Actualité

Alcool, drogue, dépression, suspensions, Paige revient sur ses mésaventures de l’an dernier

WWE

Paige a fait son retour à la WWE lors de Monday Night RAW il y a trois semaines. Après un an où la catcheuse anglaise a fait parler d’elle non seulement à cause de sa blessure à la nuque mais aussi et malheureusement à cause d’histoires qui n’ont aucun rapport avec le catch, la voici de retour et bien en forme.

Cette année d’absence n’a pas été de tout repos pour Paige, comme elle le raconte au micro du podcast de Lillian Garcia Chasing Glory.

L’alcool et la fête contre la dépression

Dans cette interview, Paige raconte comment elle a sombré dans l’alcool et la fête, déjà avant sa blessure, où des commentaires sur son physique ont pu la mener à un style de vie dangereux. « Je souffrais physiquement. Je travaillais beaucoup, je catchais beaucoup… J’ai commencé à boire et prendre du poids. J’ai reçu un tas de commentaires de gens qui disaient « Paige a grossi, Paige a fait ça, Paige a fait ci », j’ai commencé à déprimer. » C’est à ce moment que le déclic a eu lieu et que Paige à commencé à se tourner vers un style de vie plutôt fêtard : « J’ai levé deux doigts d’honneur et je suis allé faire la fête, me lâcher. Je suis jeune, j’ai de l’argent, je peux faire ce genre de chose. J’ai littéralement craqué comme Britney Spears en 2005. Je me suis laissé emporté par l’alcool et la fête, ce style de vie. »

Est arrivée ensuite sa blessure à la nuque, celle qui a l’a forcé à se retirer des rings et qui la faisait, comme elle le raconte, horriblement souffrir. « Quand mes problèmes de la nuque sont arrivés j’ai cru que je ne pourrais plus jamais catcher, cela m’a mis en dépression. » Une annonce qui l’a poussé vers encore plus de problème, dont l’un des principaux : la drogue. « Je souffrais tellement que je me disais ‘ça va, encore une de plus et ça ira, je ne suis pas accro’. Ce que je ne suis pas, j’ai arrêté quand j’ai été complètement humilié sur internet [au moment de l’annonce de la suspension]. » Paige a ainsi arrêté se droguer au moment de l’annonce de la seconde suspension, tout en réalisant son erreur « J’ai fait une erreur idiote. Je n’ai même pas aimé prendre de la drogue. On se fait juste avoir par ce style de vie. Je ne suis pas cette personne. Personne n’a pointé d’arme sur ma tempe, je l’ai prise moi-même. J’ai fait le test anti-drogue et il l’ont découvert. »

« Je devais cacher la vérité »

Paige raconte s’en être beaucoup voulu d’avoir pris de la drogue pour calmer ses douleurs, au point de cacher la vérité à ses proches. « À ce moment j’étais très embarrassée, j’étais genre ‘Je dois cacher la vérité d’une manière ou d’une autre’. J’ai menti à ma famille aussi. J’ai dit tout ce que je pouvais pour ne pas avoir l’air horrible. Je me suis construit comme étant ce modèle à suivre, pas cette personne chez qui tout tourne autour de la drogue. Je n’ai jamais voulu être cette personne. » 

Pour rappel, au moment de sa seconde suspension en octobre 2016, Paige avait mentionné que cette suspension était en lien avec un médicament prescrit par son médecin, ce qui n’était au final pas vrai.

Malgré cela, Paige n’en a jamais voulu à la WWE et ajoute même que cette suspension lui a été utile. « La WWE devait se protéger parce que j’ai dit quelque chose de complètement inapproprié. Je n’en ai jamais voulu à la WWE, c’était le coup de pied aux fesses dont j’avais besoin. »

Dans cette interview Paige revient aussi sur des sujets plus personnels comme le vol de ses photos et vidéos privées ou sa relation avec sa famille. Vous pouvez retrouver le podcast à cette adresse.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut