Résumé

RAW du 14 août : Résumé et résultats

WWE

Dernier épisode de Monday Night RAW avant le grand évènement de l’été de la WWE: SummerSlam. Au programme entre autre une confrontation entre le champion Universal de la WWE Brock Lesnar et ses quatre challengers Roman Reigns, Samoa Joe et Braun Strowman, ainsi qu’un match entre Nia Jax et Sasha Banks pour déterminer la challengeuse au titre de championne de RAW détenu par Alexa Bliss.

Dean Ambrose et Seth Rollins enfin réconciliés

Mais c’est sur la storyline de Dean Ambrose et Seth Rollins que cet épisode de RAW s’ouvre, Dean Ambrose entre dans l’arena après une récap en vidéo des dernières semaines. Un Dean Ambrose furieux qui appelle Seth Rollins à venir sur le ring pour lui demander ce qui lui a pris la semaine dernière quand celui-ci a refuser le poing de Dean Ambrose.

Seth Rollins lui répond que c’est de sa faute, qu’Ambrose a dit qu’il ne pouvait pas faire confiance à Seth Rollins mais que Rollins peut voir dans ses yeux qu’il ment. Rollins dit que s’ils se réunissaient, il pourrait diriger RAW à deux. Seth Rollins explique qu’il en a marre de jouer et tends son poing… mais cette fois c’est Ambrose qui refuse.

Dean Ambrose pense que Rollins blague et qu’il ne l’aura pas une nouvelle fois après l’avoir laissé bêtement attendre la même chose la semaine dernière. Il ajoute qu’il failli y croire, mais il a eu tort de faire confiance à Seth Rollins. Celui-ci lui répond qu’il ne peut pas lui en vouloir parce qu’il ne se fait parfois pas confiance lui-même. « Peut-être était-ce une idée idiote, mais peut-être que cela n’en était pas une », ajoute-t-il en continuant de rappeler qu’à l’époque où ils faisaient équipe ils était imbattables. Rollins pense que beaucoup trop de choses se sont passés depuis et que c’était plus la peine de jouer. Seth Rollins allait partir, mais Dean Ambrose le retient et tend son poing… que Seth Rollins refuse.

Les deux catcheurs finissent par se battre, mais Sheamus et Cesaro interviennent pour attaquer les deux anciens co-équipiers du Shield. La bagarre se déroule en dehors du ring et ces derniers sont projetés contre la barrière de sécurité. De retour sur le ring, Ambrose et Rollins reprennent le dessus à coup de cordes à linge sous les « Yes » du public. Ambrose et Rollins, finalement, joignent leurs poing sous une énorme pop du public. Kurt Angle arrive ensuite un peu out of nowhere pour annoncer que Cesaro et Sheamus défendront leurs titres de champions par équipe de RAW contre Seth Rollins et Dean Ambrose.

Un segment bien écrit, comme le reste de la storyline. Incroyables quand ils veulent à RAW. Et pourtant la fin a du être modifiée puisque les titres par équipe devaient se jouer dans un triple menace entre les Hardys et les Revival à la base, la blessure de Dawson ayant annulé tout ça.

Sasha Banks s’envole pour Brooklyn

Nia Jax et Sasha Banks s’affrontent dans le premier match de cet épisode pour déterminer qui ira affronter Alexa Bliss à SummerSlam. Alexa Bliss qui s’offre le luxe de regarder le match sur une chaise surélevée qui ressemble plus à une chaise pour bébé qu’à autre chose pour être honnête.

Sasha Banks parvient à battre Nia Jax par soumission grâce à un second Banks Statement — le premier ayant échoué, Sasha Banks a porter un DDT avant le second. Sasha Banks obtient la victoire et ira donc affronter Alexa Bliss à SummerSlam ce dimanche. Sasha Banks a aussi obtenue une victoire dans sa ville natale et c’est assez surprenant pour être noté, les Superstars de la WWE ayant plutôt pour habitude d’y perdre ces derniers temps.

En coulisse, Kurt Angle annonce aux Hardy Boyz qu’ils ne pourront pas affronter les Revival ce dimanche à SummerSlam à cause de la blessure de Scott Dawson. Matt Hardy est déçu car les échanges qu’ils ont eu avec ces derniers ont toujours été « Delightful ». Ces réféfences ne nous font plus rien, à force. The Miz, Maryse, Bo Dallas et Curtis Axel entrent. Kurt Angle indique à Axel qu’il affrontera Jason Jordan ce soir, puisqu’il n’a pas pu le faire la semaine dernière après avoir subit un F-5 de Brock Lesnar.

The Miz, lui, veut savoir ce que va faire Angle pour punir Brock Lesnar, ce à quoi Angle répond « absolument rien ». The Miz explique alors que Curtis Axel n’allait pas affronter Jason Jordan ce soir puisqu’il s’en occupera lui-même, ce à quoi Kurt Angle ne fait pas objection.

Un arbitre interrompt la discussion et demande à Kurt Angle de venir rapidement car Finn Balór et Bray Wyatt se battent dans les couloirs de l’arena. Angle leur implore d’attendre SummerSlam pour en découdre, mais comme les deux n’arrêtent pas de se battre, il leur annonce qu’ils s’affronteront ce soir dans cet épisode de RAW. Le match de dimanche est alors annulé ? On sait pas.

Elias, qui n’est plus Samson, allait chanter mais est interrompu par R-Truth, mais Samson l’attaque et lui porte son Drift Away avant de faire semblant de le frapper avec sa guitare avant de quitter le ring.

Le réel s’invite dans la rivalité entre Enzo et Cass

Big Cass rejoint le ring alors que la cage dans laquelle sera enfermé et suspendu au dessus du ring Enzo Amore ce dimanche lors du match entre Big Cass et Big Show est déjà en place. Big Cass tente plusieurs fois de commencer sa promo avant de s’interrompre lui-même face aux huées du public. Six fois. Une belle et simple manière d’attirer encore plus de heat.

Big Cass dit que la raison qui fait qu’Enzo est devenu amis avec le Big Show, c’est parce qu’il a toujours besoin de quelqu’un derrière lui car il passe son temps à énerver tout le monde en coulisse, faisant sans doute référence aux dernières rumeurs sur le comportement d’Amore. Quant au Big Show, s’il accepte l’amitié d’Enzo Amore, c’est simplement pour rester intéressant. Il ajoute que personne ne comprend ce qu’Enzo Amore dit la moitié du temps.

Enzo Amore arrive pour se défendre un petit peu, suivi après quelques moquerie sur Big Cass de la part d’Enzo par le Big Show qui vient pour attaquer Big Cass. Enzo Amore tente de s’incruser dans la bagarre mais se fait assommer aussitôt.

Soudain, Karl Anderson et Luke Gallows s’incrustent pour on ne sait quelle raison dans l’histoire et attaque le Big Show qui tente tant bien que mal de se défendre. Mais il finit par se faire blesser à la main par les deux co-équipier du Club qui la coince dans la porte de la cage. On apprendra plus tard qu’il souffre d’une main cassée, ce qui met en doute sa participation au match de ce dimanche.

Akira Tozawa devient (déjà) champion Cruiserweight

La WWE n’a pas voulu attendre, Neville défendra finalement son titre de champion Cruiserweight ce lundi soir contre Akira Tozawa. Un bon match de quinze minutes qui a vu, surprise, Akira Tozawa gagner avec sa Senton Bomb portée après une Red Arrow ratée et ainsi devenir champion Cruiserweight.

Assez dommage de gâcher une victoire comme celle-ci alors qu’elle aurait pu avoir un peu plus d’impact à SummerSlam, sans compter que le public n’avait plus l’air d’être dans le show à ce moment de la soirée. Dommage aussi car au début de la soirée le public était en feu.

En coulisse, Emma se plaint de devoir regarder la « Women’s Revolution » qu’elle a lancé et voir des catcheuses venir de NXT et de n’importe où (dit-elle en regardant Mickie James) et à qui on donne plus de chance qu’elle. Mickie James lui répond qu’elle n’a pas de chance pour le titre parce que tout simplement, celle ci a abandonné la semaine dernière dans le triple menace dans lequel elle était. Mickie James propose ensuite un match à Emma, qui accepte.

Douche d’hémoglobine pour Finn Balór

Autre match qui devait avoir lieu ce dimanche à SummerSlam mais qui finalement a lieu lors de cet épisode de Monday Night RAW — à croire qu’ils se sont rendu compte qu’il y avait trop de match sur la carte du pay per view —, celui entre Bray Wyatt et Finn Balór.

Après un dropkick sur Wyatt, Finn Balór s’est senti pousser des ailes et a cru pouvoir porter son Coup de Grâce, mais il n’en fut rien, Bray Wyatt le contre et lui porte sa Sister Abigail pour remporter le match.

Bray Wyatt porte ensuite une seconde Sister Abigail et prend le micro pour demander à tout le monde de suivre les buses, « Follow the buzzards ». Il disparait, puis réapparait avec un seau. Beaucoup de suspense quant au contenu du seau qui contient finalement… du sang, qu’il verse sur la tête de Balór avant de chanter « He’s got the whole world in his hands ».

Finn Balor demandera un peu plus tard un match revanche contre Bray Wyatt ce dimanche à SummerSlam, du coup on se demande l’intérêt de ce match, il y avait certainement un meilleur moyen de hyper la rivalité que de les faire s’affronter. Il va falloir trouver mieux maintenant pour donner envie de voir le match de ce dimanche maintenant qu’ils se sont déjà affrontés. Finn Balór devrait être dans son personnage de démon. C’est un plus mais pas sûr que cela soit suffisant. L’entrée sera au moins cool.

Petite mention aussi à Michael Cole qui nous précise que ce n’était pas du vrai sang. On s’en doutait un peu, pas besoin de briser le kayfabe.

Mickie James affrontaient ensuite Emma. Un court match remporté par Mickie James sur un Mick Kick. Rien de plus à voir dans ce match.

Trois faces et trois heels sont sur un ring…

Comme prévu plus tôt, The Miz affronte Jason Jordan. The Miz n’est évidemment pas venu seul: Bo Dallas et Curtis Axel sont aux abords du ring au cas où. Et évidemment, après quelques minutes de match ces deux derniers interviennent et attaquent Jason Jordan.

Arrivent ensuite les Hardy Boyz pour défendre Jason Jordan. Les trois faces parviennent à débarrasser le ring des heels. On a donc deux trios sur un ring, que peut-on bien faire de cette situation ?

Au retour de la pub, on retrouve évidemment les face contre les heels dans un match à trois contre trois. Un long match mais le spectacle est au rendez-vous. Jeff Hardy offrira la victoire à son équipe avec une Swanton Bomb. Assez dommage pour Jason Jordan qui se retrouve un peu en arrière plan ici, ça n’aurait fait de mal à personne de lui offrir le tombé.

Et pour terminer cet épisode de Monday Night RAW, une confrontation entre le champion Universal de la WWE Brock Lesnar, Roman Reigns, Samoa Joe et Braun Strowman. Le ring est entouré de faux agents de sécurité dont on ne donne pas cher de la vie ce soir.

Braun Strowman se place en adversaire principal de Brock Lesnar

Paul Heyman et Brock Lesnar sont les premiers à entrer sur le ring. Paul Heyman, après avoir présenté comme il le fait habituellement son client, s’en prend aux adversaire de Lesnar de ce dimanche. Il commence par Samoa Joe qu’il qualifie d’imitateur. Il dit aussi, après avoir critiqué la manière dont Angle a fait ce match, que même si Braun Strowman a le potentiel d’un champion, la bête va balayer le monstre ce dimanche. Il en vient ensuite évidemment à Roman Reigns, disant que tant que Brock Lesnar est champion, le jardin de Reigns est la maison de Lesnar, et qu’il va falloir payer le loyer ce dimanche. Heyman dit, comme il l’a déjà annoncé il y a quelques semaines, que si Lesnar perd le titre ce dimanche il quittera la WWE. Mais il y a aussi un scénario possible, en faveur de Brock Lesnar. S’il gagne, Lesnar va prouver sa grandeur qui subsiste malgré les années.

Samoa Joe entre et dit ce qu’il a déjà dit depuis sa première confrontation avec Brock Lesnar: il n’a jamais eu peur de lui. A SummerSlam il lui arrachera le titre des mains après avoir endormi Lesnar avec sa Coquina Clutch. Difficile à croire après Great Balls of Fire mais on lui souhaite quand même.

Braun Strowman entre à son tour, et dit à Brock Lesnar que dans le cas où il ne serait pas au courant, il est toujours le dernier homme debout en référence à son match contre Roman Reigns la semaine dernière, ce qui fait réagir Samoa Joe qui rappelle qu’il a gagné ce match grâce à lui.

Roman Reigns entre lui aussi mais ne parle pas, il y va directement avec un Spear sur Samoa Joe, mais se prend un Oklahoma Stampede de Braun Strowman qui va le mettre hors course pour la soirée.  Braun Strowman et Brock Lesnar se retrouvent face à face sur le ring, la sécurité intervient mais comme on pouvait s’en douter, ils sont jeté du ring un à un par les deux catcheurs. Plusieurs superstars du roster de RAW interviennent alors pour séparer les deux adversaires, ce qu’il réussissent plus ou moins. L’épisode de cette semaine se termine ici.

Cliquez pour commenter
En haut