NXT

Résultats de WWE NXT du 28 mars

Résumé et résultats de WWE NXT du 29 mars qui a pas mal chargé la carte de NXT TakeOver : New Orleans.

Programme très chargé pour l’épisode de NXT de cette semaine avec les deux demi-finales du Dusty Rhodes Tag Team Classic, deux matchs officialisés pour TakeOver : New Orléans et deux catcheurs qui font leurs premières apparitions dans le show de la brand jaune.

La carte de NXT TakeOver : New Orleans prend du poids

Le premier des deux matchs annoncés est bien parti pour être l’un des plus grand matchs de cette année si ce n’est LE match de l’année à la WWE. Tommaso Ciampa en avait marre de voir Johnny Gargano débarquer partout pour s’en prendre là lui, du parking du Performance Center jusqu’à son centre de rééducation en passant par chez lui, à trois heures du matin. Il a ainsi demandé à William Regal d’agir en conséquence.

William Regal lui a alors annoncé qu’à NXT TakeOver : New Orleans, les deux catcheurs s’affronteront dans un Unsanctionned Match. Et quand on connait le talent de storyteller des deux catcheurs, on aura sans doute de quoi s’agripper à nos sièges pendant une bonne demi-heures.

William Regal a aussi annoncé un autre match pour le show spécial du 6 avril prochain, avec l’arrivée du nouveau titre de champion d’Amérique du Nord. EC3 aurait bien voulu, en faisant par ailleurs sa première apparition ce mercredi à NXT, que le general manager lui offre le titre. Mais il n’en sera rien, il va devoir se battre contre quatre autres catcheurs.

EC3 donc, mais aussi Adam Cole, Velveteen Dream, Lars Sullivan et Ricochet — qui a lui aussi fait sa première apparition à NXT, une apparition furtive en toute fin d’épisode — s’affronteront dans un match à échelles pour déterminer le tout premier champion d’Amérique du Nord.

La finale du Dusty Classic est connue

Pendant ce temps, le Dusty Rhodes Tag Team Classic continue de plus belle et nous envoie au terme de cet épisode direct à NXT TakeOver : New Orlans, puisque ce sont les deux demi-finales du tournoi.

Le premier des deux matchs voyait les Authors of Pain affronter les Street Propheets qui après avoir battu les Heavy Machinery il y a quelques semaines se sont retrouvés face aux deux anciens champions par équipe et gagnants de la précédente édition du tournoi.

Pas tellement de doute quant au vainqueur, bien qu’ils soient montrés moins fort qu’à l’époque de leur règne de champion par équipe, les Authors of Pain dominent toujours leurs adversaires tout en leur laissant un peu de place pour s’exprimer de temps à autre. L’équipe managé par Paul Ellering repart gagnant du match et s’envole direct pour la Nouvelle Orléans en finale du tournoi.

L’autre match, c’est celui entre une équipe formée à la dernière minute qui remplace celle de Trent Seven et Tyler Bate après la blessure de ce dernier et SAnitY. Pete Dunne et Roderick Strong forment une équipe assez surprenante mais qui fonctionne. Le match est remporté par l’équipe de Dunne et Strong qui rejoignent ainsi les Authors of Pain en finale du tournoi qui aura lieu le 6 avril prochain à NXT TakeOver.

On a aussi pu voir les TM61, totalement dévasté par le fait d’avoir perdu leur seul match du tournoi, expliquant qu’ils ont besoin de temps et d’une nouvelle attitude. Le repackaging est en court.

Rafraîchissement pour Aleister Black

Pendant ce temps les rivalités pour les titres principaux suivent leurs cours. Ember Moon et Shayna Baszler ont été filmées en train de se battre au Performance Center de la WWE, tandis qu’Andrade « Cien » Almas s’en est violemment pris à Aleister Black alors qu’il arrivait (en retard) en coulisse de la Full Sail University.

Aleister Black se fait projeter tête premier contre une porte et plonger la tête dans l’eau froide avant d’être trainé dans la salle et frappé à coups de chaise, avant qu’Almas lui hurle de le respecter lui et Zelina Vega.

Le segment entre le champion et son challenger a par ailleurs interrompu un match de Dakota Kai qui venait de faire son entrée sur le ring. On nous dit que le match est remporté.

Lars Sullivan, qui participera au Ladder Match pour le titre d’Amérique du Nord faisait son retour sur le ring ce mercredi face à un certain John Silver, un jobber pas très raccord niveau taille à Sullivan. Pas besoin de vous faire un dessin sur le vainqueur du match, Sullivan repart gagnant après avoir littéralement démonté son adversaire pièce par pièce avec son Freak Accident.

Cliquez pour commenter
En haut