Actualité

WWE Starrcade : Les anciennes gloires de la NWA/WCW mises à l’honneur

Comment ne pas céder à la nostalgie quand vous assistez à un show qui se nomme Starrcade ? C’est sûrement la réflexion qu’ont eu les spectateurs qui ont assisté au house show cette nuit à Greensboro en Caroline du Nord où un hommage a été rendu à plusieurs légendes du célèbre pay-per-view des années 80/90.

Dans le match d’ouverture de la soirée, Bobby Roode a affronté Dolph Ziggler dans un match où le special enforcer n’était nul autre que « The Enforcer » Arn Anderson. Grosse erreur de la soirée : Dolph Ziggler qui s’en prend physiquement à l’ex-membre des Four Horsemen alors que ce dernier tente de l’empêcher de prendre une chaise aux abords du ring. Résultat : un spinebuster de la part d’Anderson sur Ziggler qui amènera le Glorious DDT de Roode et le tombé final.

Agacé en septembre dernier par l’utilisation du nom Starrcade par la WWE pour un simple live event post-Thanksgiving, Cody Rhodes doit avoir le cœur plus léger envoyant que son frère a rendu hommage à l' »American Dream » Dusty Rhodes. D’abord entré sur sa habituelle, c’est sous les traits de Dustin Rhodes que Goldust a combattu Dash Wilder. Un moment fort pour le Bizarre One qui a évidemment porté le fameux coup de coude familial sur le front du membre du Revival.

Pour présenter le match Baron Corbin vs Shinsuke Nakamura, la WWE a fait appel au Hall of Famer Ricky Steamboat. Steamboat a déclaré au micro les catcheurs de l’époque à la NWA puis la WCW, le Greensboro Coliseum est leur Madison Square Garden. Pour la petite anecdote, Nakamura a gagné le match par disqualification.

Bien qu’ils n’ont pas combattu, les Rock’n’Roll Express (Ricky Morton et Robert Gibson) et les Hardy Boyz sont venus remercier les fans de leur avoir permis de faire une aussi longue carrière (ndlr : celle de Morton et Gibson n’est toujours pas terminée au passage). Le segment ne s’est pas arrêté là puisque le New Day est venu proposer un petit twerk aux deux légendaires équipes. Apparemment un twerk c’est comme une bière, ça ne se refuse pas.

Deux titres ont été défendu cette nuit dans des matchs en cage. Dans l’avant-dernier match de la soirée, Charlotte a vaincu Natalya. La fille du Nature Boy Ric Flair a pu compter sur la présence de papa, qui l’a présenté à la foule du Greensboro Coliseum. Dans le main-event, AJ Styles a conservé son titre de champion de la WWE contre Jinder Mahal, malgré les interventions des Singh Brothers.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut