Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 9 avril

Résumé et résultats de l’épisode post-WrestleMania de Monday Night RAW du 9 avril.

WWE

C’est l’épisode de Monday Night RAW le plus important de l’année, à l’image d’un season premiere, le RAW post-WrestleMania relance la machine WWE dans une nouvelle saison. Un épisode de RAW très très chargé avec des débuts, des retours dont un gros, et même l’annonce d’une retraite.

Bon rétablissement, Stephanie McMahon

Stephanie McMahon ouvre le show, le bras en écharpe dans une attelle. Elle joue avec le public, fait croire qu’elle parle de Ronda Rousey quand elle dit que « tout le monde se demandait si elle réussirait à faire la transition » alors qu’elle parle d’elle. Elle accueille ensuite Ronda Rousey.

Elle semble vouloir éviter les soucis avec l’ancienne combattante en MMA désormais, et essaye de devenir son amie. Ronda Rousey fait mine d’accepter, la prend dans ses bras avant de changer d’expression et de l’attraper par le bras endolori… et de le déboîter une nouvelle fois.

Ronda Rousey quitte le ring, laissant Stephanie McMahon souffrir et se faire raccompagner par des arbitres et quelques médecins pendant que le public jubile et lui chante des « You deserve it ».

Bienvenue à RAW, Ember Moon

Nia Jax est sur le ring pour célébrer sa victoire en tant que championne de RAW, mais elle est rapidement interrompue par Alexa Bliss et Mickie James. Un match par équipe doit avoir lieu mais ces dernières pointent du doigt le fait qu’elle n’a pas de partenaire. Elles font erreur.

La championne de RAW annonce avoir une partenaire, et cette partenaire est… Ember Moon, qui fait ce soir ses débuts à RAW.

• Nia Jax et Ember Moon affrontent et battent Mickie James et Alexa Bliss.

En coulisse, Braun Strowman annonce que lui et Nicholas rendent les titres de champions par équipe de RAW. On est déçu.

Bienvenue à RAW, No Way Jose

No Way Jose aussi débarque à RAW, mais pour un très court match face à un catcheur indépendant qu’il bat en quelques secondes. On note surtout que No Way Jose a hérité des Rosebuds qui attendaient toujours en coulisses depuis quelques années.

• The Revival battent The Club dans le premier match du Tag Team Eliminator.

Bon retour, Jeff Hardy

Seth Rollins vient célébrer sa victoire en tant que champion Intercontinental la veille avec le public qui lui chante « Grand Slam Rollins ». Rollins se dit fier d’avoir réussi à rattraper Roman Reigns et Dean Ambrose qui sont eux aussi Grand Slam Champions, et que le meilleur dans tout ça est qu’il a réussi cet exploit à WrestleMania.

Finn Balor entre à son tour pour féliciter Seth Rollins. Il lui dit qu’il a été le meilleur des trois hommes hier soir, mais que comme dans tout triple menace il y a le gagnant, le perdant, et lui, qui n’a ni perdu ni gagné. Balor défie alors Rollins qui semble accepter, mais The Miz fait à son tour son entrée.

The Miz corrige Balor et dit que Rollins ne méritait pas le titre. Il dit aussi qu’il a voulu envoyer le Miztourage en coulisse parce qu’il ne voulait pas d’excuse s’il avait gagné. Rollins lui demande ainsi si cela veut dire qu’il ne peut pas gagner sans le Miztourage.

The Miz veut un rematch, Rollins lui propose ce soir mais Miz refuse et propose que le match ait lieu à WWE Backlash le 6 mai prochain. Il propose par contre un handicap match ce soir entre lui, le Miztourage et Balor et Rollins. Les deux étaient prêts à accepter visiblement quand un theme song retentit : celui de Jeff Hardy.

Un match à trois contre trois entre le Miztourage et le trio Rollins, Balor et Hardy aura lieu plus tard dans cet épisode.

Mandy Rose affronte et bat Sasha Banks. Bayley était aux abords du ring mais a plutôt couté la victoire à Sasha Banks.

Au revoir, Paige

Paige prend le micro après le match pour quelque chose qui n’a rien avoir avec le match qui vient de se dérouler ou l’Absolution. En effet celle-ci profite d’être au même endroit et au moment, 4 ans après ses débuts à RAW, pour annoncer officiellement sa retraite des rings à seulement 25 ans. Même si on le savait déjà, la tristesse est immense.

