Résumé

RAW du 31 juillet : Résumé et résultats

WWE

Au programme de ce Raw un Paul Heyman qui pointe du doigt, un segment Miz TV avec comme invité Jason Jordan et un duel de géants.

Quoi de mieux que d’ouvrir le show avec Kurt Angle dans sa ville natale de Pittsburgh, 21 ans jour pour jour après sa médaille d’or aux Jeux Olympiques d’Atlanta ? Le General Manager rappelle le programme du show. Alors que Angle est prêt à rentrer en coulisse, Brock Lesnar fait son entrée, accompagné de son avocat Paul Heyman. Heyman n’est pas très content que son client doive défendre son titre Universal dans un Fatal Four Way à Summerslam. Selon lui, Angle est obligé par le conseil d’administration et par Vince McMahon d’organiser un match qui mettrait assez en danger le champion pour que Lesnar perde le titre. Afin de mettre la pression sur Angle, Heyman a promis au General Manager de Raw que son client et lui-même quitteraient la WWE en cas de perte du titre à SummerSlam.

Dans le match d’ouverture du show, Matt et Jeff Hardy affrontent les Good Brothers, Luke Gallows et Karl Anderson. Un match qui est remporté par les frères Hardy avec un . Après le match, une bagarre éclate entre le Revival, qui était à la table des commentateurs pendant le match, et les anciens champions par équipe. Gallows et Anderson se joignent à la bagarre. Les Hardyz dominent leurs opposants avec notamment un Twist of Fate portée sur la rampe d’entrée sur Dawson et un Poetry in Motion sur Anderson et Wilder.

The Miz insulte votre famille, le one-man show

En coulisse, Dean Ambrose est au micro de Renee Young. Renee demande si le Shield est de retour avec Ambrose et Rollins. Rollins débarque. Ambrose déclare qu’il ne fait toujours pas confiance en Rollins, il s’est fait avoir une fois, cela peut arriver une deuxième fois. Après cette interview, Rollins croise Sheamus et Cesaro pour un match par équipe. Les champions par équipe se moque de la solitude de Rollins. Forcément, cela énerve Seth Rollins qui défie les champions, Sheamus décide d’affronter Rollins plus tard dans la soirée.

Dans le match poids-moyens de la soirée, Akira Tozawa, Cedric Alexander et Rich Swann battent TJP, Tony Nese et Ariya Daivari. Tozawa effectue le tombé sur TJP après une Senton Bomb de la troisième corde.

C’est le moment du MizTV avec pour invité le fils de Kurt Angle, Jason Jordan. Dans ce segment, The Miz, pour une raison qu’on ignore mais que l’équipe créative doit trouver génial, propose à Jason Jordan de rejoindre le Miztourage, rejoindre un homme qui a été à l’affiche de films, qui a fait le main-event de Wrestlemania. Lorsque vous faites le main-event de Wrestlemania, vous êtes plus grand que tout le monde dans les vestiaires d’après le Miz (désolé CM Punk). Jordan refuse poliment l’offre du Miz, il ne veut pas d’un traitement préférentiel, il veut obtenir tout ce qu’il a par son travail. Évidemment, The Miz insulte Kurt Angle en le traitant de ringard, auquel Jordan s’accroche, que Kurt Angle a son job parce qu’il fait pitié, qu’il a gâché les meilleures années de sa vie, aucun doute que la ville de Pittsburgh s’identifie à Angle. Le segment se termine par Jordan qui porte une belly-to-belly overhead suplex sur The Mi en l’envoyant sur Bo Dallas and Curtis Axel.

Dans le deuxième match de la soirée, Seth « Freakin’ » Rollins vainc Sheamus par roll-up après s’être débarrassé de Cesaro qui était près à intervenir. Après le match, Cesaro et Sheamus s’attaquent à Rollins. Dean Ambrose vient à la rescousse de son ancien coéquipier. Malheureusement, les deux anciens membres du Shield sont passés à tabac.

Bray Wyatt est un fumeur de havanes

Bray Wyatt vient proclamer dans le ring sa prophétie de la semaine. Il n’y a aucun espoir pour chacun d’entre nous et en particulier Finn Balor.  Les gens pensent pouvoir vivre à travers Finn Balor mais ils sont infecté de la maladie de l’espoir, avec la croyance que notre vie est spéciale. Quand la vie vous frappe, quand Bray Wyatt vous frappe, vous ne vous relevez pas. Pas de retour, pas d’échappatoire. C’est à ce moment que la lumière s’éteint et que Finn Balor apparait au milieu du ring lorsque la lumière est de retour. Balor porte son Pele Kick qui envoie Wyatt à l’extérieur puis exécute un drop kick qui envoie Wyatt dans la barrière de sécurité.

Le quatrième match de la soirée oppose les trois challengers au titre Universel : Samoa Joe, Braun Strowman et Roman Reigns. Le match est remporté par Reigns, qui après avoir évincé du ring Strowman grâce à un coup de marches en acier, porte son Spear sur Samoa Joe.

En coulisse, Enzo Amore s’excuse d’avoir impliquer Big Show dans ses propres affaires. Show n’a pas l’air dérangé de devoir affronter Big Cass puisqu’il veut lui donner une petite leçon de respect.

Au centre du ring, Elias Samson chante une petite chanson où il insulte Pittsburgh. Très original (pas du tout). La musique de Kalisto coupe Elias dans sa chanson. Un match est lancé, match gagné par Elias qui l’emporte grâce à son Cross Rhodes, euh Drift Away.

Alexa Bliss est en interview. Elle est interrogée à propos son match de championnat à SummerSlam. Alexa Bliss est enthousiaste, Bayley est la même que celle qu’elle a battu dans sa ville natale à Payback, la même qu’elle a battu à Extreme Rules. Alexa ne voulait pas affronter Sasha Banks. Alexa se moque de Sasha qui va voir depuis son canapé Bayley perdre.

En coulisse, Seth Rollins remercie Dean Ambrose pour son aide. Dean dit ne pas être intervenu pour aider Rollins, il est intervenu car s’il ne l’avait pas fait, il serait passé pour un connard. Ambrose demande à Rollins de ne plus le mettre dans ce genre de situation.

Dans le sixième match du show, Bayley gagne par décompte à l’extérieur contre Nia Jax. Après match, Alexa poursuit Bayley qui parvient à s’enfuir.

Big Cass l’ambiance

Renee Young interviewe Big Cass qui répond que sa grand-mère lui a appris qu’on est jugé sur nos fréquentations. Évidemment, Big Cass dit qu’il va démolir Big Show dans le ring.

Avant le main-event, Enzo dit qu’il a fait des choses terribles dans sa vie mais jamais il n’a retourner sa veste quand les temps devenaient durs, ce qu’a fait Big Cass. Big Show va lui briser la nuque, parait-il.

Dans le main-event de la soirée, Big Show perd par disqualification contre Big Cass à cause d’une intervention Enzo Amore. Après le match,  Big Cass porte une Big Boot à Enzo mais se fait surprendre par un coup de poing de Big Show.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut