Résumé

Des changements de titres et du challenge à NJPW King of Pro Wrestling

NJPW

À peine le temps de se remettre d’un WWE Hell In A Cell plutôt satisfaisant dans son ensemble, que la NJPW nous proposait seulement quelques heures plus tard King of Pro Wrestling en direct du Sumo Hall de Tokyo. Un évènement important qui nous rapproche de plus en plus de Wrestle Kingdom 12 en janvier prochain.

Kazuchika Okada scelle le main event de Wrestle Kingdom 12

Dans le main event, Kasuchika Okada affrontait EVIL, une sorte de revanche en quelques sortes contre celui qui l’avait battu lors du G1 Climax cet été dans un match mémorable. Okada portera lors de la fin de ce match deux Rainmaker à son adversaire, tentera un troisième mais sans succès, EVIL le contre. Il faudra un Tombstone et encore un Rainmaker pour que Okada puisse terminer le match vainqueur et conserver son titre de champion poids lourds IWGP.

Cette victoire Kazuchika Okada permet à la NJPW de sceller le main event de Wrestle Kingdom 12: Kazuchika Okada défendra son titre contre le vainqueur du G1 Climax de cette année Tetsuya Naito le 4 janvier prochain.

Tetsuya Naito avait remis en jeu lors de cette même soirée son contrat du G1 Climax contre Tomohiro Ishii, et qu’il a heureusement pour lui défendu avec succès.

Will Ospreay champion Junior Heavyweight, Marty Scurll le défie

Deux titres ont changé de mains lors de ce show de la NJPW. Will Ospreay affrontait KUSHIDA pour son titre de champion junior poids-lourd. Les deux catcheurs s’étaient auparavant déjà croisés sur le ring, notamment au Best of Super Junior cette année ou à la coupe du monde de la WCPW mais leurs matchs s’étaient tous terminé par une victoire du Japonais. Cette fois le vent a tourné pour l’Anglais Will Ospreay qui est parvenu à battre KUSHIDA avec son Ozcutter afin de devenir champion junior poids-lourd.

Mais un titre appelle parfois le challenge, et c’est ce qui attendait déjà Will Ospreay au tournant. C’est ainsi que l’on a retrouvé son compatriote et membre du Bullet Club Marty Scurll — qui a battu avec Cody Rhodes et Kenny Omega le clan Chaos de Baretta, YOSHI-HASHI et Jado — venir défier Ospreay pour son titre alors que Hiromu Takahashi était venu le premier pour la même raison. Scurll lui a simplement brisé quelques doigts pour s’en débarrasser, une méthode anglaise peut-être.

Débuts victorieux pour les Roppongi 3K

L’autre changement de titres concernait des équipes. Ce NJPW King of Pro Wrestling était aussi l’occasion des débuts de l’équipe Roppongi 3K de Sho Tanaka et Yohei Komatsu, présentés au public du Sumo Hall par Rocky Romero entré en premier avec un extincteur.

Ceux-ci affrontaient l’équipe Funky Future de Ricochet et Ryusuke Taguchi, champions junior poids-lourd par équipe. Des débuts en fanfare puisqu’ils ont donné lieu à la victoire de Tanaka et Komatsu avec une prise de finition bien à eux, sorte de paydirt porté à deux.

Résultats complets de NJPW King of Pro Wrestling 2017:

• Los Ingobernables de Japon (BUSHI, Hiromu Takahashi, et SANADA) ont battu le Bullet Club (Bad Luck Fale, Leo Tonga, et Yujiro Takahashi).
• Chaos (Hirooki Goto et Toru Yano) ont battu Suzuki-gun (Minoru Suzuki et Zack Sabre, Jr.).
• Roppongi 3K (Sho Tanaka et Yohei Komatsu) ont battu les champions Junior Heavyweight par équipe Funky Future (Ricochet et Ryusuke Taguchi).
• Les Killer Elite Squad (Davey Boy Smith, Jr. et Lance Archer) ont battu les Guerrillas of Destiny (Tama Tonga et Tanga Loa) et les War Machine (Hanson et Ray Rowe) pour conserver les titres de champions IWGP par équipe dans un match à éliminations.
• Le clan Bullet Club (Cody Rhodes, Kenny Omega, et Marty Scurll) a battu le clan Chaos (Beretta, Jado, et YOSHI-HASHI).
• Juice Robinson et Kota Ibushi ont battu Hiroshi Tanahashi et Togi Makabe.
• Will Ospreay a battu KUSHIDA pour remporter le titre de champion IWGP Junior Heavyweight.
• Tetsuya Naito a battu Tomohiro Ishii pour sonserver sa mallette remporté au terme du G1 Climax.
• Kazuchika Okada a battu EVIL pour conserver son titre de champion poids lourds IWGP.

Cliquez pour commenter
En haut