Résumé

NXT TakeOver Brooklyn III : Résumé et résultats

WWE

Ce samedi soir c’était NXT TakeOver : Brooklyn III. Pour son troisième passage au Barclay Center de Brooklyn, la brand jaune nous offrait encore du lourd avec notamment un match très attendu entre Aleister Black et Hideo Itami. Les trois championnats étaient évidemment défendus.

Pendant le kickoff, plusieurs anciennes Superstars de NXT sont venues rendre visite à la brand jaune qu’ils ont quitté ces dernières années pour partager leurs souvenirs. On a ainsi pu retrouver Big E, Neville, Sasha Banks, Carmella, Shinsuke Nakamura, Bayley, Becky Lynch ou encore Baron Corbin.

L’ouverture du show se fait en musique avec le groupe Code Orange qui joue en live un de ses morceaux pendant que la vidéo promo de NXT TakeOver : Brooklyn III passe en fond.

Gargano distrait par un t-shirt

Le premier match de la soirée est celui entre Johnny Gargano et Andrade « Cien » Almas. Le match est incroyable, un opener de folie avec de magnifique spots. Mais la victoire revient à Almas qui a eu évidemment l’aide de Zelina Vega qui a jeté un t-shirt de DIY pour déstabiliser Gargano et a permis à Almas de terminer le match.

Andrade « Cien » Almas a donc gagné un match lors d’un NXT TakeOver. On va mettre un peu de temps à digérer l’info. Pendant ce temps Gargano ne semble pas avoir fini d’entendre parler de DIY, même quand Tommaso Ciampa n’est pas là.

SAnitY ferme le live de la domination

Le deuxième match de la soirée est déjà un match de championnat. Ce sont les Authors of Pain qui défendent leurs titres de champions par équipe de NXT face à SAnitY. Le Authors of Pain ressemblent à des Tortues Ninjas avec leurs tenue verte et le masque pendant leur entrée. Les champions vont s’attaquer à leurs deux adversaires, Alexander Wolfe et Killian Dain qui sont censés être les deux sur le ring.

Mais alors qu’Alexander Wolfe va vouloir faire le changement pour permettre à Killian Dain d’entrer sur le ring, Eric Young va prendre sa place pour surprendre ses adversaire. C’est légal puisque Dain n’était pas encore entré dans le match.

Si ce sont Eric Young et Alexander Wolfe qui sont censés être les deux hommes du matchs, le reste de SAnitY n’est évidemment pas loin. Nikki Cross va elle aussi vouloir intervenir et monter sur le ring. Paul Ellering va tenter de l’en empêcher, mais quand l’arbitre tourne le dos pour sortir le manager des Authors of Pain, celle-ci se jette sur Akam qui la rattrape sans mal. mais cela ne s’arrête pas là, Killian va la suivre et se jeter d’un Spear sur les deux pour faire passer Akam à travers une table installée plus tôt par Eric Young.

Rezar s’est au final retrouvé seul sur le ring face à Alexander Wolfe et Eric Young, de quoi permettre à SAnitY de terminer le match et remporter les titres de champions par équipe de NXT tranquillement.

Mais ce n’est pas fini, puisque apparaissent deux catcheurs qui attaquent les nouveaux champions: Bobby Fish et Kyle O’Reilly. Les reDRagon n’ont pas attendu la fin de la célébration pour s’insérer dans la course aux titres de champions par équipe de NXT visiblement.

Aleister Black et Hideo Itami moins brutaux qu’attendu

Le match le plus attendu de la soirée commence. Aleister Black affronte Hideo Itami, une affiche qui transpire la brutalité comme on l’aime sur le ring. On n’aura pas forcément le grand match que l’on attendait mais le spectacle était quand même au rendez-vous.

Aleister Black remportera le match, en sang après un jumping knee d’Itami qui lui a blessé le nez, en contrant un GTS et en portant son Black Mass.

Ember Moon éclipsée par Asuka

Ember Moon est-elle prête pour Asuka ? C’est ce que l’on va savoir tout de suite. La championne défend ici son titre de championne de NXT et au final notre show stealer ce sont les femmes qui nous l’ont offert.

Ember Moon tentera de porter son Eclipse mais, à la surprise de tous, sans succès. Un nearfall impressionnant qu’on n’oubliera pas. Ember Moon n’en revient pas non plus et va perdre le contrôle du match à ce moment. Elle va en tenter un second mais Asuka a reprise ses esprits et la prise ne sera même pas efficace une seconde.

Asuka portera un Asuka Lock pour remporter le match et conserver ainsi son titre de championne de NXT. 505 jours de règne et ce n’est pas fini.

NXT BAYBAY

C’est l’heure du main event, Bobby Roode défend son titre de champion de NXT contre Drew McIntyre. Pour son entrée, l’Écossais a le droit à ses cornemuses. L’entrée de Bobby Roode est la même que lors du dernier TakeOver, simple mais tout aussi efficace. Que serait-il d’ailleurs sans celle-ci ?

Le match n’est pas aussi bon que le précédent, sans surprise. Difficile aussi de passer après tout ça. Mais Drew McIntyre va tout tenter pour remporter le titre et le réussira en profitant de l’obstination de Bobby Roode qui, en tentant de passer un troisième Glorious DDT directement après le second, reprendra ses esprits et portera un Claymore Kick à Roode pour remporter le match.

Mais alors que Drew McIntyre célèbre, il se retrouve nez à nez avec Bobby Fish et Kyle O’Reilly qui s’attaquent à lui. Mais ce n’est pas tout, puisque quand il se retourne pour leur échapper, c’est Adam Cole qui apparait subitement et qui attaque le champion à son tour.

Les trois catcheurs passent à tabac le nouveau champion. Adam Cole s’empare de la ceinture et se met déjà à imaginer son futur proche. Drew McIntyre contre Adam Cole à NXT TakeOver : Houston ?

Un final qui relève la qualité moyenne du match et qui malgré les rumeurs qui annonçaient déjà l’arrivée d’Adam Cole courant depuis quelques jours a eu sont petit effet sur le public. Sans surprise, NXT TakeOver : Brooklyn III va encore faire beaucoup d’ombre à SummerSlam.

Cliquez pour commenter
En haut