Résumé

WWE 205 Live du 17 octobre : Résumé et résultats

WWE

Au programme de ce dernier épisode de 205 Live avant WWE TLC, un dernier match par équipe entre le clan de Kalisto et celui d’Enzo Amore et la suite de la présentation Powerpoint de Drew Gulak.

Enzo Amore pense avoir sauvé 205 Live

Enzo Amore ouvre cet épisode en vantant le travail de sa nouvelle équipe de Noam Dar, Drew Gulak, Ariya Davairi la veille à RAW. Il dit que quand il en aura fini avec Kalisto dimanche soir, celui-ci finira à l’hôpital pour enfants. Il pourra regarder le Zo Show sur le WWE Network autant qu’il voudra.

Amore continu sur la manière dont il a sauvé 205 Live, et explique que la seul chose que la compagnie ait fait était de lui tendre un micro. Son charisme et son talent l’ont construit, pas les fans. Il dit qu’il vit en marge de la société parce que si vous ne vivez pas ainsi, vous prenez de la place, et il n’a jamais vu quelqu’un prendre autant de place tout en étant aussi petit que Kalisto.

Kalisto débarque pour attaquer Enzo Amore mais un kick plus tard, ce dernier quitte le ring préférant attendre le combat de ce soir dans lequel il fera équipe avec Ariya Daivari pour affronter le champion et Mustafa Ali.

Rich Swann affronte et bat Jack Gallagher par disqualification. Kendrick qui était aux abords du ring est évidemment intervenu dans le match ce qui a amené Cedric Alexander à en faire de même et à transformer le match en un affrontement à deux contre deux. Gallagher et Kendrick ont envoyé Alexander puis Swann tête première dans les barrière du public, amenant le public à prononcer la disqualification des heels.

Les face ont repris le contrôle après le match, Swann s’apprêtait à porter un Phoenix Splash sur Gallagher mais Kendrick l’ne a sauvé.

Drew Gulak passe des propositions aux règles

Drew Gulak est sur le ring et nous explique se sentir comme un père pour le public. En créant son « Drewtopia », il essaye de nous eloigner des sauts et des chants inutiles. Mais puisque certains ne sont pas capable de suivre ses consignes, il s’est senti obligé de passer à l’action, explique-t-il avant que ne soit diffusées des images de lui attaquant Akira Tozawa la semaine dernière. Ce que l’on vient de voir, ce n’est que l’amour brutal, parce que les gens comme Tozawa et ses chants « AH » n’écoutent pas. Quand les fans chantent, ils ont besoin de cet amour brutal comme celui donné à Tozawa.

Il dit que si Akira Tozawa avait écouté, il aurait appris la neuvième proposition de sa présentation Powerpoint qui reprend. « Ne pas défier l’autorité », dit cette neuvième proposition. D’ailleurs, Drew Gulak précise: ce ne sont plus des propositions, mais désormais ce sont des règles.

Il termine en disant que dimanche, dans le kickoff de TLC, on aura le droit à une présentation spécial de son Powerpoint. On a hâte.

Kalisto envoie un petit message à Enzo Amore avant TLC

Avant le match du main event, Enzo Amore débarque avec un micro, mais il le tend à Ariya Daivari qui parle en persan… avant de reprendre le micro en disant qu’il comprend Daivari, parce qu’ils parlent la même langue: l’argent. Sur le ring, ils sont deux, mais il n’y a qu’un mot pour les décrire (et vous le connaissez, hein).

Kalisto et Mustafa Ali remportent le match avec un Salida Del Sol du luchador sur Enzo Amore.

Mais le champion n’en a pas terminé avec Enzo Amore malgré la victoire. Il saute depuis a troisième corde sur ses deux adversaires du soir et enchaine avec des coups de pieds et coups de poings sur Amore avant que les arbitres viennent l’arrêter.

Le show se termine avec une petite confrontation de regards pendant qu’Enzo Amore remonte la rampe vers les coulisses et que Kalisto célèbre sa victoire sur le ring.

Cliquez pour commenter
En haut