Résumé

WWE RAW du 9 octobre : Résumé et résultats

WWE

Au programme de cet épisode de Monday Night RAW entre autres, le retour du Shield et un match de championnat Cruiserweight, dans le main event.

Le Shield officiellement de retour

C’est comme prévu The Miz qui ouvre cet épisode avec un Miz TV un peu spécial: la deuxième édition des Mizzies, les récompense du Miz TV. La première récompense est donnée à Curtis Axel qui la dédie à Bo Dallas, absent ce soir. La seconde, celle de meilleur acteur dans un second role est donnée à égalité à Sheamus et Cesaro.

The Miz vante ensuite ce qu’a réussi à faire son groupe la semaine dernière, « une chose que n’ont pas réussi John Cena, Brock Lesnar ou l’Undertaker », mettre hors d’action Roman Reigns. The Miz s’offre ensuite la troisième récompense des Mizzies, et la dédie à son enfant pas encore né quand Roman Reigns décide d’intervenir.

Roman Reigns donne une dernière chance à tout le monde de quitter le ring, ce à quoi The Miz répond naïvement qu’il n’est pas capable de s’en prendre seul à tout le monde. Il lui proposer d’aller en coulisse retrouver Dean Ambrose et Seth Rollins car les rumeurs de reformation du Shield ne sont que de la hype. Roman Reigns ne répondra qu’avec une phrase : « Qui a parlé de rumeur ? », avant de laisser entrer chacun leur tour Dean Ambrose et Seth Rollins.

Les trois partenaires à nouveau réunis se dirigent sur le ring pour faire le ménage. Sheamus, Cesaro et Curtis Axel sont partis mais The Miz est pris au piège et est passé à tabac par The Shield qui lui portent leur Triple Powerbomb avant d’officialiser la reformation avec un fist bump comme à la bonne époque.

Premier match de la soirée, Jason Jordan affronte Karl Anderson. Victoire de Jason Jordan.

En coulisse, on retrouve The Miz en train de se faire soigner avec Curtis Axel. Kurt Angle vient s’assurer qu’il va bien avant d’annoncer que lui, Sheamus et Cesaro affronteront les trois membres du Shield dans un match Tables, Ladders & Chairs à WWE TLC le 22 octobre. The Miz n’est pas ravis de la nouvelle évidemment.

Elias est là, toujours pour nous chanter une chanson mais celle-ci est interrompue par Titus O’Neil qui joue du banjo (Kamoulox). O’Neil lui chante une chanson qui dit en gros qu’Elias va perdre ce soir à Indianapolis face à Apollo Crews. La chanson a menti, Elias a remporté son match avec son Drift Away en un peu plus de trois minutes.

Enzo Amore mécontent du traitement de faveur de Kalisto

Enzo Amore arrive sur le ring pour faire part de son mécontentement. En effet le champion Cruiserweight a appris plus tôt ce soir qu’il va devoir affronter Kalisto à TLC pour défendre son titre le 22 octobre. Il ne comprend pas pourquoi quelqu’un qui l’a attaqué la semaine dernière à RAW se voit récompensé d’un match de championnat.

Kurt Angle fait son entrée pour expliquer la situation, que la clause du contrat d’Enzo Amore qui interdisait à tout Cruiserweight de lever la main sur lui ne prenait pas effet sur Kalisto car elle a été mise en place avant l’arrivée de Kalisto. Kurt Angle annonce ensuite que finalement, Enzo Amore ne défendra pas son titre à TLC… mais ce soir, et toujours contre Kalisto. Enzo Amore accepte à reculons et demande que le match ait lieu dans le main event de cet épisode de RAW. Le general manager accepte, avant d’annoncer à Amore avant de partir que le match serait un Lumberjack.

On sait pas trop pourquoi mais Braun Strowman affronte Matt Hardy. Mais le plus surprenant c’est Braun Strowman se fait un peu dominer par Matt Hardy, allant jusqu’à subir un Twist of Fate… bon il ne faut pas trop rêver, Strowman se relève même pas à 1 et termine le match avec une victoire.

On ne sait pas non plus trop pourquoi, à part peut être pour une démonstration de force, les trois membres du Shield débarquent avec leurs nouveaux t-shirt pour attaquer Braun Strowman, le passer à tabac et le faire passer à travers la table des commentateurs avec la Triple Powerbomb qui semble avoir été renommée Shieldbomb (c’est moche). Maintenant, le Shield risque de se retrouver avec Strowman dans les pieds ces prochaines semaines, c’est pas très malin.

