Résumé

Succédant à la WCPW, la Defiant Wrestling se dévoile dans son premier show

Defiant Wrestling

What Culture a connu un énorme raz-de-marrée en septembre dernier. Toute son équipe phare composée d’Adam Blampied, Adam Pacitti, Ross Tweddell, Sam Driver et Jack King quittent le navire pour fonder leur propre média, Culthaholic. Seulement ils laissent l’une de leurs plus grosses créations entre les mains de la maison mère What Culture : la WCPW (What Culture Pro Wrestling).

Un rebranding total de la WCPW

En effet, si Pacitti, Blampied et compagnie quittent What Culture, pas question d’embarquer la WCPW avec eux, elle reste propriété de la maison mère. Ainsi, sans doute dans le but de relancer la machine sans ses fondateurs, What Culture renomme la WCPW Defiant Wrestling dans un rebranding complet.

Pour l’occasion, elle fait venir nul autre que Stu Bennett (Wade Barrett à la WWE) pour incarner une figure d’autorité au sein de la promotion. Il en sera le General Manager et fera sa première apparition à WCPW Refuse To Lose en octobre dernier.

C’est d’ailleurs lui qui ouvre le préshow de #WeAreDefiant diffusé sur la chaine Youtube de la promotion ce lundi soir. On passera sur le problème de son qu’a connu ce premier épisode et qui a rendu assez difficilement audibles les propos des personnes sur le ring, bien que ce soit dommage pour présenter ce que sera la Defiant Wreslting.

Pour son lancement, la Defiant s’offre Austin Aries

Comme il s’agit d’un rebranding de la WCPW, la Defiant ne part pas de zéro. Elle reprend le roster et les champions. Ainsi, Marty Scurll fait son entrée, sans ceinture. Et pour cause, Wade Barrett a la nouvelle ceinture de champion de la Defiant Wrestling qu’il dévoile et donne à Scurll. Les autres champions restent champions, Kay Lee Ray est toujours championne, Zack Sabre Jr. toujours champion Internet et Jimmy Havoc et Primate champions par équipe. Primate, aussi champion hardcore, nous offrira un petit segment où il passe à la meuleuse les logos WCPW sur ses anciennes ceintures, doit on y voir un message caché ?

Autre événement de ce préshow, l’arrivée surprise d’Austin Aries pendant la promo de présentation de Stu Bennett et Marty Scurll. C’est la première apparition « télévisée » d’Austin Aries depuis son départ de la WWE et il n’est pas là pour rien puisqu’il défie non seulement le champion de la Defiant mais se voit aussi offrir un contrat de six mois dans la promotion par Stu Bennett.

Enfin pour clore ce préshow, BT Gunn et Joe Coffey ont affronté et battu la South Coast Connection (Ashley Dunn et Kelly Sixx) dans le premier match de cette soirée pour devenir les challengers aux titres de champions par équipe de la Defiant de Jimmy Havoc et Primate.

Une première soirée d’exhibition

La plupart des titres seront ensuite défendus avec succès dans la soirée. Le titre hardcore va se jouer entre les deux champions par équipe Jimmy Havoc et Primate qui a conservé sa ceinture. Kay Lee Ray a affronté et battu Veda Scott pour rester championne de la Defiant tandis que Marty Scurll a défendu avec succès son titre de champion de la Defiant face à Joe Hendry et Martin Kirby. Le Canadien Mike Bailey remporte de son côté une opportunité d’aller affronter Zack Sabre Jr. pour son titre de champion Internet en battant David Starr dans le deuxième match d’un Best Of Three Series Match après avoir déjà gagné le premier.

Austin Aries fera à nouveau une apparition pour clore le premier show de la Defiant en venant s’attaquer à Martin Kirby qui venait déjà de subir les assauts de Mark Haskins & Chris Ridgeway.

Pas de quoi pour le moment défrayer la chronique du côté de la Defiant Wrestling. Celle-ci s’assure sans doute de faire parler un minimum d’elle avec les ajouts de Stu Bennett et Austin Aries, en plus d’un roster déjà bien connu des fans de catch anglais et dans le monde entier. Il va sans doute falloir un peu plus si l’ambition est de se hisser au niveau des PROGRESS, RevPro ou encore ICW.

Cliquez pour commenter
En haut