WWE

Résultats de WWE WrestleMania 34

Résumé et résultats de WWE WrestleMania 34 en direct sur le WWE Network et AB1 depuis la Nouvelle Orléans en Louisiane.

WWE

L’attente est enfin terminée. Ce dimanche soir c’était WrestleMania 34, le plus grand show de catch de l’année en direct du Mercedes Benz Superdome à la Nouvelle Orléans. Pas moins de treize matchs étaient au programme de cette soirée.

En tête d’affiche, chez les hommes Roman Reigns affrontait Brock Lesnar pour son titre de champion Universal de la WWE et AJ Styles défendait son titre de champion de la WWE contre Shinsuke Nakamura dans un match que vous n’auriez jamais imaginé voir à WrestleMania un jour.

Chez les femmes, Charlotte Flair défendait son titre de championne de SmackDown contre la gagnante du premier Royal Rumble féminin en janvier dernier Asuka. Alexa Bliss de son côté défendait le titre de championne de RAW contre Nia Jax.

Ronda Rousey faisait ses premiers pas sur le ring de la WWE en tant que catcheuse aux côtés de Kurt Angle pour affronter Stephanie McMahon et Triple H. Daniel Bryan lui faisait son retour en tant que catcheur pour la première fois depuis qu’il a été déclaré apte à catcher à nouveau aux côtés de Shane McMahon contre Kevin Owens et Sami Zayn.

L’Undertaker était lui aussi attendu ce dimanche soir pour répondre au défi de John Cena.

Woken Bray Wyatt ?

Matt Hardy a remporté la cinquième bataille royale hommage à Andre The Giant en éliminant à la fin du match Mojo Rawley et Baron Corbin, les deux précédents gagnants, avec l’aide de Bray Wyatt qui faisait son retour sur les écrans de la WWE. Bray Wyatt semble maintenant prendre parti pour Matt Hardy.

Cedric Alexander deux fois champion Cruiserweight

Cedric Alexander a battu Mustafa Ali pour remporter le titre de champion Cruiserweight pour la seconde fois de sa carrière. Un match pas tellement à la hauteur des attente dont le public n’avait visiblement pas grand chose à faire et qui a en plus été coupé par de la pub pour ne pas arranger les choses.

Naomi première gagnante du trophée

Cela aurait pu se jouer entre Sasha Banks et Bayley, étant les deux dernières sur le ring. Du moins c’est ce qu’elle croyait. Quand Bayley élimine Sasha Banks, elle st persuadée de remporter la bataille royale. Sauf que, surprise ! Naomi apparait derrière elle et n’avait pas été éliminé. Bayley n’a pas trop le temps de réagir et se fait éliminer par Naomi qui remporte le trophée.

Seth Rollins, Champion IC et Gran Slam Champion

Le match pour le titre Intercontinental ouvre la carte principale du show. The Miz a demandé à son Miztourage de retourner en coulisse pendant le match. Il n’aurait peut-être pas dû. Seth Rollins remporte le match en profitant d’un Miz déjà affaiblit plus tôt par Finn Balor pour lui porter un Curb Stomp pour la victoire. Ce titre de champion Intercontinental lui permet de devenir par la même occasion Grand Slam Champion.

Fin de la Streak pour Asuka, Charlotte Flair conserve son titre

Excellent match entre Charlotte Flair et Asuka qui mettent le paquets niveau spots spectaculaires, et le public adore le match. Mais la surprise, c’est surtout la victoire de Charlotte Flair sur une Figure Four. La streak d’Asuka tombe, elle n’est plus invaincue à la WWE.

Le moment est par contre carrément gâché par un arbitre qui accourt annoncé une nouvelle à John Cena (on vous laisse devinez laquelle). Pas malin la WWE sur ce coup.

Jinder Mahal champion des États-Unis

Un match assez rapide et sans moment notable. Mahal profite d’une intervention de Sunil Singh pour porter un Khallas à Rusev et faire le tombé pour la victoire.

Ronda Rousey met la misère à Stephanie McMahon et Triple H

Incroyable match entre les deux équipes. Ronda Rousey a fait taire toutes les critiques sur le fait qu’elle soit débutante, elle a été excellente. Le match a aussi été l’occasion pour la WWE de faire une belle part au catch inter-genre avec des passage entre Ronda Rousey et Triple H notamment qui vont longtemps rester dans les mémoires.

