Actualité

WWE SmackDown Live du 26 septembre : Résumé et résultats

WWE

Au programme de cette épisode de SmackDown Live entre autre la suite de la rivalité entre Kevin Owens et Shane McMahon et un match entre Kevin Owens et Sami Zayn. Pendant ce temps Rusev célèbre sa victoire sur Randy Orton.

Sami Zayn tente de ramener Kevin Owens à la raison

C’est Kevin Owens qui démarre cet épisode en parlant du fait que l’on dise de lui qu’il est lâche de ne pas être venu ce soir tout en se demandant où est Shane McMahon ce soir maintenant qu’il est là. Sami Zayn viendra l’interrompre pour lui conseiller de faire attention son comportement. Zayn pense qu’Owens a totalement perdu le contrôle des évènements, qu’il devrait penser à sa famille dans ces moments là.

Kevin Owens ramène Sami Zayn face à ses échecs, lui disant qu’il est encore à des lieux de comprendre parce qu’il l’a encore une fois dépassé. Il parle de sa réussite en tant que champion Universal de la WWE, champion Intercontinental, champion des Etats-Unis, pendant que Sami Zayn lui regardait tout ça en coulisse. Une attaque bien sale à laquelle Sami Zayn répond que son jour viendra, mais que contrairement à Kevin Owens il ne prendra pas de raccourcis, il gagnera tout de manière juste.

Les deux catcheurs lâchent leurs micros et semblent en venir aux mains, mais Daniel Bryan les interrompt. Plutôt que de se battre maintenant, ils s’affronteront dans un match plus tard dans la soirée.

Baron Corbin veut le titre des États-Unis

Tye Dillinger et Baron Corbin s’affrontent dans le premier match de cet épisode, pendant qu’AJ Styles rejoint la table des commentateurs. Alors que Tye Dillinger avait le match bien en main, Baron Corbin qui se retrouvait à l’extérieur du ring est allé jeter un verre d’eau à la figure d’AJ Styles, puis a projeté Dillinger sur Styles. Corbin a ainsi remporté le match par décompte à l’extérieur.

Baron Corbin a ensuite défié AJ Styles pour un match pour le titre de champion des États-Unis à Hell In A Cell, match officialisé par la WWE au retour de la pub.

Dans une nouvelle promo toujours gênante, Jinder Mahal admet qu’il est allé trop loin la semaine dernière et ajoute que Nakamura est un challengeur solide… avant de recommencer à se moquer de lui en diffusant des photos pendant que les Singh Brothers rigolent.

Mais la dernière photo n’en était pas une, Nakamura faisait face à une caméra sans bouger pendant quelques secondes avant de surprendre Jinder Mahal. Nakamura fait ensuite son entrée pour attaquer Mahal et les Singh Brothers. Le segment se termine sur un Kinshasa sur Mahal.

Les Usos ont affronté et battu les Hype Bros — qui sont en pleine losing streak, ne les dérangez surtout pas — mais le match n’est certainement pas ce qu’il y a de plus important. Les New Day, qui ont assisté au match depuis le premier rang du public font part aux Usos de vouloir défendre leurs titres de champions par équipe de SmackDown « non pas seulement à Hell In A Cell, mais DANS un Hell In A Cell. »

Randy Orton ruine la fête de Rusev

On nous l’a annoncé depuis le début de la soirée, Rusev veut célébrer sa victoire sur Randy Orton la semaine dernière. Aiden English est là pour jouer les maîtres de cérémonie tandis que le maire de Plovdiv, ville natale de Rusev, est présent — bon ce n’est pas le vrai, on a enquêté. Il est là pour lui offrir la clé de la ville et déclarer le 26 septembre comme le Rusev Day.

Après avoir rediffusé le match de la semaine dernière (pas difficile vu la durée), Rusev dit avoir arraché les crocs de la bouche de la vipère et avoir « tué la légende du tueur de légende ». SmackDown est sa jingle maintenant.

Aiden English commence à chanter une chanson en l’honneur du Rusev Day mais Randy Orton apparait soudainement pour lui porter un RKO puis s’attaque à Rusev qui prend lui aussi un RKO. Faut toujours que Randy Orton vienne gâcher la fête, c’est plus fort que lui.

En coulisse, Sami Zayn demande à Daniel Bryan d’empêcher Shane McMahon d’intervenir dans son match face à Kevin Owens si jamais il en a l’intention.

On apprend que Rusev et Randy Orton s’affronteront à Hell In A Cell, Randy Orton a demandé à Renee Young d’aller dire à Rusev qu’ils s’y retrouveront. Drôle de segment.

Charlotte Flair a affronté et battu Carmella distraite par le public qui était en train de la huer. Natalya est arrivée après le match pour dire à Charlotte Flair qu’elle était ravie que Ric Flair aille mieux, « comme ça il pourra voir sa fille échouer ».

On apprend que les Fashion Files reviennent la semaine prochaine, meilleure nouvelle de la soirée.

Bobby Roode défie Dolph Ziggler à Hell In A Cell

Le « Gong » de l’Undertaker retentit, mais évidemment ce n’est pas lui, c’est encore Dolph Ziggler qui imite une entrée. Ziggler se moque des fans qui ont cru que l’Undertaker viendrait ce soir, « comme s’il allait venir deux fois par ans ». Il était attendu, Bobby Roode l’a interrompu.

Bobby Roode qualifie Dolph Ziggler d’incroyable compétiteur, mais le trouve hypocrite. Il veut que Ziggler fasse preuve de ses « prétentions de meilleur performer in-ring de l’histoire » pour un match à WWE Hell In A Cell. Dolph Ziggler lui répond qu’il est tout ce qui ne va pas à la WWE, mais il accepte le match.

Dolph Ziggler, visiblement toujours dans la peau de l’Undertaker, commence par dire qu’à Hell In A Cell Bobby Roode reposera en paix, mais ce dernier l’interrompt et dit que Hell In A Cell sera « Glorious ».

Shane McMahon n’a pas pu s’empêcher de venir

Sami Zayn et Kevin Owens s’affrontent donc dans le main event de cet épisode de SmackDown Live. Le match avait bien commencé que, sans surprise, on voit Shane McMahon débarquer en coulisse. Alors que le match se déroule en dehors du ring et que Kevin Owens a bien pris le dessus sur Sami Zayn, l’arbitre demande à ce que le match soit stoppé, Zayn n’est plus en mesure de se battre.

Les médecins tente d’aider Sami Zayn à se relever et à retourner en coulisse, mais Kevin Owens n’en a pas fini avec lui et continue de l’attaquer, notamment à coups de chaise. Il prend la chaise qu’il met autour de son cou pendant que plusieurs arbitres tente de l’arrêter.

C’est finalement la musique de Shane McMahon qui va stopper Kevin Owens. Shane McMahon fonce sur Kevin Owens mais ce dernier projette Sami Zayn avec la chaise sur lui avant de s’enfuir par le public. Shane lui demande de revenir mais Owens ne répond que par un baisé envoyé depuis le public pour terminer cet épisode de SmackDown Live.

Cliquez pour commenter
En haut