SmackDown Live

WWE SmackDown Live du 2 janvier : Résumé et Résultats

On continue de fêter la nouvelle année avec ce soir SmackDown LIVE qui doit continuer de faire monter la sauce autour de Shane McMahon et Daniel Bryan. AJ Styles sera sûrement à nouveau impliqué puisqu’il affronte Sami Zayn après le dénouement de son match la semaine dernière face à Kevin Owens. On verra également les suites du tournoi pour le titre des États-Unis et un match de championnat entre l’équipe de Shelton Benjamin et Chad Gable et celle des Usos.

On suivra bien évidemment les autres catcheurs et catcheuses annoncés pour les Rumble Matchs avec attention.

AJ Styles débarque pour parler nouvelles résolutions. La première, amener le titre jusque WrestleMania et de garder le titre le soir de WrestleMania. Sa seconde, c’est de battre Sami Zayn ce soir. Il appelle Daniel Bryan pour lui demander sa décision quant à la présence ou non de Kevin Owens dans le coin de Sami Zayn. Pas le temps de dire quoique ce soit, Shane McMahon suit son general manager et souhaite une bonne année en ajoutant que ses actions de la semaine dernière étaient bien attentionnées.

Il souligne qu’un match ne devrait pas être sujet à des distractions dont la sienne et il s’excuse ainsi auprès de AJ Styles qui accepte. Il questionne encore les décisions de Daniel Bryan et lui demande clairement s’il veut transformer le YES Movement en YEP Movement. Shane coupe encore Bryan pour lui dire qu’il viendra dans le coin du ring si Kevin Owens est autorisé. Daniel Bryan décide du coup de s’ajouter également aux abords du ring. Tout le monde semble content, sauf AJ Styles qui semble être le seul mec sensé dans les environs.

Un match de championnat parasité par les pubs

Chad Gable & Shelton Benjamin affrontent Les Usos pour les titres de champion par équipe. Les champions souhaitent la bienvenue en 2018 à Chad Gable et Shelton Benjamin dans le Usos Penitentiary avant le match. Le match a démarré par des échanges en faveur des deux équipes mais Gable et Benjamin vont prendre l’avantage et même mettre leur finish sauf que Gable et Benjamin vont faire le tombé sur Jimmy Uso alors que Jey Uso était légal et Chad Gable a fait le tombé alors que Shelton Benjamin était l’homme légal.

Après vérification vidéo – parce que pour une fois on va dire qu’on fait attention à ça – le match est relancé après environ quinze années de pub pendant le match. Une fois le match repris, les Usos reprennent les choses en main et esquive le finisher de Gable et Benjamin avant de finir le match sur un Splash du coin du ring. On en a sûrement pas fini là mais la diffusion télé était une véritable catastrophe avec cinq minutes de match plein coupé par des pubs trop nombreuses.

Kevin Owens et Sami Zayn sont en coulisses et Kevin Owens explique que contrairement à son petit-déjeuner ou le lieu du show, Sami Zayn battra également AJ Styles. Sami Zayn ajoute que Shane McMahon reproche à Daniel Bryan ses actes alors qu’il estime qu’il fait juste son boulot. Ils disent également qu’ils vont détruire « The House that AJ Styles built » et c’est de toute façon le Sami & Kevin Show et toute l’interview est ponctuée de YEP de Sami.

Les frères Gourdin affrontent Breezango. La destruction est de mise et avant même le début du match, The Ascension vient à la rescousse de Breezango mais The Bludgeon Brothers règlent l’affaire en deux-trois mouvements. Pas de match mais une domination nette de Rowan & Harper.

Xavier Woods avance dans le tournoi, Becky Lynch de retour

The New Day est en coulisses et Big E et Kofi Kingston offrent à Xavier Woods des pancakes en encouragement pour le match face à Aiden English. Rusev et English s’invitent à la fête et ce dernier souhaite que pour 2018, chaque jour soit RUSEV DAY. La rivalité entre Rusev et les pancakes continue puisque Rusev gâche à nouveau le pancake spécial en crachant dessus. Ça devient personnel.

