NJPW

Résultats de NJPW Strong Style Evolved

Résumé et résultats de NJPW Strong Style Evolved, le show de la promotion japonaise à Long Beach en Californie.

NJPW World

C’est dans une Walter Pyramid à Guichet fermé, à Long Beach en Californie, qu’avait lieu NJPW Strong Style Evolved. Après le succès des deux shows américains de la promotion japonaise en juillet 2017, celle-ci remettait ça ce dimanche soir.

Le show était attendu, pour la deuxième représentation de la NJPW sur le sol américain depuis l’an dernier, la carte avait été préparée avec soin, nous offrant quelques affrontement dont un Jushin Liger contre Rey Mysterio (remplacé par Will Ospreay en raison d’une blessure) ou le très attendu Young Bucks contre Golden Lovers.

Seuls point noir de la soirée, les commentaires toujours très approximatifs de Jim Ross qui ne semble qu’à moitié connaitre le produit de la NJPW, et la réalisation qui a loupé pas mal d’actions importantes comme ce nearfall lors du Liger contre Ospreay, préférant filmer Rey Mysterio dans le public.

Les Golden Lovers s’imposent

Le match de la soirée était bien évidemment l’opposition entre l’équipe des Golden Lovers et celle des Young Bucks à qui la NJPW avait annoncé une limite de 60 minutes en début de show. On est large.

Les deux équipes ont offert un parfait match par équipe pour clore le show, teinté d’une histoire extrêmement bien racontée et des actions à couper le souffle (et briser des nuques, on a eu plusieurs fois peur). Les Golden Lovers remportent le match grâce au Golden Trigger après près de 40 minutes d’affrontement.

Après le match Cody Rhodes est venu s’en prendre aux Young Bucks après leur défaite, mais Kenny Omega est revenu sur le ring pour l’en faire partir. Omega tente de serrer la main des Bucks mais n’en obtiendra qu’une, Matt Jackson préfère quitter le ring en refusant la main tendue.

Il promet que la prochaine fois que la NJPW viendra aux États-Unis — le 7 juillet prochain, comme annoncé ce soir — il s’occupera sérieusement de Cody Rhodes. Il dit aussi qu’il s’est probablement brisé un os orbital mais n’a pas l’air plus ennuyé pour l’instant. Espérons que cela ne l’éloigne pas trop longtemps des rings.

Jay White conserve son titre et se trouve un nouveau challenger

Jay White de son côté défendait son titre de champion IWGP États-Unis contre un autre membre du Bullet Club, Hangman Page. Un match un peu lent sur le début, sans pour autant être mauvais, mais qui a perdu un public qui était pourtant bien chauffé par les précédents affrontements de cette soirée.

Heureusement l’ambiance revient à la moitié du match et reste jusqu’à la victoire du champion qui contre un Rite of Passage en un Blade Runner.

White aura la surprise après le match : David Finlay débarque pour l’attaquer et le défier pour le titre de champion des États-Unis. Les deux catcheurs s’affronteront le 24 avril au Korakuen Hall de Tokyo.

Cody Rhodes et Marty Scurll affrontaient eux Tama Tonga et Tanga Loa dans un face à face Bullet Club contre Bullet Club, l’occasion pour Rhodes de nous répéter que malgré tout, « Bullet Club is fine » tandis que le public  n’est pas tellement avec lui, contrairement à son partenaire Marty Scurll. La victoire reviendra tout de même à son équipe grâce à un Cross Rhodes sur Tanga Loa.

En attendant leur affrontement à Sakura Genesis le 1er avril prochain, Kazuchika Okada faisait équipe avec Tomohiro Ishii pour affronter Zack Sabre Jr. et Minoru Suzuki. Super match avec une notamment une belle séquence entre Ishii et Suzuki où l’idée était visiblement de tenir le plus longtemps face aux coups d’avant bras de l’autre, dans des échanges assez rapides et brutaux.

Zack Sabre Jr. offre la victoire à son équipe en portant sa nouvelle prise de finition dévoilée lors de la finale de la New Japan Cup l’Orienteering with Napalm Death, sur un Kazuchika Okada maintenu par Suzuki. Petit message envoyé pour leur match de la semaine prochaine.

Rey Mysterio aime la NJPW

Rey Mysterio devait affronter Jushin Thunder Liger, une affiche qui pouvait donner très envie. Mais malheusement les accident arrivent et Mysterio n’a pas pu catcher ce soir à cause d’une déchirure du biceps gauche. Mais il a tenu à être présent non seulement pour s’excuser de ne pas pouvoir se battre ce soir, mais aussi pour annoncer son envie de revenir à la NJPW une fois guéri.

C’est donc Will Ospreay qui remplace Rey Mysterio comme annoncé il y a quelques jours. Ce n’est pas le Will Ospreay que l’on a l’habitude de voir face à des adversaires plus jeunes et cela se ressent, mais en face c’est Jushin Liger et le britannique s’adapte. Le match est remporté par Will Ospreay grâce à son OsCutter.

Après le match Ospreay prend le micro et semble bien avoir entendu les envies de Rey Mysterio, et le défie ainsi pour un match dans le futur (proche ?). Marty Scurll qui court après le titre de Will Ospreay l’attaque par derrière, et démasque par la même occasion Mysterio qui était venu aider Ospreay. Jushin Liger viendra débarrasser le ring de Scurll.

Résultats complets de NJPW Strong Style Evolved:

• Roppongi 3K battent Scorpio Sky, Frank Kazarian et Christopher Daniels

• Taguchi Japan (Juice Robinson et Dave Finlay) battent Chaos (Hirooki Goto et Gedo)

• Killer Elite Squad (Lance Archer et Davey Boy Smith Jr.) battent Chaos (Toru Yano et Chuckie T.)

• Cody Rhodes et Mart Scurll battent Tama Tonga et Tangoa Loa

• Los Ingobernables de Japon (Tesuya Naito, Sanada, Bushi et Hiromu Takahashi) battent Taguchi Japan (Hiroshi Tanahashi, Kushida et Ryusuke Taguchi) and Dragon Lee

• Will Ospreay bat Jushin Thunder Liger.

• Suzuki-gun (Minoru Suzuki et Zack Sabre Jr.) battent Chaos (Kazuchika Okada et Tomohiro Ishii)

Match pour le titre IWGP États-Unis : Jay White (c) bat Hangman Page

• The Golden Lovers battent The Young Bucks

Cliquez pour commenter
En haut