NXT

WWE NXT du 10 janvier : Résumé et résultats

WWE

Au programme du premier épisode de NXT de 2018, un match revanche entre SAnitY et l’Undisputed Era devenu championne par équipe il y a quelques semaines. Cet épisode ainsi que les trois prochains ont été par ailleurs enregistré à Atlanta et non à la Full Sail University d’Orlando.

Shayna Baszler casse des bras

Shayna Baszler affronte Dakota Kai. Enfin, « affronte », on devrait plutôt dire « brutalise » étant donné que cette dernière n’a aucune chance et se faire démonter le bras d’un coup de pied alors qu’elle est au sol. L’arbitre stop le match en voyant Dakota Kai incapable de se relever.

Mais Shayna Baszler n’en a pas fini avec elle et lui porte sa rear nake choke. La championne de NXT Ember Moon arrive à temps pour l’arrêter et la faire quitter le ring, pendant que les médecins viennent s’occuper de Dakota Kai.

Après le match Shayna Baszler est interviewée mais William Regal interrompt l’entrevue et fait comprendre à la catcheuse que son comportement ne la mènera pas à une chance au titre de championne de NXT. Elle sera donc logiquement la prochaine challengeuse, sans doute.

Kassius Ohno affronte et bat Raul Mendoza avec un flying forearm.

Interviewée par des journalistes, Zelina Vega explique qu’elle est Andrade « Cien » Almas sont plus que jamais sur la même longueur d’onde et qu’ils ne sont pas prêt de cesser leur collaboration. Elle dit aussi que Johnny Gargano a de la chance et qu’il est un opportuniste qui a profité du fait que ses trois autres adversaires se battaient entre eux pour leur voler la victoire. Mais elle ne se fait pas de soucis pour le match de championnat, Almas l’a déjà battu deux fois.

Velveteen Dream est de retour, et il veut un « merci »

Johnny Gargano est d’ailleurs ensuite interviewé et dit qu’il ne pensait même pas avoir cette chance de devenir challenger, quand surprise: Velveteen Dream réapparait après plusieurs semaines d’absence. Il demande à Gargano de lui dire merci, mais ce dernier ne comprend pas pourquoi. Dream lui explique qu’il a eu de la chance de battre Kassius Ohno en vingt minutes mais que lui l’aurait battu en trente seconde. Il dit aussi qu’il n’aurait pas du battre Aleister Black et qu’il n’a aucune chance de battre Andrade « Cien » Almas à NXT TakeOver : Philadelphia.

Les Street Propheets apprennent par William Regal qu’ils affronteront les Authors of Pain pour la place de challengers aux titres de champions par équipe de NXT.

Lio Rush affronte Lars Sullivan. Sans doute une punition pour son comportement en coulisse. Victoire clean et facile de Lars Sullivan avec son Freak Accident. Après le match, Sullivan prend le micro pour dire à Killian Dain qu’il a envie de le détruire, avant de porter un Superfreak accident à Lio Rush pour la forme et de quitter le ring.

Pendant ce temps en coulisse, Adam Cole, Bobby Fish et Kyle O’Reilly passent à tabac Eric Young, Alexander Wolfe et Killian Dain avant le match qui doit les opposer ensuite.

Roderick Strong et Aleister Black en équipe

Les trois membres de l’Undisputed Era entrent sur le ring quand même, se moquant du coup de l’absence de SAnitY quand soudain, Nikki Cross tente d’entrer sur le ring pour les attaquer mais sans succès, les arbitres la retiennent et c’est bien dommage.

William Regal entre à son tour pour leur dire que peu importe, ils vont défendre leurs titres de champions par équipe ce soir, il n’y échapperont pas. Roderick Strong entre alors pour annoncer qu’il va les affronter, avant d’être lui aussi interrompu par Aleister Black qui ajoute que lui aussi.

Roderick Strong et Aleister Black font ainsi équipe et affrontent Bobby Fish et Kyle O’Reilly pour les titres de champions par équipe de NXT. Malheureusement une distraction d’Adam Cole qui attire Aleister Black dans le public permet à Fish et O’Reilly de remporter le match. Black, se rendant compte qu’il s’est fait avoir retourne sur le ring pour s’attaquer aux champions mais seul contre trois, il se fait passer à tabac par l’Undisputed Era alors que Roderick Strong est toujours KO à l’extérieur du ring.

William Regal annonce à la fin de l’épisode qu’Adam Cole affrontera Aleister Black à NXT TakeOver : Philadelphia, et dans un match « Extreme Rules ». « Aleister Black » et « Extreme » dans la même phrase, on en salive d’avance.

Cliquez pour commenter
En haut