Mojo Rawley prévient qu’il va battre Zack Ryder la semaine prochaine. Le premier tour du tournoi pour le titre des États-Unis continue et Rusev chante pour Aiden English avant son match face à Xavier Woods. Le public a faim et veut des pancakes mais Xavier Woods prend plutôt l’avantage dans un premier temps. Jinder Mahal observe le tout depuis la télévision. Le match se calme un peu et passe à des échanges plus équilibré.

Xavier Woods contre quand même pas mal les tentatives de Aiden English et finit par contrer un mouvement de la troisième corde avant de finir avec un Elbow Drop plutôt classe qui lui permet d’avancer dans le tournoi pour affronter Jinder Mahal en demie-finale.

Le Welcoming Committee (parce que c’est de nouveau quelque chose apparemment) sera dans le Royal Rumble et dit qu’elles étaient là avant la Riott Squad. Le match entre le Welcoming Committee et la Riott Squad commence avec Natalya et Liv Morgan. Et si Natalya prend l’avantage au départ la Riott Squad joue mieux les tags pour se mettre en avant. Sur une intervention de Liv Morgan sur Tamina alors qu’elle était sur la troisième corde, Sarah Logan profite de la chute de Tamina pour lui mettre son finisher et gagner le match.

Ruby Riott prend ensuite le micro pour rappeler que la magie n’existe pas et que la Riott Squad offre une dose de réalité. Sarah Logan et Liv Morgan sont alors annoncées dans le Rumble Match par Ruby Riott, comme on pouvait s’en douter. La bataille de clan s’annonce assez dense dans le Rumble Match féminin. Charlotte intervient pour dire qu’elle fait partie des rêveuses et qu’elle croît en la magie de la passion. Elle veut toutefois donner une dose de réalité. Naomi débarque alors – on est à Orlando du coup ça tombe bien – suivi ensuite par Becky Lynch qui fait son retour alors que la Riott Squad l’avait blessée il y a quelques semaines.

Le trio de Charlotte, Becky Lynch et Naomi se paie la Riott Squad, Becky Lynch notamment. Petit segment post match assez mal débuté entre des discours clichés sur la différence passion / réalité qui termine plutôt bien avec le retour de Becky Lynch.

Baron Corbin s’annonce dans le Rumble Match masculin et dit qu’il est impatient de faire le main-event de WrestleMania. Ne riez pas si fort.

Il faut tourner sept fois sa langue dans la bouche avant de parler

Le main-event entre AJ Styles et Sami Zayn commence avec Kevin Owens, Shane McMahon et Daniel Bryan en ringside. On le sait que ça va finir mal. AJ Styles essaie de plutôt garder ses distances avec le ringside où Kevin Owens et Shane McMahon joue les partisans et que Daniel Bryan essaie d’assurer la séparation entre les deux.

AJ Styles domine pas mal les débats mais Zayn obtient un gros nearfall avec sa Blue Thunderbomb. Styles reprend le contrôle avec un Calf Crusher mais Zayn réussit à atteindre la corde. L’arbitre manque de se faire bousculer et sort du ring, Kevin Owens l’empêche de revenir dans le ring ce qui fait que Shane McMahon demande à l’envoyer en dehors du ring et Daniel Bryan demande à Shane McMahon d’en faire de même. Kevin Owens distrait finalement AJ Styles et Sami Zayn place son Helluvah Kick pour la victoire.

AJ Styles prend le micro pour demander que Zayn et Owens soit officiellement en équipe. Du coup, Daniel Bryan le prend au mot, trop peut-être et déclare qu’au Royal Rumble, Sami Zayn et Kevin Owens affronteront AJ Styles dans un handicap match pour le titre de la WWE. Drôle de fin qui officialise un peu plus le heel turn progressif que semble effectuer Daniel Bryan. Voilà qui conclue un Smackdown LIVE assez fade en dehors de son main-event et assez mal rythmé. Pas super pour commencer l’année.

Cliquez pour commenter
En haut