Résumé

WWE RAW du 25 septembre : Résumé et résultats

WWE

Au programme de cet épisode, le Miz TV de Roman Reigns, le retour de Mickie James qui a des comptes à demander à Alexa Bliss et la célébration d’Enzo Amore… dans le main event.

Un Miz TV pour préparer le retour du Shield

Cet épisode de Monday Night RAW s’ouvre avec le Miz TV. Son invité est celui qui a battu ce dimanche à WWE No Mercy John Cena, Roman Reigns qui dit que la victoire de la veille est la plus grand victoire de sa carrière. L’Undertaker vient de se retourner en grommelant dans son cercueil.

Roman Reigns dit au Miz qu’il est encore un peu fatigué, qu’il souffre du dos et qu’il se demande maintenant pourquoi il parle à un idiot comme lui. À ce moment Reigns commence à prendre un peu d’assurance au micro, il a des instants comme ça où d’un coup, sur une phrase il décolle et devient crédible alors que dix secondes avant il donnait l’impression de lire un texte sur un prompteur.

The Miz revient à sa victoire de la veille sur Jason Jordan que Roman Reigns encense, disant que si The Miz avait été seul il n’aurait pas eu autant de chance, ce qui provoque The Miz à amener The Shield sur le tapis pour se défendre, rappelant que Roman Reigns a lui aussi été épaulé par deux autres Superstars dans le passé. Une petite comparaison qui a de quoi faire rire Roman Reigns qui lui explique que The Shield aurait fait qu’une bouchée du Miztourage.

Kurt Angle vient ensuite annoncer qu’un match entre l’équipe de Curtis Axel et Bo Dallas et celle de Matt Hardy et Jason Jordan aura lieu tout de suite tandis que The Miz affrontera Roman Reigns plus tard dans cette soirée.

Matt Hardy et Jason Jordan remportent le match contre Curtis Axel et Bo Dallas pendant que Jeff Hardy, blessé, assistait au match depuis le bord du ring.

Elias est de nouveau là pour nous chanter une chanson dans laquelle il se moque de la Titus Worldwide. Apollo Crews l’interrompt de nouveau pour un match revanche de la veille, mais comme le match de No Mercy ne nous intéressait pas, celui-ci ne nous intéresse pas plus. Nouvelle victoire d’Elias, pauvre Apollo Crews. Titus O’Neil et Elias se battent ensuite mais ça ne rend pas cette storyline plus intéressante.

Petite interview de Finn Bálor où l’on comprend qu’il en a enfin fini avec Bray Wyatt et qu’il est prêt à se remettre en route pour le titre de champion Universal. Pas trop tôt.

« Hello I’m Dean Ambrose, and this is Jackass »

Curt Hawkins débarque à son tour pour lancer un petit open challenge. Pas de chance pour lui c’est Braun Strowman qui débarque pour le passer à tabac. Hawkins tente de s’enfuir mais ça court vite un Braun Strowman. Curt Hawkins finit encastré dans l’un des écrans de l’entrée.

Strowman prend le micro pour revenir à ses premiers amours : il veut de la compétition. Dean Ambrose décide d’entrer du coup et on ne sait pas trop ce qui lui passe par la tête à ce moment. Dean Ambrose se fait clairement dominer mais a quand même quelques brefs moments où il a le dessus sur Strowman. Il ne faudrait tout de même pas rêver, Braun Strowman remporte quand même le match avec son Alabama Slam, mais tout de même, bon match de Dean Ambrose.

Seth Rollins, qui a vu le match, vient voir Dean Ambrose dans le vestiaire et lui dit qu’il devrait faire attention à ce qu’il fait et qui pourrait affecter l’équipe qu’ils forment. Seth Rollins annonce aussi qu’il va demander à Kurt Angle un match contre Braun Strowman la semaine prochaine parce que pourquoi pas. Ils aiment se mettre en danger visiblement. En attendant, ce soir Seth Rollins va devoir affronter Sheamus.

Alexa Bliss sans pitié face à Mickie James

Alexa Bliss entre sur le ring et prend le micro pour se plaindre en gros, que l’on ne parle pas assez d’elle et trop des autres Superstars qu’elle a battu la veille à WWE No Mercy. Mickie James, que l’on avait pas vu depuis quelques temps à RAW, débarque pour lui parler de ce qu’elle a dit à son propos lors de RAW Talk juste après le pay per view, mais Alexa Bliss refuse de le répéter.

La championne de RAW ne prend pas vraiment de pincette avec Mickie James, disant qu’elle était « une de ses préférées quand elle était encore une enfant », qu’elle était « dans son top 8 sur MySpace » ou encore qu’il « doit rester quelques fans qui chante ‘you still got it » dans le public. Mais Mickie James a du répondant elle aussi et de la même manière, se moque de la jeunesse d’Alexa Bliss et lui met sous le nez son palmarès et sa carrière. Alexa Bliss finit par le dire « Tu es une vieille femme Mickie James ».

