WWE

WWE Clash of Champions 2017 : Résumé et résultats

WWE

Ce dimanche soir c’était WWE Clash of Champions, dernier pay per view de l’année pour SmackDown dans lequel tous les titres de la brand bleue étaient remis en jeu.

AJ Styles défendait le titre de champion de la WWE contre Jinder Mahal, Charlotte Flair défendait sa ceinture de championne de SmackDown contre Natalya dans un lumberjack match, le titre des Etats Unis était disputé dans un triple menace entre le champion Baron Corbin, Bobby Roode et Dolph Ziggler tandis que la ceinture de champions par équipe était l’enjeu d’un Fatal 4-Way entre les Usos, les New Day, Rusev & Aiden English et Shelton Benjamin & Chad Gable.

Les Breezango faisaient aussi face aux Bludgeon Brothers, Zack Ryder affrontait son ancien co-équipier Mojo Rawley tandis que Sami Zayn et Kevin Owens se battaient pour conserver leur place à la WWE contre Randy Orton et Sami Zayn, un match dans lequel Shane McMahon et Daniel Bryan officiaient en tant qu’arbitres.

Dans le kickoff, Mojo Rawley affrontait son ancien co-équipier Zack Ryder. Mojo Rawley remporte le match avec son running forearm smash.

Dolph Ziggler s’offre l’US

Le premier match du pay per view est celui pour le titre de champion des États-Unis. Baron Corbin défend sa ceinture contre Bobby Roode et Dolph Ziggler. Dolph Ziggler remporte le match en portant son Zig Zag à Baron Corbin et Bobby Roode en même temps. Pas de jaloux.

Les Usos défendent leurs titres de champions par équipe dans le match suivant contre les New Day, Rusev & Aiden English et Shelton Benjamin & Chad Gable. Victoire des Usos qui conservent leurs titres.

Charlotte Flair toujours championne

C’est au tour de Charlotte Flair de défendre son titre de championne de SmackDown contre Natalya, et dans un Lumberjack match. Sont présente la Riott Squad, Carmella (qui a bien apporté sa mallette au cas où), Lana, Naomi et Tamina. C’est peu mais c’est tout ce qu’il y avait de disponible.

Charlotte remporte le match en contrant un Sharpshooter en Figure Eight, faisant ainsi abandonner Natalya. Elle reste championne de SmackDown et part assez vite du ring.

Natalya est ensuite interviewée, se plaignant du fait que le public lui ait tourné le dos. Elle ajoute que puisque c’est comme ça, elle tourne le dos au public elle aussi. On ne sait pas encore ce que ça veut dire, cela ressemblait presque à un discours de départ à la Batista en 2010, mais on n’ose y croire pour l’instant.

Le match entre Breezango et les Bludgeon Brothers arrive ensuite. Un match très court, moins de deux minutes, dont sortent victorieux les frères gourdin. Dommage pour Breezango, six mois de build up pour se faire battre de la sorte ça aurait mérité un peu plus de temps et du comedy wrestling comme ils le maîtrise si bien.

Sami Zayn et Kevin Owens sauvent leur job

Étonnamment le match entre l’équipe de Kevin Owens et Sami Zayn et celle de Randy Orton et Shinsuke Nakamura n’est pas le main-event du pay per view. Pour rappel, Kevin Owens et Sami Zayn doivent gagner le match pour rester à la WWE, tandis que Daniel Bryan et Shane McMahon en sont les arbitres.

Le match est lent et ennuyeux. Il faudra un spot sur la table des commentateurs pour le relancer et lancer la dernière ligne droite de l’affrontement. Daniel Bryan interrompt d’abord accidentellement un tombé de Randy Orton sur Sami Zayn mais une chose en entrainement une autre, il fait un rapide compte de trois quand Sami Zayn porte un Roll up à Orton.

Victoire de Kevin Owens et Sami Zayn qui conservent leur job. Shane McMahon et Daniel Bryan ne s’entendront plus après ça, c’est officiel.

Jinder Mahal abandonne, AJ Styles repart champion

Le main-event de la soirée voit donc AJ Styles défendre son titre de champion de la WWE contre Jinder Mahal, venu accompagné des Singh Brothers.

Un match très ennuyeux, un 1 contre 1 sans artifices, sans plus. Une simple intervention des Singh Brothers qui n’aura aucun effet si ce n’est un Styles Clash sur l’un d’entre eux à l’extérieur du ring ou un spot de Jinder Mahal qui fait passer AJ Styles par dessus la barrière du public sont à noter. Le reste n’est que du remplissage.

Jinder Mahal pensait remporter le match en portant un Khallas mais il n’en est rien. C’est un Calf Crusher qui fait abandonner Mahal et offre la victoire à AJ Styles qui reste champion de la WWE.

Cliquez pour commenter
En haut