Top 200

Top 200, numéro 3 : Okada vs Tanahashi, la conclusion

Certainement pas le premier des affrontements entre les deux rivaux historiques et chronologiquement pas le dernier, mais surement le plus marquant et la véritable conclusion de cette exceptionnelle série de matchs qui aura marqué l’histoire du catch au même titre que les Misawa contre Kobashi ou les Flair contre Steamboat. Nous pouvons nous estimer heureux de vivre à une époque ou nous pouvons voir ces matchs en temps réel pour une modique somme.

Kazuchika Okada (c) contre Hiroshi Tanahashi pour le titre poids lourds IWGP

4 janvier 2016 : Wrestle Kingdom X à Tokyo (Japon)

Du côté de Kazuchika Okada, il était redevenu champion des poids lourds IWGP depuis le mois de juillet après avoir battu AJ Styles à Dominion dans un match que nous avons déjà vu au milieu de ce classement. Après avoir regagné cette ceinture, il participa au G1, échouant face à Shinsuke Nakamura lors du dernier match de son groupe et se faisant chiper la place de leader. Après un ultime challenger de la part d’AJ Styles, il se prépare à affronter Hiroshi Tanahashi pour la troisième fois en main-event du Tokyo Dome après ses pleurs de l’an dernier.

En ce qui concerne Hiroshi Tanahashi, il n’a plus détenu la ceinture IWGP depuis un peu moins d’un an après sa défaite à New Beginning face à AJ Styles. Son année 2015 a été un long processus de réhabilitation après avoir été ennuyé toute l’année avec des blessures au bras et à la nuque. Malgré tout, il arrive au G1 avec énormément d’espoirs, mais apres quatre matches, il affiche deux victoires (dont un excellent match face à Kota Ibushi) et deux défaites (face au « nouveau » Tetsuya Naito et Bad Luck Fale). Il lui faudra un sans faute finale pour l’emporter après une superbe guerre contre AJ Styles et en finale contre Shinsuke Nakamura dans un match lui aussi dans ce classement.

Alors bien évidemment, c’est un Tanahashi plein de confiance qui s’en vient vers le ring avec sa mallette représentant cette opportunité d’une nouvelle fois infliger sa loi à son benjamin Kazuchika Okada. On se rappelle du Kazuchika Okada séchant ses larmes accroché aux épaules de Gedo un an plus tôt, et c’est un Okdaa préparé, plus mature et sûr de lui qui va défier Tanahashi pour mettre fin à cette rivalité et assoir sa domination sur la New Japan et son statut de nouveau visage de la fédération numéro un au Japon.

Ce match est truffé de références à leurs anciens affrontements comme celui d’Invasion Attack 2013, les deux anciens affrontements du Tokyo Dome en 2013 et 2015 ou encore ceux de 2012. L’ambiance est bouillante car le public sait que quiconque l’emporte, aura gagné cette rivalité vieille de quatre ans, depuis leur première rencontre à New Beginning 2012. Car il est bien là l’enjeu, ce n’est pas seulement la ceinture qui est en jeu, mais aussi la suprématie dans ce rapport de force mais aussi la place d’Ace dans la New Japan Pro Wrestling.

Ce match est disputé un peu dans le style WWF des années 1990 avec ces longues séquences de contrôles alternées et un travail de Tanahashi sur les jambes d’Okada, comme un rappel de 2013 ce qui mènera à un gros travail pour appliquer sa Texas Cloverleaf. Du côté d’Okada on notera un magnifique Crossbody par dessus les rambardes de sécurité. Après avoir effectué cette superbe voltige, Okada ramènera Tanahashi dans le ring, refusant de l’emporter par décompte à l’extérieur.

La fin du match verra un de ces moments qu’on aime par dessus tout dans cette rivalité avec Tanahashi giflant Okada tel un gamin alors que ce dernier tentait de lui appliquer son Rainmaker final, mais Okada, plus rapide, plus fort et maintenant avec l’expérience nécessaire refuse de lâcher le poignet de son adversaire, plie un genou mais en tombe pas, se relève et lui administre le Rainmaker final qui sonne comme un point d’exclamation sur la fin de cette rivalité qui aura marqué le puroresu et le catch moderne. Quand un Ace laisse sa place à un autre. Longue vie Kazuchika Okada, meilleur catcheur de cette génération à seulement 29 ans.

Note WON : ***** Note Cagematch : 9.79

On restera au Japon la semaine prochaine, mais on changera de décennie et de fédération, mais là encore il s’agira de la fin d’une rivalité étalée sur plusieurs années voire même d’une décennie entière.

Cliquez pour commenter
En haut