Résumé

WWE SmackDown Live du 10 octobre : Résumé et résultats

WWE

Quarante-huit heures après un Hell In A Cell avec quelques rebondissements intéressant, SmackDown Live est de retour avec un nouvel épisode. Au programme les explications de Sami Zayn et un match de championnat des Etats-Unis entre le perdant de dimanche AJ Styles et son vainqueur Baron Corbin.

Qui veut devenir champions par équipe ?

Mais ce sont les (encore) nouveau champions par équipe de SmackDown qui ouvrent cet épisode après leur victoire de dimanche où ils ont battu les New Day dans la grande cage. Ils appellent d’ailleurs ces derniers à les rejoindre sur le ring, qui s’exécutent. Ce qui suit n’a plus rien d’une rivalité, les deux équipes se félicitent du match de ce dimanche — et ils peuvent. Ils se considèrent comme les meilleurs équipes de SmackDown actuellement.

Mais ces auto-congratulation ne sont pas du gout de tout le monde. Les premiers à venir se plaindre sont les Hype Bros qui malgré qu’ils aient perdu contre Gable et Benjamin dimanche dans le kickoff se permettent de s’offrir la primeur de réclamer leur place de challenger. Ils ne sont pas les seuls. On assiste à un défilé d’équipes avec Shelton Benjamin et Chad Gable, puis Breezango rapidement suivis par The Ascension qui entre avant que les précédents puissent parler. Les Usos demandent à tout le monde de rester en arrière plan, sauf les Breezango, « parce que les Breezango sont cools ».

Daniel Bryan arrive alors avec un air grave peu compréhensif mais sans doute lié à l’affaire Kevin Owens/Sami Zayn, disant que ce soir n’était pas le bon moment pour rire. Le public le hue. Toujours avec un ton grave, Daniel Bryan demande au Usos et aux New Day de quitter le ring, à deux reprises, avant d’organiser un Fatal 4-Way par équipe entre Breezango, Benjamin/Gable, The Ascension et les Hype Bros pour déterminer la place de challengers aux titres des Usos.

Shelton Benjamin et Chad Gable challengers

Ce sont Shelton Benjamin et Chad Gable qui remportent le match et qui s’offrent la place de challenger au titre de champions par équipes de SmackDown. Leur équipe s’était d’ailleurs offert pour la première fois ce soir des tenues identique, sans doute un petit indice sur ce qui allait arriver.

Dasha Fuentes est devant la porte de la loge de « Kevin Owens et Sami Zayn », qui partagent donc maintenant une loge. Elle explique que les deux Superstars vont s’expliquer mais qu’ils se font attendre. Cette intervention était très utile, donc.

En coulisse, Lana et Tamina retrouve la toujours championne de SmackDown Natalya. Lana explique que ce titre sera celui de Tamina bientôt. Carmella arrive elle aussi pour narguer tout le monde avec sa mallette de Mrs MITB. Natalya leur explique qu’elles ont toute le droit de devenir championne, plus que Charlotte Flair.

Charlotte Flair qui arrive à ce moment là, air énervé, et qui se voit moquée par Natalya qui ose mentionner Ric Flair. C’est le drame, Charlotte Flair attaque la championne, une bagarre vite interrompue par les officiels.

Becky Lynch affronte et bat Carmella par soumission avec son Disarmer.

Le heelturn parfait de Sami Zayn

C’est l’heure des explication pour Kevin Owens qui rejoint le ring et qui nous explique, après avoir dit qu’il avait fait exactement ce qu’il avait dit, battre Shane McMahon, qu’il a vécu une expérience de mort imminente dans laquelle Saint Pierre l’a convaincu de redescendre parce qu’on a besoin de lui, avant d’être sauvé par son « ange gardien » Sami Zayn qu’il appelle à venir sur le ring. Vous n’êtes plus dans le Kevin Owens Show mais maintenant dans le « Kevin’s Heaven ».

Sami Zayn est là pour expliquer pourquoi il a rejoint Kevin Owens et trahi Shane McMahon et le WWE Universe. Il s’est rendu compte, finalement, que c’était la meilleure solution pour lui, que toutes ces années à faire « les choses comme il faut » lui permettrait de voir venir son moment dans « quatre ou cinq ans ». Mais Sami Zayn en a eu marre de n’avoir jamais rien obtenu, et après avoir été amené à SmackDown par Shane McMahon en pensant qu’il finirait par s’en sortir, il s’est rendu compte que ce ne serait pas le cas.

Cette manière d’amener le heelturn de Sami Zayn est parfaite. C’est pourtant assez classique comme heelturn: le gentil petit babyface que le public adore mais qui n’obtient aucun push ou aucune opportunité et qui finit par se retourner contre l’autorité et le public parce que c’est sans doute ce qu’il a de mieux à faire. Mais c’est aussi une bonne manière de renouveler le personnage de Sami Zayn qui n’avait pas vraiment l’air d’aller quelque part.

Shinsuke Nakamura et Randy Orton font équipe contre Rusev et Aiden English. Nakamura permet la victoire de son équipe avec son Kishasa, plus dfficace que ce dimanche face à Jinder Mahal.

En interview, AJ Styles dit à Renee Young que Baron Corbin ne l’a pas vraiment battu parce qu’il n’a pas fait le tombé sur lui mais sur Dillinger dans le triple menace. Facile. Il sait que Baron Corbin est un habitué des erreurs et qu’il en fera une tot ou tard. Il est prêt à mettre fin au règne de Corbin.

Harper et Rowan bientôt de retour

Luke Harper et Erick Rowan sont visiblement de retour en équipe comme le démontre cette petite vidéo dans laquelle ils se présentent comme les Dudgeon Brothers avec de nouveau costumes. Un peu dommage d’arriver après le Fatal 4-Way de ce soir, quand même.

Bobby Roode est sur le ring, content d’avoir eu le droit à son premier match en pay per view et du fait qu’il fut Glorious… jusqu’à ce que Dolph Ziggler l’ait attaqué dans le dos. Bobby Roode le défie pour un nouveau match, ce à quoi Ziggler est venu répondre qu’il a été meilleur performer dans le match de dimanche, contrairement à Bobby Roode qui a triché, montrant une photo sur laquelle on voit Roode tenir le pantalon de Ziggler.

L’excuse de Bobby Roode ? Il a été plus intelligent que Dolph Ziggler pour gagner. Voilà qu’il reprend les excuses d’Enzo Amore maintenant. Dolph Ziggler lui demande un match revanche que Roode accepte. Le ton monte et Roode demande à ce que le match ait lieu maintenant, mais Dolph Ziggler décline l’invitation.

Baron Corbin assure son règne

Dans le main event, AJ Styles a le droit à son match revanche pour tenter de récupérer le titre de champion des États-Unis remporté par Baron Corbin à Hell In A Cell. Match tout ce qu’il y a de plus banal, remporté de manière clean par Baron Corbin avec son End of Days.

Après le match Baron Corbin est interviewé sur le ring par Renee Young, et nous explique qu’il va « naviguer dans un bateau sur la rivière de nos larmes ». Promo de l’année.

Cet épisode de SmackDown Live se termine ici, et on a presque pas remarqué que le champion de la WWE Jinder Mahal n’était pas là — il est parti en Inde pour faire la promotion de la tournée de la WWE dans le pays qui aura lieu en décembre.

Cliquez pour commenter
En haut