Elle termine en disant que malgré son départ, RAW sera toujours sa maison.

Elias entre dans l’arena pour à nouveau chanter une chanson et revenir sur son année à RAW jusqu’à WrestleMania. Le public chante « Elias » sur la musique de Seven Nation Army, on a des envies de meurtre. Il veut commencer à chanter quand soudain, débarque quelqu’un qui ne s’était pas montré à la WWE depuis longtemps : Bobby Lashley.

Bobby Lashley porte une souplesse verticale à Elias avant de repartir. C’est tout.

Bienvenue, Kevin Owens et Sami Zayn ?

Kevin Owens et Sami Zayn débarquent, tout bien habillés comme pour un entretien d’embauche, dans le bureau de Kurt Angle pour lui proposer de rejoindre RAW. Kurt Angle leur dit qu’il n’est pas sûr après ce qu’ils ont fait à Daniel Bryan et Shane McMahon ces dernières semaines.

Sami Zayn dit qu’il promet que cela n’arrivera plus. Kurt Angle réfléchit, et dit que sa division par équipe est pleine et qu’il ne reste qu’une place de Superstars. Kurt Angle leur dit aussi que s’ils veulent la TNA recrute (il a vraiment dit TNA, oui). La blague arrive dix ans trop tard mais elle est drôle quand même.

Étant donné qu’il ne reste qu’une place à pourvoir à RAW, Kurt Angle leur propose un match plus tard ce soir, le gagnant aura le droit de rejoindre RAW.

Rhyno et Slater sont sur le ring. Ils se plaignent de ne pas participer au Tag Team Eliminator d’Angle alors qu’ils ont été les premiers champions par équipe de SmackDown. Heath Slater lance alors un défi à n’importe quelle équipe qui voudrait un match maintenant. Devinez qui arrive en cette soirée de call up de NXT ?

• The Authors of Pain affrontent et battent Heath Slater et Rhyno en moins d’une minute avec le Last Chapter.

Après le match, Akam et Rezar repoussent leur manager Paul Ellering, pour lui faire comprendre qu’ils n’ont plus besoin de lui.

Bon retour, Samoa Joe

Roman Reigns arrive sous une pluie de huées comme d’habitude. Il dit qu’il s’est fait botter le cul ce dimanche soir, mais contrairement à Lesnar, lui est bien là ce soir. Il dit qu’il ne comprend pas ce qu’il s’est passé au Mercedes Benz Superdome, que Vince McMahon ne pouvait plus le regarder dans les yeux. Il dit aussi qu’il sait que Lesnar est un businessman intelligent parce qu’il appris que Lesnar allait retourner à l’UFC.

Il dit aussi que personne ne l’avait prévenu pour le match en cage contre Brock Lesnar au Greatest Royal Rumble, et qu’il l’a appris sur les réseaux sociaux.

Encore un retour : Samoa Joe débarque pour se moquer de Roman Reigns et de sa soi-disant conspiration. Il dit que Lesnar n’a pas battu Reigns dimanche soir, il l’a révélé. Pendant tout une année dit-il, Reigns a dit qu’il était le seul à pouvoir battre Lesnar et hier soir on a pu voir que c’était faux. Il le traite de menteur, de loser et évidemment le public jubile.

Samoa Joe lui dit qu’il devrait réaliser qu’à chaque fois qu’il fait face à Brock Lesnar, Brock Lesnar s’améliore et devient plus riche. Samoa Joe le prévient, il lui dit qu’une fois qu’il aura rencontré Lesnar au Greatest Royal Rumble, il sera là pour l’affronter à Backlash.

• Matt Hardy et Bray Wyatt (qui font maintenant équipe) ont affronté et battu Titus Worldwide.

Matt Hardy et Bray Wyatt affronteront la semaine prochaine les Revival pour déterminer les adversaires de Sheamus et Cesaro.

Au revoir, Kevin Owens et Sami Zayn

• Kevin Owens contre Sami Zayn : double décompte à l’extérieur

Pas de gagnant entre les deux catcheurs qui sont restés KO en dehors du ring trop longtemps. Aucun des deux ne rejoindra RAW.

• Seth Rollins, Finn Balor et Jeff Hardy battent The Miz, Bo Dallas et Curtis Axel. 

Après le match, les trois membres de l’équipe des face portent leurs finishers à chacun des membres du Miztourage, où comment terminer ce gros épisode de RAW très chargé sur une note de feel good.

Cliquez pour commenter
En haut