Résultat

SmackDown Live du 9 janvier : Résumé et résultats

Résultats complets de l’épisode de SmackDown Live du 9 janvier.

WWE

Au programme de cet épisode de SmackDown Live le retour de Becky Lynch qui affronte Ruby Riott, les réactions d’AJ Styles quant à l’annonce de Daniel Bryan pour son match de championnat à WWE Royal Rumble et un match entre les deux anciens partenaire Zack Ryder et Mojo Rawley dans le dernier match du premier tour du tournoi pour le titre des États-Unis.

AJ Styles veut de la justice

AJ Styles est en interview avec Renee Young sur le ring pour démarrer cet épisode. Il dit qu’il ne pensait pas que Daniel Bryan était sérieux au début et que de devoir affronter Kevin Owens et Sami Zayn en même temps pour défendre son titre n’est pas juste, surtout pas à SmackDown. Il aurait préféré les affronter tous les deux chacun leur tour, même en une soirée. Il qualifie la décision de Daniel Bryan de mauvais booking.

Kevin Owens et Sami Zayn entrent ensuite. Owens prend la parole pour dire qu’il pense qu’AJ Styles tente de faire marche arrière sur ce qu’il a dit la semaine dernière — ayant lui même proposé le match handicap. Pour Owens, ce serait un miracle si AJ Styles gagnait à WWE Royal Rumble, mais que « le paradis n’accorde pas de miracle au gens comme AJ Styles ». Kevin Owens ajoute que lui et Sami Zayn seront les premier « co-champions de la WWE ».

Shane McMahon entre à son tour pour donner raison à AJ Styles, il n’aime pas l’idée que Kevin Owens et Sami Zayn aient une chance au titre de la WWE mais il va laisser le match avoir lieu, du moins pour le moment dit-il. Il ajoute qu’il voudrait voir un handicap match ce soir, donc il propose un Randy Orton, Shinsuke Nakamura et AJ Styles contre Kevin Owens et Sami Zayn.

Le premier match voit Becky Lynch faire son retour sur les rings de SmackDown pour affronter Ruby Riott. Becky Lynch remporte le match par soumission avec le Disarmer.

The Ascensions affrontent les Bludgeon Brothers. Nouvelle victoire des frères gourdin évidemment.

Mojo Rawley s’avance en demi-finale pour le titre US

On enchaine directement avec le match suivant entre Zack Ryder et Mojo Rawley pour le tournoi du titre des États-Unis, match auquel est venu assister Bobby Roode. Mojo Rawley remporte le match et va en demi-finale contre Roode, petite confrontation entre les deux après le match. Zack Ryder lui n’a plus qu’à pleurer.

Démarre ensuite un trop long segment avec Shelton Benjamin et Chad Gable qui expliquent avoir été volé la semaine dernière après avoir perdu le match et se plaignent des arbitres. Daniel Bryan les rejoint ensuite pour défendre les arbitres et annonce dans la foulée que les Usos défendront leurs titres par équipes de SmackDown contre Gable et Benjamin dans un 2 out of 3 falls match.

Breezango affrontent et battent Rusev et Aiden English.

En coulisse, Shane McMahon vient discuter avec Daniel Bryan des décisions qu’il a récemment pris comme le match de championnat de la WWE et le 2 out of 3 falls annoncé ce soir, et lui demande s’il se sent bien en ce moment. Daniel Bryan lui retourne la question en mentionnant de vieilles mauvaise décisions qu’il a déjà pris dans le passé et d’autres qu’il prendra dans le futur. Tous les deux semblent d’accord sur le fait qu’ils sont pas au top, c’est déjà ça.

Un main-event relancé deux fois

C’est l’heure du main event : AJ Styles, Randy Orton et Shinsuke Nakamura affronte Kevin Owens et Sami Zayn. Le match se déroule plutot normalement jusqu’à ce que Zayn et Owens, réalisant qu’ils ne peuvent pas se battrent en sous-nombre, décident d’abandonner.

Mais Shane McMahon n’est pas d’accord, et relance le match sans décompte à l’extérieur possible. Orton tente plus tard un RKO pour gagner le match mais Owens le frappe avec une chaise, provoquant sa disqualification et la victoire de Styles, Orton et Nakamura. Mais cela ne plait toujours pas à Shane McMahon.

Le Commissionner de SmackDown relance donc une nouvelle fois le match en précisant que cette fois, aucune disqualification n’est possible, « Anything goes! »

La chaise va donc pouvoir de nouveau servir mais contre Owens et Zayn cette fois, qui vont se faire passer à tabac par le trio des face jusqu’à la victoire de ceux-ci. Pas de relance cette fois, Shane McMahon est content. AJ Styles, Shinsuke Nakamura et Randy Orton ont gagné.

Qu’en pense Daniel Bryan ? Nul doute qu’on le saura la semaine prochaine.

Cliquez pour commenter
En haut