Résumé

WWE SmackDown Live du 14 novembre : Résumé et résultats

WWE

Dernier épisode de SmackDown Live avant WWE Survivor Series. Au programme, des matchs de championnat: Baron Corbin contre Sin Cara, et Natalya contre Charlotte. Ainsi qu’un match par équipe entre les New Day et le duo Zayn/Owens.

SmackDown se prépare pour dimanche, AJ Styles est totalement prêt

Cet épisode commence avec un segment très spécial. Tout le roster est dans une pièce très petite — avec Kevin Owens et Sami Zayn très heureux dans le fond — et Shane McMahon sur une estrade en train de leur faire un discours de motivation pour les Survivor Series, expliquant que SmackDown ne sera plus jamais considéré comme le B show après ce dimanche. C’était plus drôle qu’autre chose, surtout sur la forme.

On se retrouve ensuite sur le ring où Daniel Bryan fait son entrée pendant qu’est rediffusée l’attaque de Kane à RAW il y a deux semaines. Il dit avoir changé d’avis après tout ça, que RAW a peur de SmackDown et se sent embarrassé. Il est fier de la brand bleue et accueille ensuite le nouveau champion de la WWE, AJ Styles, qui a remporté le titre la semaine dernière à Manchester.

AJ Styles entre sous une énorme ovation, on chante même son nom en canon. Bryan lui propose, comme Brock Lesnar a son propre « avocat », d’être le sien. AJ Styles accepte et à partir de ce moment là c’est un Daniel Bryan que l’on voit rarement et qui nous offre une de ses meilleures promos, si ce n’est la meilleure, de sa carrière à la WWE. Il présente AJ Styles à la manière de Paul Heyman, avoue que Brock Lesnar est grand et fort, mais ajoute qu’il n’a rien dans la tête et que c’est un lâche. Un lâche, parce qu’il a déjà abandonné sur un kneebar même pas bien porté. Il dit que Lesnar abandonne quand il est en difficulté, et qu’AJ Styles va le mettre dans cette situation dimanche et le forcera à abandonner mentalement.

Styles prend la parole, expliquant qu’il n’est pas une poupée comme Brock Lesnar. Il dit qu’il est d’accord avec Paul Heyman, il est l’underdog, mais que nous ne sommes pas dans Rocky. Nous sommes dans une « AJ Styles Production », et il va prouver dimanche que SmackDown est la maison qu’il a fondé.

Incroyable promo de Daniel Bryan dans segment plus que parfait. Il aura pas fallut beaucoup de temps pour créer de la hype autour de ce match, vivement dimanche.

AJ Styles croise Jinder Mahal en coulisse au retour de la pub. Mahal lui dit que ce que le bead down que va prendre Styles dimanche n’est rien comparé à ce qu’il va subir quand il va reprendre le titre. AJ Styles ne dit rien et s’en va.

Premier match de la soirée entre le champion des États-Unis Baron Corbin et Sin Cara qui s’affrontent de nouveau, et cette fois pour le titre de Corbin. Mais Corbin s’en sort parfaitement et remporte le match de manière clean avec un End of Days. Il affrontera bien The Miz dimanche à WWE Survivor Series.

Daniel Bryan retrouve Shane McMahon en coulisse, et lui fait comprendre qu’il n’est toujours pas ravi de ne pas avoir été mis au courant de l’invasion de RAW.

Charlotte Flair championne à Charlotte

On enchaine direct avec le second match de championnat de la soirée, Charlotte Flair affronte Natalya pour son titre de championne de SmackDown. Un bon match que Charlotte Flair remporte avec une big boot et une Figure Eight qui fait abandonner Natalya, permettant à Charlotte Flair de s’emparer de la ceinture.

Après le match Charlotte Flair prend le micro pour remercier les fans et parle de son père et des moments difficiles qu’il a vécu ces derniers mois. Mais ce qu’elle ne sait pas c’est qu’il est là ce soir, et la rejoint alors qu’elle est sur le point de retourner en coulisse. La fille et le père célèbrent ensemble cette victoire.

Nouvelle promo des Bludgeon Brothers qui annoncent leur arrivée la semaine prochaine.

Les Usos affrontent et battent Chad Gable et Shelton Benjamin avec un superkick de Jimmy Uso sur Chad Gable qui a pas mal porté le match.

On nous annonce que contrairement à ce qui aurait pu se faire, Natalya ne remplacera pas Charlotte Flair dans l’équipe de SmackDown à WWE Survivor Series. Une place pour Paige ?

Kevin Owens retrouve Sami Zayn en coulisse. Ce dernier est toujours frustré de ne pas être dans l’équipe de SmackDown pour les Survivor Series. Les deux trouvent aussi ridicule que ce soit les New Day qui affrontent The Shield et pas eux.

Les New Day entrent pour le main event dans lequel ils affrontent Kevin Owens et Sami Zayn, mais prennent d’abord la parole pour parler du Shield qu’ils affronteront ce dimanche. Ils disent que le Shield peut se vanter d’avoir eu treize titres à eux trois depuis le début de leur carrière, eux en ont vingt-set au total, mais surtout grâce à Kofi Kingston, avoue Xavier Woods.

Kofi Kingston prend à son tour la parole pour faire des blagues à base de chiens (Hounds) qui mangent leur caca alors que les Licornes sont mythiques et apportent de la magie sur terre. Ils terminent en disant que les New Day sont liés comme des frères et que ce sera toujours le cas après ce dimanche, la même chose n’est pas sûre pour le Shield.

RAW se venge enfin

Le match commence, dure quelques minutes mais évidemment comme on pouvait s’y attendre, The Shield débarquent sur le ring pour s’en prendre aux New Day, Kevin Owens et Sami Zayn s’en vont évidemment, puis Sheamus et Cesaro débarquent à leur tour pour se joindre au Shield.

Pendant ce temps dans les vestiaires la division féminine de RAW attaque celle de SmackDown, et notamment Charlotte Flair qui se retrouve seul face aux catcheuses de la brand rouge, et Alexa Bliss qui l’attaque alors qu’elle essaye de se relever.

Retour sur le ring où tout le roster de RAW (sauf Brock Lesnar parce que faut pas déconner non plus) est présent et se bat contre celui de SmackDown, mené par Kurt Angle qui compte bien se venger sur Shane McMahon. Les trois membres du Shield s’en prennent justement à Shane et le trainent aux quatre coins du ring pour lui montrer ce que subissent ses Superstars, avant de se retrouver face à Kurt Angle qui ordonne au Shield de lui porter une triple powerbomb.

Mais Kurt Angle ne s’arrête pas là, il a envie de se faire plaisir et porte un Angle Slam à Shane McMahon, avant que le Shield porte une seconde triple powerbomb et rebrousse chemin avec le roster de RAW pour terminer cet épisode. Parfaite et simple manière de terminer le buid up de WWE Survivor Series.

Cliquez pour commenter
En haut