Actualité

Alexa Bliss et Sasha Banks, premières catcheuses à se produire aux Émirats Arabes Unis

Considéré comme un marché émergeant par la WWE, les Émirats Arabes Unis ont vu à plusieurs reprises la WWE organiser des house shows sur son territoire. Aujourd’hui la compagnie de Stamford produisait le premier de deux shows dans la capitale Abu Dhabi.

C’est lors de ce show que Alexa Bliss, championne de RAW, et Sasha Banks, sa challengeuse du jour, ont marqué l’histoire du catch puisqu’elles ont combattu dans le premier match de féminin du pays. Les autorités locales avaient interdit jusque là la tenue d’un affrontement entre deux femmes.

Sasha Banks et Alexa Bliss ont tout de même dû s’affronter dans des combinaisons couvrant la majeure partie de leur corps, bien qu’aucune loi ne les y obligeaient en tant que femmes étrangères.

« Félicitations à Sasha Banks et Alexa Bliss qui brisent des barrières. Soyez très fiers mes demoiselles ! Nous le sommes ! »

C’est une Sasha Banks très émue qui a donné ses impressions d’après-match dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux.

Je n’ai pas ressenti ce genre d’émotions depuis un moment pour être honnête. Je commençais à pleurer avant de faire mon entrée en pensant à quel point ce moment est important, à quel point ce moment est plus grand que moi. Au moment où je fais mon entrée et au moment où l’annonceur a indiqué que ce serait un match féminin, on pouvait entendre que la foule était impliquée. Lorsque je suis entrée et que j’ai vu des petites filles, tout cela valait la peine parce que j’ai l’impression qu’on a promis que je pouvais faire ce genre de choses. Je veux apporter du changement au monde, donner du pouvoir aux femmes, leur montrer que leurs rêves n’ont pas de fin qu’elles peuvent tout accomplir. Pour quelque chose d’aussi important qu’aujourd’hui, avoir le premier match de l’histoire des Émirats Arabes Unis, c’est fou. L’année dernière c’était interdit et cette année nous pouvons le faire. C’est incroyable.

Si les femmes ne disposent pas encore des mêmes libertés que les hommes aux Émirats Arabes Unis, l’état polit son image et montre des signes de progrès avec la tenue de ce match.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut