Résumé

WWE RAW du 11 septembre : Résumé et résultats

WWE

Au programme de cet épisode de Monday Night RAW, une confrontation entre Brock Lesnar et Braun Strowman, un match entre Braun Strowman et John Cena, un Miz TV avec Enzo Amore et un main-event des plus banales.

Roman Reigns ne fait pas mieux que John Cena face à Jason Jordan

On commence encore cette semaine par un match. C’est cette fois au tour de Roman Reigns d’affronter Jason Jordan. Roman Reigns devait faire mieux que John Cena, qui avait mis une vingtaine de minutes pour battre Jason Jordan. Roman Reigns a bien battu Jason Jordan mais il a mis presque autant de temps. Seule chose qu’il a fait mieux que John Cena: rendre Jason Jordan intéressant et par la même occasion un meilleur match.

John Cena avait évidemment envie de rejoindre Roman Reigns pour se moquer de la non-prouesse de ce dernier face à Jason Jordan. Roman Reigns va lui répondre en disant qu’il a eu plus de bons match en deux ans que pendant tout la carrière de John Cena. John Cena va enchaîner avec plein de tacles plus ou moins intéressant comme « tu es un one-man human centiped », qu’il s’enterrait lui-même au micro, qu’il ferait mieux d’arrêter de croire qu’il a déjà tout réussi et qu’il allait lui apprendre ce qu’est une vrai défaite. John Cena se place encore en maître, disant apprendre des choses à Roman Reigns chaque semaine mais que ce dernier échoue à chaque fois. Il en profite aussi pour tirer à balles réelles en parlant de sa suspension de l’année dernière.

Quand John Cena est sur le point de partir, Roman Reigns lui demande de rester et réalise que la situation est étrangement différente d’avec les autres catcheurs: habituellement c’est ses adversaires qui viennent chercher John Cena, mais que cette fois c’est John Cena qui est venu à RAW chercher Roman Reigns. Ce dernier insinuent que John Cena est venue parce qu’il s’est senti remplacer, parce que désormais c’est Roman Reigns qui fait vendre le plus de tickets et de merchandising (c’est faux). Reigns termine en disant que John Cena ne peut pas se passer de la WWE parce que sa carrière à Hollywood ne prend pas, mais que s’il a besoin d’aide, il « connait un gars ».

Sasha Banks affrontait Emma dans le second match de la soirée. Alexa Bliss est aux commentaires, rejointe quelques minutes plus tard par Nia Jax. La championne se plaint d’avoir à défendre son titre dans un Fatal 4 Way. Sasha Banks a remporté le match par soumission avec son Banks Statement.

Braun Strowman survole Suplex City

Paul Heyman et Brock Lesnar viennent sur le ring. Heyman n’a encore que de bonnes choses à dire sur Braun Strowman, expliquant entre autre qu’il est l’adversaire de Lesnar le plus crédible et qu’il lui rappelle Brock Lesnar en 2002 quand il est arrivé à la WWE pour se confronter au Rock, Ric Flair ou Rob Van Dam. Heyman a ensuite dérivé sur une petite comparaison avec le MMA, quand on disait aux adversaire de Brock Lesnar « combattant, êtes vous prêt ? » afin de défier Braun Strowman de venir se battre sur le ring maintenant.

Braun Strowman ne se fera pas désirer, et se jette immédiatement sur Brock Lesnar. Pas de chance pour ce dernier qui va encore se faire dominer par le monster among men, résistant même à une Souplesse de Lesnar sous les yeux médusé de ce dernier et de Paul Heyman.

Bray Wyatt a affonté et battu Goldust, dans l’unique but de faire voir Wyatt enlever la peinture du visage de Goldust et de dire que celui-ci n’est qu’un homme, comme le Demon Balor. Ce dernier est arrivé pour défendre Goldust et chasser Wyatt du ring.

En interview, Sheamus et Cesaro semble préférer Karl Anderson et Luke Gallows (qu’ils affronteront ensuite) qui sont bien plus une vraie équipe que Dean Ambrose et Seth Rollins, et qu’ils le prouveront quand ils auront battu ces derniers à WWE No Mercy.

Un quatre contre quatre plus tard dans la soirée

Sheamus et Cesaro devaient donc affronter Karl Anderson et Luke Gallows mais le match n’a jamais vraiment eu lieu. Seth Rollins et Dean Ambrose qui étaient aux commentaires sont aller les attaquer rapidement, puis Anderson et Gallows se sont joint à la bagarre parce qu’on est jamais de trop dans ces moment-là.

Ambrose et Rollins sont donc allé se plaindre à Kurt Angle. Ambrose a demandé à affonter « ces gars-là », parlant ainsi que Sheamus, Cesaro, Karl Anderson et Luke Gallows. Angle leur a proposé de se trouver deux partenaires pour qu’ils puissent les affronter dans un quatre contre quatre plus tard dans la soirée.

On apprend qu’Asuka va débarquer à RAW, mais on ne sait pas quand. Nia Jax qui est dans les vestiaires avec Alexa Bliss trouve ça intéressant. Alexa Bliss veut toujours être amis avec Nia Jax mais celle-ci n’est pas intéressée visiblement. Elle s’est arrangée pour que les deux catcheuses puissent s’affronter la semaine prochaine à RAW.

Elias a chanté une chanson et a battu Kalisto. On a perdu quelques minutes de notre précieux temps avec ça.

Braun Strowman domine aussi John Cena

John Cena affronte Braun Strowman. Ce n’est pas encore l’heure du main event mais ce match aurait du l’être, la WWE avait de la concurrence à la télévision ce lundi soir. John Cena a remporté le match par disqualification parce que Braun Strowman a utilisé les marches en acier du ring pour se battre contre John Cena et lui porter un powerslam dessus.

Roman Reigns qui a vu le match en coulisse est interviewé et dit que Strowman ne lui a laissé aucune pitié, tout comme il le fera à No Mercy.

Ambrose et Rollins sont toujours à la recherche de partenaires. Ambrose demande à peu près à toutes les personnes qu’il croise, sans se demander s’ils sont catcheurs. Il va tomber aussi sur Jamie Noble et Dean Malenko, mais malheureusement ces derniers ne sont pas en tenue pour catcher. Il demanderont finalement à Jeff et Matt Hardy, qui accepteront.

Énième humiliation d’Enzo Amore dans le Miz TV

Le Miz TV d’Enzo Amore semblait être une sorte de nouvelle humiliation pour ce derniers qui s’est pris une promo du Miz tirant à balles réelles — c’est décidément la soirée, lui rappelant à quel point il est détesté par tout le vestiaire de RAW, qu’il a été viré d’un bus en pleine tournée et qu’il n’a pas sa place à côté des Cruiserweight de 205 Live qui eux méritent leurs place à la WWE.

Enzo Amore lui répondra que The Miz est un champion en papier et qu’il n’a pas peur de venir à RAW pour l’affronter. The Miz accepte le match et compte bien lui donner une leçon. Mais Enzo Amore va remporter le match par disqualification après l’intervention dans le match du Miztourage. Enzo Amore, attaqué par Bo Dallas et Curtis Axel avec le Miz, ne s’en sortira tout de même pas facilement.

Enzo Amore va ensuite croiser Neville en coulisse qui va simplement le regarder en riant avant de partir.

Maryse a par ailleurs en début de Miz TV annoncé qu’elle attendait un enfant de The Miz. Ça va encore donner une raison à The Miz de clasher Daniel Bryan en disant que son bébé est plus beau que le sien.

Fin de RAW très banale

Le quatre contre quatre entre l’équipe de Dean Ambrose, Seth Rollins, Matt et Jeff Hardy et celle de Sheamus, Cesaro, Karl Anderson et Luke Gallows sert de main-event — sans doute parce que la moitié des téléspectateurs ont déjà zappé sur le football.

Le match est remporté par les face par tombé après que Seth Rollins et Dean Ambrose aient porté leurs finishers sur Karl Anderson. Pas de bagarre ou quoi que ce soit après le match, les gagnants sont rester célébrer sur le ring tandis que les perdants sont remonté sur la rampe. Une fin de RAW très classique pour un épisode qui n’a pas apporté grand chose aux storyline cette semaine.

Cliquez pour commenter
En haut