Résumé

WWE RAW du 27 novembre : Résumé et résultats

WWE

Au programme de cet épisode, l’open challenge de Roman Reigns, l’explication de Paige, Mandy Rose et Sonya Deville, et un match entre Kane et Jason Jordan parce que pourquoi pas.

Roman Reigns lance l’open challenge

Roman Reigns ouvre cet épisode pour parler du Shield aux Survivor Series mais surtout de son nouveau titre de champion Intercontinental remporté après avoir battu The Miz la semaine dernière. On nous montre aussi une vidéo non-diffusée à l’antenne la semaine dernière où le Miz se fait attaquer par le Shield, façon de montrer qu’on ne le reverra pas de sitôt à la télévision comme le précise Roman Reigns.

Après avoir remis sur le tapis le prestige du titre il confirme ce qu’il avait dit en interview la semaine dernière: si quelqu’un veut le titre, il va falloir venir affronter Roman Reigns. Le theme song du Miz retentit mais ce n’est évidemment pas lui qui arrive, ce sont Bo Dallas et Curtis Axel qui viennent défendre l’absent. Ils explique aussi qu’ils ne sont pas en mesure de se battre, mais qu’ils connaissent quelqu’un qui peut: Elias, qui entre en musique.

Elias est assez déterminé et compte prendre le titre Intercontinental. Roman Reigns accepte le défi mais cela le fait bien rire. Et nous aussi.

Le Shield n’en a pas fini

Le premier match de cet épisode voit Seth Rollins affronter Cesaro. Peu d’intérêt dans ce match, du déjà-vu. Le talent des deux catcheurs ne changera pas grand chose. Seth Rollins remporte le match avec son coup de genou. Interviewé après le match, Rollins affirme que malgré les apparences, Le Shield est toujours uni et que la semaine prochaine Dean Ambrose et lui-même iront affronter les champions par équipes pour leurs titres.

Kurt Angle annonce que deux fatal 4-way entre cruiserweight seront organisés ces deux prochaines semaines. Les gagnants de ces deux matchs s’affronteront ensuite pour déterminer un nouveau challenger au titre d’Enzo Amore.

Samoa Joe affronte et bat Titus O’Neil avec sa Coquina Clutch. Appolo Crews tente de s’attaquer ensuite à Samoa Joe mais il subit le même sort que Titus O’Neil.

L’absolution commence maintenant

Un trois contre trois entre Sasha Banks, Mickie James et Bayley d’un côté et Paige, Mandy Rose et Sonya Deville de l’autre aurait dû avoir lieu. Mais ces dernières ont attaqué Mickie James et Bayley en coulisse, laissant Sasha Banks seule sur le ring. Elles entrent et expliquent leurs actions de la semaine dernière. Il fallait marquer le coup, faire comprendre qui était Paige. Elle s’affirme en tant que lanceuse de la révolution féminine.

Paige nomme son groupe « Absolution », et veut que Sasha Banks la rejoigne en faisant une petite référence à la Nexus avec le « you’re either with us or against us ». Mais cette dernière sans répondre fait comprendre qu’elle refuse et se jette sur Paige pour l’attaquer. Cela ne se termine évidemment pas très bien pour elle puisqu’elle se fait attaquer par le trio avant de prendre le RamPaige.

Bray Wyatt est de retour. Il nous raconte qu’il n’a jamais eu l’occasion de fêter Thanksgiving, Noël… mais qu’il s’en fout. Il dit aussi que nous sommes tous morts et c’est bien dommage parce que j’avais des trucs à faire demain. Matt Hardy entre et les deux catcheurs doivent s’affronter ensuite. Est-ce le début d’une storyline intéressante ? Ça y ressemble.

Matt Hardy bientôt Broken ?

Bray Wyatt remporte le match et quitte le ring, laissant Matt Hardy sur le ring qui commence à hurler, et répéter « Delete » à plusieurs reprises. C’est tout. Ramenez les feux d’artifices, Señor Benjamin et le Dilapitated Boat, cette fois c’est peut-être la bonne. Il aura fallu attendre ça pour que le public réagisse en attendant, il est bien resté silencieux pendant le match (comme pour une bonne partie de la soirée).

Jason Jordan affrontera Kane un peu plus tard, parce que le sado-masochisme c’est peut-être son truc finalement.

Noam Dar, Rich Swann, Akira Tozawa et Ariya Daivari s’affrontent dans le premier des deux Fatal 4-Way annoncé par Kurt Angle. Rich Swann remporte le match avec un Phoenix Splash sur Noam Dar. Bon match tout de même.

Elias affronte Roman Reigns pour son titre de champion Intercontinental dans le match suivant. Le match se déroulait plutot bien malgré des intervention de Bo Dallas et Curtis Axel, mais c’est une intervention de Samoa Joe qui va mettre un terme à celui-ci. Joe va porter sa Coquina Clutch à Roman Reigns. Il faudra plusieurs arbitres, Fit Finlay et Jamie Noble pour stopper Samoa Joe.

Asuka affronte et bat Dana Brooke. Quatre seconde. Bref.

Celles qu’on appelle désormais Absolution débarque pour entourer Asuka, qui préfère sourire et quitter le ring. Paige ne fera que la saluer avec respect, Asuka faisant de même pour lui répondre.

Jason Jordan et Finn Bálor en victime de Kane

Jason Jordan affirme au micro qu’il se sent capable d’affronter et battre Kane et que son genou est guéri à 100%. Tout ce qu’obtient Jordan pendant sa promo ce sont des chants « What? », tandis que Kane entre sous une ovation du public. Pas de chance.

Jason Jordan va finalement perdre le match face à Kane par décompte à l’extérieur parce qu’en fait, il souffre toujours de son genou. Pas de chance. Alors que Kane s’en prend à Jordan, Finn Bálor lui vient en aide out of nowhere.

Au retour de la pub, on apprend que Kurt Angle a demandé un match entre Bálor et Kane. Mais c’est une disqualification qui va offrir la victoire à Finn Bálor quand Kane le frappe dans le bas du ventre avec une chaise. Balor prend ensuite plusieurs coup de chaises dans le dos. Une des plus tristes utilisations de Finn Bálor de ces derniers mois, alors que lui fait réagir le public.

Braun Strowman apparait ensuite pour s’en prendre à Kane et lui fait subir la même chose qu’il a subit de la part du Big Red Monster la semaine dernière avant que Kane ne puisse s’enfuir par le public.

Cliquez pour commenter
En haut