WrestleMania 34

Certaines prises de catch sont interdites en Louisiane, mais la WWE et d’autres promotions échappent à la règle

Le piledriver et ses dérivés sont normalement interdits en Louisiane. Mais rassurez-vous, l’Undertaker pourra tout de même le porter sur John Cena à WrestleMania 34.

Wikimedia Commons

C’est une information qui peut surprendre, mais dans certains États américains le catch est réglementé. C’est le cas de la Louisiane où aura lieu WrestleMania 34 le 8 avril prochain et plusieurs événements de catch indépendant cette même semaine. Mais en raison de ces règles instaurées par Louisiana Boxing and Wrestling Commission, les promoteurs vont devoir être plus malins (ou prudents).

Voici les quelques règles auxquels devraient se plier tous les promoteurs souhaitant organiser des shows de catch dans l’État de la Louisiane :

  • Toutes les variations du piledriver.
  • Toutes les variations de la powerbomb.
  • Le Moonsault, le Shooting Star, ou le 450 Splash, ou toutes les variations dans lesquels un catcheur, saute, se renverse en une pirouette depuis les cordes ou les coins du ring et pouvant atteindre la tête ou la nuque de son adversaire ou n’importe quelle partie de son corps.
  • Le Stun Gun, ou toutes les variations de cette prise dans lesquelles la tête ou la nuque d’un catcheur est entrainée, courbée ou prise dans une « code à linge » pour le faire passer par dessus les codes.
  • Frapper un catcheur à la tête avec n’importe quel objet, chaise, poubelle, couvercle etc.
  • Aucun catcheur ne doit pousser, jeter, bousculer ou envoyer de force son adversaire par dessus la troisième corde.
  • Le sang est aussi interdit.

Quelques unes de ces règles, dont celles concernant des prises impliquant des risques pour la nuque des catcheurs, ont été mises en place dans les années 90 suite à la blessure d’un catcheur de la Louisiane qui s’est retrouvé paralysé après avoir mal compris son adversaire qui voulait lui porter un Piledriver alors que lui pensait avoir à faire à une powerbomb. L’affaire avait été portée au tribunal.

Mais la plupart des promotions qui participeront au week-end de WrestleMania échapperont à ces règles. La WWE par exemple échappe évidemment à ce règlement, la commission en charge de ce règlement faisant confiance à l’entraînement et à l’expérience de ses catcheurs et catcheuses.

Pour les mêmes raisons et parce qu’elle est considérée par celle-ci comme une « ligue majeur », la Ring of Honor qui organisera SuperCard of Honor le vendredi, échappe elle aussi à ces règles.

Certaines peuvent faire une demande d’exemption pour chacun·e de leurs catcheurs et catcheuses, à condition à nouveau de prouver une certaine expérience et un entrainement sérieux.

D’autres promotions indépendantes ont dû être plus malines et faire appel à des promoteurs locaux qui ont l’autorisation de la commission pour organiser leurs shows, dont la WildKat Sports & Entertainement qui organisera notamment la WrestleCon. Un échange gagnant-gagnant qui lui permet notamment de faire participer ses élèves aux shows des autres promotions.

Cliquez pour commenter
En haut