WWE

Résultats de WWE Greatest Royal Rumble

Résumé et résultats de WWE Greatest Royal Rumble en direct de Jeddah en Arabie Saoudite.

WWE

Ce vendredi soir a lieu un show très spécial puisqu’en direct du King Abdullah Sports City de Jeddah en Arabie Saoudite, la WWE organise le show Greatest Royal Rumble. Au programme huit matchs de championnat et un Rumble Match qui s’annonce historique puisqu’il comportera non pas trente, non pas quarante mais cinquante catcheurs.

On retrouvera aussi notamment la revanche du main-event de WrestleMania 34 entre Roman Reigns et Brock Lesnar pour le titre de champion Universal dans un match en cage. Autre revanche de WrestleMania, celle entre AJ Styles et Shinsuke Nakamura pour le titre de champion de la WWE.

Les titres de champions Intercontinental, des États-Unis, Cruiserweight et par équipe de RAW et SmackDown seront aussi défendus ce vendredi.

De plus, John Cena affrontera Triple H pour sa première apparition depuis WrestleMania 34 et Rusev affrontera l’Undertaker dans un Casket Match.

👉 Carte complète du show
👉 Kickoff

John Cena bat Triple H

Le match entre John Cena et Triple H ouvre le show. Lent au débit, un John Cena dominé et des nearfalls sur chacun des finishers des deux catcheurs. Un troisième AA permettra à John Cena de battre Triple H.

John Cena a pris le micro après le match pour remercier tout  le monde d’être venu et dire au public que c’était un honneur pour lui. Il a ajouté que malgré ce qu’il se passe dans « son univers » il ne pouvait pas manquer ça. On a tous bien compris.

Cedric Alexander reste champion Cruiserweight

Cedric Alexander défend son titre de champion Cruiserweight contre Kalisto dans le deuxième match de la soirée. Un affrontement plus dynamique que le précédent sans surprise, mais le public est plus silencieux. Alexander remporte le match avec son Lumbar Check après un bel affrontement entre les deux catcheurs.

Matt Hardy et Bray Wyatt nouveaux champions par équipe de RAW

Matt Hardy et Bray Wyatt ont visiblement surpris Sheamus et Cesaro avec leur travail d’équipe. Un Elevated Twist of Fate qui semble être le finisher de l’équipe a offert la victoire et les titres de champions par équipe aux Woken Warriors.

Jeff Hardy reste champion des États-Unis

Un match assez classique entre les deux catcheurs dont on se souviendra sans doute grâce au botch de Jinder Mahal, mal placé pour recevoir le Whisper in The Wind. Jeff Hardy remporte le match et conserve son titre, on est content.

Les Bludgeon Brothers toujours champions par équipe de SmackDown

Les Usos tentaient de reprendre les titres de champions par équipe qu’ils ont perdu à WrestleMania 34 face au Bludgeon Brothers, mais le match n’avait aucun suspense. Les Usos se sont fait dominer de bout en bout jusqu’à la victoire de leurs adversaires.

Les frères gourdin s’imposent et conservent leurs titres de champions par équipe de Smackdown.

Seth Rollins conserve le titre Intercontinental

Seth Rollins défendait son titre de champion Intercontinental dans un match à échelles face à Samoa Joe, Finn Balor et The Miz. Un match à échelle des plus classique mais plutot cool niveau action. La fin est un peu surprenante, Seth Rollins qui était resté à l’extérieur pendant plusieurs minutes réapparait quand Finn Balor s’apprête à décrocher la ceinture, monte à l’échelle et la décroche sous ses yeux médusés.

Petite pause entre deux matchs pour présenter quelques sélectionnés des tryouts de cette semaine en Arabie Saoudite. Ils se présentent un par un, rêvant de devenir la première Superstars saoudienne de la WWE. Arrivent alors les frères Daivari (Ariya et son frère Shawn, qui fait son retour à la WWE, et qui sont iraniens) s’offrant la plus grosse heat de la soirée. Et pourquoi pas un petit sunnites contre shiites pour le plaisir de Vince McMahon ?

Les Daivari Brothers comme ils se font appeler, se prennent une petite rouste des saoudiens pour le plus grand plaisir du public. Le travail est fait.

Double décompte à l’extérieur pour Nakamura et Styles

Shinsuka Nakamura, désormais heel, avait une seconde chance au titre de champion de la WWE. Il l’a évidemment utilisé pour agresser les parties intimes d’AJ Styles dans le dos de l’arbitre mais ce n’est pas ça qui l’a amené à la victoire. Le match était tout de même meilleur que celui de WrestleMania 34.

Malheureusement celui-ci se termine sur un double décompte à l’extérieur alors que les deux catcheurs se battent à l’extérieur du ring.

L’Undertaker enterre Rusev, sans surprise

L’Undertaker affrontait Rusev dans un Casket Match qui n’aura rien de surprenant si ce n’est la durée plus longue que celle contre John Cena à WrestleMania.

Evidemment et c’était attendu, Rusev se fait enfermer dans le cercueil mais n’y va pas seul puisqu’Aiden English y est envoyé lui aussi après un Tombston Piledriver.

Brock Lesnar conserve son titre, pas de chance pour Reigns

C’était la seconde chance pour Roman Reigns de prendre le titre de champion Universal des mains de Brock Lesnar. Une chance de se rattraper sur l’échec de WrestleMania 34 et dans un match en cage.

Eh bien cette chance s’est retournée contre lui. Pourtant Roman Reigns semblait bien plus en forme et en confiance ce vendredi soir, enchaine les spear et parvient presque à sortir de la cage par deux fois. Et quand il sort de la cage la troisième fois, c’est grâce à un spear sur Brock Lesnar qui fait passer les deux catcheurs à travers le grillage de la cage.

Étrangement, alors que Brock Lesnar est toujours sur le grillage les pieds en l’air et Roman Reigns les pieds sur le (vrai) sol, c’est Brock Lesnar qui est déclaré vainqueur du match et donc toujours champion Universal.

Braun Strowman sauve la soirée

Braun Strowman a remporté le Rumble Match de cinquante catcheurs après avoir éliminé Big Cass. Résumé complet et la liste des éliminations en cliquant sur le lien ci-dessus.

Cliquez pour commenter
En haut