Le Bludgeon Brothers champions par équipe

Les Usos rêvaient de ce match sur la carte principale du show. Malheureusement pour eux ils ne l’auront pas gagné et y auront perdu leurs titres contre les Bludgeon Brothers. Le match n’a pas été aussi bon qu’attendu malgré la présence des Usos et des New Day qui nous ont habitué par le passé à beaucoup mieux.

L’Undertaker est venu… squasher John Cena

On s’attendait à sa présence. Après que John Cena se soit débarrassé d’Elias venu troller tout le Mercedes Benz Superdome, un Gong a retentit. L’Undertaker est évidemment venu et plus surprenant, le match a bien lieu, tout de suite.

Mais la surprise va laisser place à une petite frustration. Le match est très court, ne dépasse pas les dix minutes et se termine simplement sur un Tombstone.

Pas de temps à perdre, l’Undertaker rentre chez lui tout de suite après.

Victoire du Yes Movement, Daniel Bryan n’a rien perdu

Daniel Bryan s’est rapidement fait éloigner de l’action, avant le match même. Une attaque de Kevin Owens et Sami Zayn le met hors d’action plusieurs minutes pendant que son partenaire Shane McMahon doit se battre seul face à ses deux adversaires.

Mais c’était évident : Daniel Bryan allait revenir et pas pour rien. C’est un Daniel Bryan en grande forme qui ne donne même pas l’impression d’avoir arrêté le catch un jour.

Bryan fait gagner son équipe en faisant abandonner Sami Zayn après une série de Yes Kick. Magnifique retour.

Nia Jax obtient sa vengeance contre Alexa Bliss… et son titre

Un match qui a duré bien plus longtemps qu’il n’aurait du. La rivalité n’avait déjà pas été facile à supporter, mais le match était trop long et absolument pas logique. Alexa Bliss était montré comme celle qui devait tout faire pour s’en sortir face à Nia Jax qui fait trois fois sa charrure. Un squash aurait ici été tout à fait acceptable.

Nia Jax finit tout de même par remporter le match avec un Samoa Drop depuis la deuxième corde pour devenir champinne de RAW.

AJ Styles reste champion de la WWE, Nakamura turn heel

Il y avait sans doute un peu trop d’attente quant à ce match. Les comparaisons avec celui de Wrestle Kingdom 10 étaient sans doute déjà de trop par rapport à ce que propose la WWE. Mais tout de même.

Le match a été un simple enchaînement de prises sans grand storytelling et le public n’a clairement pas suivi la moitié de l’affrontement. Ajoutez le fait que nous sommes à six heures de show au moment de cet affrontement, vous avez là un horrible cocktail. AJ Styles gagne le match assez simplement avec son Styles Clash.

Après le match, Shinsuke Nakamura se retourne contre AJ Styles après avoir fait semblant de lui tendre la ceinture en signe de respect.

Vos nouveaux champions par équipe de RAW : Braun Strowman et… Nicholas

Nicholas est le jeune garçon le plus chanceux de cette terre actuellement. Braun Strowman n’avait toujours pas de partenaire pour former une équipe face à The Bar ce dimanche. Il a donc été dans le public chercher quelqu’un quoi pourrait faire l’affaire, et a choisi Nicholas.

Une équipe qui fonctionne, Braun Strowman a évidemment fait le principal du travail sur le ring — bien que Nicholas y soit entré quelques secondes avant de regretter — mais dans une équipe on est vainqueur à deux.

Strowman et Nicholas sont vos nouveaux champions par équipe, tout va bien.

Brock Lesnar est toujours champion Universal, désolé

Voilà voilà. Dans un main-event à la limite de la catastrophe industriel, Brock Lesnar est sorti vainqueur d’un Roman Reigns qui s’est lui tiré de cinq F5 et un cuir chevelu tellement ouvert qu’il en a perdu énormément de sang.

Le public lui n’a pas du tout aimé le match. Des « Boring » et des « This is awful » se sont fait entendre. Le reste du temps il n’y avait aucune réaction, notamment lorsque Reigns s’est sorti du premier F5.

Le sixième F5 aura raison de Roman Reigns qui devra être ensuite soigné par plusieurs médecin sur le ring pour stopper le bain de sang.

WrestleMania 34 se termine sur cette note bizarre, où à nouveau on ne sait pas quoi penser d’un show qui se termine sur une note décevante.

Cliquez pour commenter
En haut