Actualité

Une commotion cérébrale prive Rob Van Dam d’un retour à la WWE

WWE

À bientôt 47 ans, Rob Van Dam aurait bien voulu, à l’image de Shelton Benjamin ou des frères Hardy, revenir à la WWE. Mais une nouvelle commotion cérébrale a mis fin aux rêves de l’ancienne star de l’ECW.

En effet, en novembre 2016 Rob Van Dam affrontait Pentagon Jr lors d’un match de la promotion indépendante Pacific Coast Wrestling. Malheureusement, un coup de chaise très mal placé le frappe violemment à la tête et cause une commotion cérébrale. Une commotion qui a engendré « une déficience visuelle » et l’a « disqualifié » d’un possible retour à la WWE, révèle-t-il au site internet américain The Blast.

RVD avait passé une visite médicale avec le programme d’évaluation de la WWE spécialisé dans les commotions en début d’année, suite à laquelle il a été décidé qu’il ne pourrait plus remonter sur le ring de la compagnie de Vince McMahon. En plus d’un retour impossible, la WWE n’a pas souhaité renouveler le contrat qui la liait à RVD et qui lui permettait de toucher des parts sur le merchandising à son nom vendu et qui avait pris fin en juillet dernier.

Rob Van Dam avoue aussi avoir vieilli pour le milieu du catch notamment en raison de ses diverses blessures. Sans contrat avec la WWE, il ajoute que ses revenues ont « diminué significativement« .

La WWE est toujours très pointilleuse sur les commotions cérébrales. C’est pour cette raison qu’elle ne donne pas par exemple le feu vert à Daniel Bryan alors que bon nombre de médecins, selon ses dires, pensent qu’il est apte à reprendre le catch.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut