laissant Yuji Nagata seul à 0 point.

Classements :

Block A:

  • Tetsuya Naito [2 victoires, 0 défaite = 4 points]
  • Hirooki Goto [2 victoires, 0 défaite = 4 points]
  • Zack Sabre Jr. [2 victoires, 0 défaite = 4 points]
  • Hiroshi Tanahashi [2 victoires, 1 défaite = 4 points]
  • Bad Luck Fale [2 victoires, 1 défaite = 4 points]
  • Kota Ibushi [1 victoires, 1 défaite = 4 points]
  • YOSHI-HASHI [1 victoire, 2 défaite = 2 points]
  • Tomohiro Ishii [1 victoire, 2 défaite = 2 points]
  • Togi Makabe [1 victoire, 2 défaites = 2 points]
  • Yuji Nagata [0 victoire, 2 défaites = 0 point]

Block B:

  • Kazuchika Okada [2 victoires, 0 défaite = 4 points]
  • Kenny Omega [2 victoires, 0 défaite = 4 points]
  • Juice Robinson [1 victoire, 1 défaite = 2 points]
  • SANADA [1 victoire, 1 défaite = 2 points]
  • EVIL [1 victoire, 1 défaite = 2 points]
  • Minoru Suzuki [1 victoire, 1 défaite = 2 points]
  • Tama Tonga [1 victoire, 1 défaite = 2 points]
  • Toru Yano [1 victoire, 1 défaite = 2 points]
  • Michael Elgin [0 victoire, 2 défaites = 0 point]
  • Satoshima Kojima [0 victoire, 2 défaite = 0 point]
Cliquez pour commenter

Articles populaires

En haut