Bien / Pas bien

Le meilleur et le pire de WWE SmackDown Live du 5 juin

Le meilleur et le pire de l’épisode de SmackDown Live du 5 juin avec Carmella et Asuka, AJ Styles et Shinsuke Nakamura, Charlotte Flair et Becky Lynch ou Big Cass tout seul. Santé.

WWE

« Capable du meilleur comme du pire, mais pour le pire je suis le meilleur » — Vince McMahon, ou FFF, on sait pas trop.

SmackDown Live nous a offert cette semaine un bon épisode et c’est assez rare pour être noté. Road Dogg était-il en congé ? Toujours est-il que Carmella a fait ce qu’il fallait, qu’AJ Styles et Shinsuke Nakamura ont signé leur contrat et que Becky Lynch et Charlotte Flair nous ont offert un bon match.

Bien (mais sans plus) : L’ouverture du show avec Asuka et Carmella

Carmella nous accueille pour ce nouvel épisode avec une envie de nous révéler le vrai visage d’Asuka. Va-t-elle faire entrer « les frères » de la catcheuses qui ne seront que des femmes déguisés en mecs ? Non, la ressemblance s’arrête au motif de cette promo. Mais la révélation n’en est pas vraiment une, Carmella nous fait juste comprendre que c’est la défaite face à Charlotte Flair qui a changé Asuka. C’est un peu faible, comme révélation.

Mandy Rose et Sonya Deville arrivent ensuite pour réclamer un match contre Asuka, Paige lui accorde les deux dans un handicap match et Asuka gagne.

Là où ce segment est efficace bien que simple c’est qu’il impose bien Carmella quand celle-ci termine cette ouverture d’épisode en attaquant sa challengeuse, comme un message pour faire comprendre que ce ne sera pas aussi facile. On ne sait pas si c’est crédible pour tout le monde, mais c’est ce qu’il fallait faire.

Bien : la signature du match entre AJ Styles et Shinsuke Nakamura

Assez rare à SmackDown Live (ou à Monday Night RAW), une signature de contrat pour un match qui se déroule en coulisse. On ne connait pas la raison de ce choix mais il y en a surement une (disponibilité ? économie de tables ?) AJ Styles et Shinsuke Nakamura signent ainsi leur contrat, le tout supervisé par la General Manageuse Paige.

Classique : AJ Styles ne supporte le comportement nonchalant et méprisant de Shinsuke Nakamura et ce dernier le pousse à bout pour qu’il attaque, avant de se faire retenir par les agents de sécurité.

Cela rappelle un peu la confrontation entre Shinsuke Nakamura et Samoa Joe à NXT, pourtant face, Nakamura jouait déjà la carte de la nonchalance et du dédain pour pousser à bout son adversaire de l’époque.

Bien : le match entre Charlotte Flair et Becky Lynch

Un peu sorti de nulle part mais sans doute non officiellement justifié pour opposer les deux plus gros nom du Money In The Bank Ladder Match féminin du côté de SmackDown, Charlotte Flair et Becky Lynch ont offert un match de qualité, agréable et divertissant.

La complicité entre les deux catcheuses est bien connue et cela offre en général une bonne alchimie sur le ring. Le genre d’affiche qu’on aimerait (re)voir dans une vraie rivalité dans le futur.

Un résultat aussi assez surprenant, Charlotte Flair perd par soumission sur le Disarmer de Becky Lynch. Une défaite de Charlotte Flair clean et gratuite c’est assez rare pour être noté, pas étonnant qu’elle soit offerte à Becky Lynch.

Pas bien : la promo de Big Cass

Tout le monde s’accord à dire que Big Cass seul, ça ne fonctionne pas. Le public s’en fout, c’est une gimmick réchauffé et avec encore moins de saveur qu’un plat industriel passé au micro-onde. Sans compter que le gars n’est apparemment plus en odeur de sainteté en coulisse depuis quelques temps et qu’il aurait tendance à se blesser facilement.

L’absence de Daniel Bryan ce mardi soir doit sans doute expliquer ce trop long temps d’antenne donné à Big Cass, mais le résultat est catastrophique.

Une simple promo d’une trentaine de seconde filmée en coulisse aurait suffit, ces dix minutes de temps d’antenne aurait pu servir à quelqu’un d’autre.

En bref :

  • Il sort quand l’album d’Aiden English ?
  • C’est quasiment passé inaperçu mais Karl Anderson a battu Harper, avec un roll up certes mais il l’a battu. Est-ce bon signe pour les Good Brothers ?
  • Paige était apparemment faite pour une carrière administratrice: elle organise des meetings dans son bureau pour signer des contrats et prépare pour la semaine prochaine « un sommet » entre les participantes de SmackDown du MITB féminin. La prochaine étape, elle monte sa start-up.
Cliquez pour commenter
En haut