Mickie James a trouvé sa place à RAW

Mickie James est sur le ring, expliquant que depuis qu’elle est revenue, elle n’était pas certaine d’être la bienvenue à RAW, se demandant pourquoi les gens ne s’intéressaient pas à elle… avant de réaliser que c’était à cause d’Alexa Bliss. Cette dernière arrive pour lui répondre et diffuser une vidéo qui se moque encore une fois de l’âge de Mickie James.

Après de nouveau quelques échanges à bases de moqueries sur les personnes agées, le ton monte, Mickie James lui propose de venir se battre sur le ring. Alexa Bliss approche, mais finit par partir. Mickie James par alors la rattraper par les cheveux et tente de lui porter son Mick Kick, mais Alexa Bliss réussi à s’échapper.

En coulisses, Sasha Banks, Baley, Alicia Fox, Emma et Dana Brooke annoncent toute vouloir affronter Asuka et se demandent comment Kurt Angle va choisir celle qui l’affrontera à TLC. Kurt Angle annonce que ces cinq catcheuses s’affronteront ce soir dans un Fatal 5-Way pour désigner la « chanceuse ». Mention spécial à Alicia Fox, toujours aussi drôle.

Brian Kendrick et Jack Gallagher ont affronté et battu Cedric Alexander et Mustafa Ali grâce au Slice Bread #2 de Kendrick. Petit match sans grand intérêt pour RAW.

Braun Strowman s’ajoute au main event de WWE TLC

The Miz retrouve Kurt Angle en coulisse pour lui demander s’il est possible d’ajouter un quatrième partenaire à son équipe vu que Dean Ambrose affirme pouvoir battre quatre ou cinq personnes en même temps. Kurt Angle accepte, et The Miz révèle sans surprise qu’il s’agit de Braun Strowman.

Bray Wyatt nous présente Sister Abigail, toujours en vie. C’est en fait Bray Wyatt avec du maquillage et un foulard. Bravo à Finn Balor de ne pas avoir éclaté de rire devant la piètre qualité de cette séquence. On n’aurait pas tenu nous.

Emma gagne le droit de se faire battre par Asuka

Sasha Banks, Bayley, Emma, Alicia Fox et Dana Brooke s’affrontent donc dans un Fatal 5 Way… à élimination, règle que l’on apprend au moment où Bayley élimine Dana Brooke. Michael Cole apprend la règle lui aussi en même temps que nous, hallucinant.

Bayley se fait ensuite éliminer par Alicia Fox, assez surprenant. Sasha Banks élimine Alicia Fox par soumission avec le Banks Statement et se fait surprendre par un Roll Up de la part d’Emma. On n’est pas trop déçu du résultat, Emma s’offre une bonne place en espérant que le match ne soit pas non plus un squash.

Finn Balor confie à Renee Young en interview que Bray Wyatt a réveillé en lui quelque chose de très démoniaque. Il dit qu’il a peur des mots que Bray Wyatt a utilisé (on le croit pas) mais qu’il sait ce qu’il a à faire maintenant.

On nous annonce que la semaine prochain Roman Reigns affrontera Braun Strowman dans un match en cage parce qu’il faut bien entretenir l’une des plus grosses rivalité de l’année.

En interview, Kalisto raconte que quand il était enfant, Rey Mysterio et Eddie Guerrero l’ont inspiré à devenir la Superstar qu’il est aujourd’hui. Et puis il a vu Enzo Amore devenir champion Cruiserweight, ce qui est pour lui une claque pour les Cruiserweights. Il veut rendre Rey Mysterio et Eddie Guerrero fiers. A noter, juste comme ça, que ce lundi Eddie Guerrero aurait dû fêter ses 50 ans.

Kalisto, sauveur de 205 Live

C’est l’heure du main event, qui est une nouvelle fois destiné aux Cruiserweights et leur champion Enzo Amore, qui défend son titre contre Kalisto dans un Lumberjack. Un type de match qui permet à tout catcheurs autour du ring d’intervenir dans celui-ci. Une intervention de Mustafa Ali va mettre en danger Enzo Amore.

Alors qu’il est sur le point de gagner le match, Mustafa Ali retire Enzo Amore du tombé pour sauver la peau de Kalisto. Quelques minutes plus tard, le luchador n’aura plus qu’à placer son Salida Sel Sol pour remporter le match.

Kalisto met ainsi fin au règne de champion Cruiserweight d’Enzo Amore, devenant le « sauveur » de 205 Live aux yeux de son roster mais aussi du public qui a beaucoup aimé ce match et ce moment. Etonnant de voir que les Cruiserweights dans le main-event ont ce succès. Enzo Amore aura été efficace.

Cliquez pour commenter
En haut