Il suffira de cette phrase assassine pour que Mickie James lui lance une gifle puis un Mick Kick qui va sortir la championne du ring. Mickie James est sans doute partie pour être la prochaine challengeuse d’Alexa Bliss… en attendant de se faire battre par Asuka.

Seth Rollins affronte et bat Sheamus. Match très basique, rien à dire de plus. Cesaro était là, mais il n’avait plus le sourire par contre.

Finn Bálor croise Goldust en coulisse et ce dernier ne semble pas très ravi de l’intervention de Bálor dans son match face à Bray Wyatt la semaine dernière à RAW. Bálor s’excuse, Goldust fait mine d’accepter les excuses mais attaque ensuite Bálor. On doit s’attendre à un match entre les deux, sans doute.

Le Miztourage lance un appelle au Shield

Le match entre Roman Reigns et The Miz commence. Surprenant qu’il ne soit pas le main event de ce Monday Night RAW. Curtis Axel et Bo Dallas sont évidemment là et vont évidemment intervenir comme lorsque l’arbitre a le dos tourné et que ceux-ci projette Reigns dans la barricade.

Victoire de Roman Reigns sur un spear rapide mais sans surprise Curtis Axel et Bo Dallas l’attaquent. Roman Reigns parvient dans un premier temps à s’en sortir seul, mais Dallas et Axel reviennent avec des coups de chaise. The Miz porte un Skull Crushing Finale pour terminer le travail et laisser Roman Reigns inanimé sur le ring.

Et quand il y en a plus y en a encore. Alors que The Miz et ses potes sont sur le ring pour retourner en coulisse, ces derniers font demi-tour pour attaquer à nouveau Reigns, terminant par un Skull Crushing Finale sur une chaise. Pour terminer tout ça, The Miz, Curtis Axel et Bo Dallas joignent les poings pour lancer un appel au Shield. La réunification se rapproche.

Comme prévu, Finn Bálor est opposé à Goldust. Un bon match sans prétention remporté par Finn Bálor. Et à la fin devinez quoi : Bray Wyatt n’en a pas fini avec Bálor, la chanson « He’s got the whole world in his hand » retentit chantée par un enfant. Comme si cette rivalité n’avait pas assez duré.

Emma et Nia Jax affrontent Sasha Banks et Bayley. Victoire de Bayley et Sasha Banks avec un enchainement Shining Wizard de Sasha Banks et Belly to Bayley sur Emma.

Double turn dans le main event chez les Cruiserweights

Après l’avoir réclamé à Kurt Angle toute la soirée, Enzo Amore a le droit à sa célébration, dans le main event de Monday Night RAW, donc. La WWE compte vraiment sur lui pour lui laisser cette place du show. Enzo Amore nous fait ainsi une promo en mode « I did it », indiquant que tout ceux qui ne sont pas ravis de sa victoire sont jaloux, comme son ancien partenaire Big Cass. C’est facile mais c’est dans le personnage. Il attaque ses détracteurs qui lui chantent qu’il ne peut pas catcher, ajoutant qu’ils disaient pareil à John Cena, Batista ou The Rock.

Mais c’est quand Enzo Amore explique qu’il a rendu 205 Live intéressant que tout le roster des Cruiserweights débarque sur la rampe. Après les avoir qualifié de « Cuppa Haters » il se moque d’eux un à un avant que Neville débarque à son tour. Enzo Amore dit à Neville que si sa couronne lui manque, elle est en la possession d’un vrai homme maintenant, avant de se moquer de ses oreilles. « La vérité blesse », termine Enzo Amore. Cet orgueil ne plait pas trop au public qui commence à huer Enzo Amore.

Neville prend la parole pour lui dire que tout le monde le déteste et qu’en deux ans de présence dans le main roster celui-ci est devenu détestable et toxique pour tout le monde. Si cela ne tenait qu’à lui, Neville aurait laissé Enzo Amore moisir sur le pas de la porte de 205 Live quand celui-ci y a fait son entrée. Neville se dit maintenant là pour mettre un terme à sa présence dans la division Cruiserweight.

Le segment se termine en un nouveau passage à tabac de Enzo Amore qui se retrouve piégé d’un côté entre tout le roster de 205 Live et Neville qui lui fonce dessus. Enzo Amore finit inanimé sur le ring pour terminer se segment.

On est dans un premier temps surpris de voir ce segment dans le main event de RAW, mais s’il avait été dans celui de 205 Live personne ne l’aurait vu et au final il aura été efficace. Un double turn qui rend à 205 Live un peu plus d’intérêt. Ce n’est pas forcement ce qui est idéal pour la division Cruiserweight bien évidemment, mais en l’état il serait difficile de faire mieux.

Cliquez pour commenter
En haut