Bien / Pas bien

Le meilleur et le pire de WWE RAW du 4 juin

Le meilleur et le pire de l’épisode du 4 juin de WWE Monday Night RAW avec la B-Team, Nia Jax et Natalya, Roman Reigns et Jinder Mahal et Sami Zayn.

WWE

« Capable du meilleur comme du pire, mais pour le pire je suis le meilleur » — Vince McMahon, ou FFF, on sait pas trop.

Nouvel article qui pourrait bien être le premier d’une nouvelle série. Pour des raisons pratiques les résultats de RAW et SmackDown ne seront plus présentés sous la forme d’un long résumé. C’est inutile et si vous voulez des détails, il vous suffit de regarder le show — ouais, c’est vrai c’est dur parfois mais accepter de se faire du mal parfois.

Dans cette nouvelle série d’article, on passera en revue le meilleur comme le pire de chaque épisode de Monday Night RAW et SmackDown Live chaque semaine.

Premier numéro donc avec l’épisode de Monday Night RAW du 4 juin, un épisode moyen où la carte de WWE Money In The Bank pour RAW est quasiment mise en place, ne restant plus que les titres de champions par équipe à caser. Ce qui est chose faite.

Bien : la victoire de la B-Team dans la bataille royale

Pour une fois que deux Superstars over sont pushé, on va pas bouder notre plaisir. Évidemment cela reste triste pour les Revival qui ne voient toujours pas le bout du tunnel depuis leur arrivée à RAW ou Drew McIntyre qui subit la lose de Dolph Ziggler — éliminé par Tyler Breeze, quelle tristesse. On ne parle pas des Authors of Pain, leur débuts sont récent et la WWE les garde pour le moment sans doute au frais.

Pour ce qui est de la B-Team on ne se fait pas non plus de film, ils on beau être over on ne les voit pas champions par équipe pour autant. Mais entre le Woken Universe de Matt Hardy et Bray Wyatt et le délire de Bo Dallas et Curtis Axel, le match aura sans doute le mérite d’être divertissant.

Pas bien : Le match entre Natalya et Nia Jax et le segment qui a suivi

On a pas compris grand chose. En plein match Natalya se blesse au genou toute seule dans les cordes et perd le match face à la championne. Nia Jax aurait pourtant bien d’une victoire plus percutante, qui fait peur à Ronda Rousey à moins de deux semaines du match de championnat contre cette dernière.

Au lieu de ça, Nia Jax reste sur le ring parce qu’elle est inquiète pour Natalya tandis que Ronda Rousey lui demande de partir l’air énervée. Nia Jax obéit, l’air un peu bête.

On a toujours pas compris le sens de ce segment. On ne sait plus si Nia Jax est vraiment heel où si c’était juste une mauvaise passe la semaine dernière.

Bien : Sami Zayn

Si le retour de Bobby Lashley doit au moins servir à quelque chose, c’est de nous montrer à quel point Sami Zayn est génial. L’impertinence de Zayn dans cet épisode fait du bien parce qu’elle démonte ce que nous non-américain avons du mal à supporter chez les ricains : ce mélange de patriotisme, de fierté et de moralisation. Voir au début Zayn démonter les « inspirational quotes » que poste Lashley sur son Instagram est un plaisir, jusqu’à le traiter à nouveau de menteur et de mettre en doute son passé de militaire.

On est moins rassuré sur l’issue du match de WWE Money In The Bank. Sans doute un one-shot, Sami Zayn risque de sortir perdant parce que quand même, l’américain patriote ressort grand et fort de ces rivalités, en règle général.

Pas bien : Le segment Roman Reigns / Jinder Mahal

Après s’être affrontés dans un match par équipe orchestré par Kurt Angle qui a le Teddy Long qui pousse, Roman Reigns et Jinder Mahal ont des comptes à régler. Sur le fond on comprend, sur la forme par contre la WWE fait des choses étranges, comme cet échange par caméras interposées en coulisses — alors que les deux Superstars sont dans la même arena — et qui se termine en une baston vite coupée à l’antenne.

On notera aussi cette phrase dont on se demande si c’est un trou de mémoire des auteurs ou simplement un nouveau coup du neurolizer de Vince McMahon qui a fait dire à Roman Reigns « qu’a fait Jinder Mahal depuis son retour ? ». Eh bien il a juste été champion de la WWE. Nous aussi on aimerait oublier mais impossible, c’est bel et bien dans son palmarès.

En bref

  • « Constable » Baron Corbin va nous faire rire bien plus que de raison.
  • Parlant de Baron Corbin, devait y avoir des restes de nourriture du barbecue de la semaine dernière, ils ont du terminer ça cette semaine avec Curt Hawkins. Ou alors Vince McMahon aime bien trop les bataille de bouffe.
  • « Pourquoi David Otunga s’est-il huilé le visage pour commenter RAW ?  Pour avoir l’air brillant » — par le non moins brillant @Toplebell que vous devriez suivre sur Twitter.
Cliquez pour commenter
En haut