Actualité

La Ring of Honor annonce enfin un championnat féminin pour 2018

Ring of Honor

Il était temps. La Ring of Honor a annoncé à l’occasion de Final Battle 2017 la création d’un titre de championne de la ROH, « Women of Honor Championship », et que la première championne serait couronné début 2018 au terme d’un tournoi de seize catcheuses — dont Brandi Rhodes, Deonna Purrazzo, Jenny Rose, Jessie Brooks, Kelly Klein, Mandy Leon, Stella Grey, Sumie Sakai et Mayu Iwatani — qui débutera en janvier.

Le catch féminin n’a jamais vraiment été la priorité de la Ring of Honor. Si en 2002 lors de sa création on peut y voir quelques matchs féminins de temps à autre, cela restait assez rare. C’est en 2015 que la ROH décide de relancer sa division « Women of Honor », mais pour voir la plupart des matchs qui s’y déroulent, il faut aller sur la chaine Youtube de la promotion, et les catcheuses s’y affrontent dans des matchs sans enjeu particulier.

Le succès est au rendez-vous malgré des matchs parfois d’une qualité discutable. Il ne manquait qu’une chose pour ces catcheuses : un championnat. L’affaire sera réglée en début d’année prochaine, comme annoncé ce vendredi soir lors du dernier pay per view de la ROH.

La ceinture a été présentée hier soir par la même occasion. Son design reste un peu cliché pour un titre de catch féminin, la ceinture est plus petite que la ceinture masculine et est ornée de rose.

Ce nouveau titre devrait tout de même, on l’espère, permettre aux catcheuses qui travaillent pour la Ring of Honor de s’offrir un peu plus de temps d’antenne que ce soit dans les pay-per-view de la promotion, mais aussi dans shows télévisés.

Pour information, Impact Wrestling est pour le moment la seule promotion américaine aux États-Unis à proposer du catch féminin à la télévision en dehors de la WWE.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut