NXT

Résumé et résultats de WWE NXT du 6 juin

Résumé et résultats de l’épisode de WWE NXT du 6 juin.

WWE

Un épisode haut en couleurs cette semaine à NXT qui nous prépare bien pour NXT TakeOver : Chicago II avec une confrontation entre Shayna Baszler et Nikki Cross, Tommaso Ciampa et Johnny Gargano et l’Undisputed Era et Pete Dunne, Oney Lorcan et Danny Burch. De quoi aussi nous mettre l’eau à la bouche pour NXT Paris.

Shayna Baszler apeurée face à Nikki Cross

Un épisode qui s’ouvre avec Shayna Baszler qui après s’être fait voler la ceinture par Nikki Cross la semaine dernière dans un faux match de championnat a réussi à la récupérer. Elle explique être plus forte, plus brutale et meilleure que les autres femmes du roster. « Les forts battront toujours les faibles » ajoute-t-elle, « mais il y aura toujours une personne ».

Le public ne met pas trop de temps pour réaliser qu’elle parle de Nikki Cross et chante son nom. Shayna Baszler explique que si cette dernière ose venir se confronter à elle, ce sera la dernière chose qu’elle fera à tout jamais. Evidemment Nikki Cross arrive. Les deux catcheuses se font face sur le ring et Shayna Baszler reprend la parole, lui demandant si elle est folle. Le public répond avec un chant « Yes ». Baszler la menace de l’étrangler et Nikki Cross l’implore d’essayer avec des « Do it! Do it! Do it ».

Shayna Baszler lance les hostilité, une bagarre éclate et Nikki Cross domine sa rivale jusqu’à lui porter un crossbody depuis la troisième corde. Shayna Baszler préfère quitter le ring.

C’est comme l’indique Nigel McGuinness aux commentaires la première fois que Shayna Baszler semble effrayée par une de ses rivales et ça change un peu, rend son règne de championnat plus intéressant. On se dit qu’ils ont bien fait finalement de ne pas envoyer Nikki Cross à SmackDown avec le reste de SAnitY pour le moment.

À lire aussi : Shayna Baszler contre Nikki Cross ajouté à la carte de NXT TakeOver : Chicago II

Les TM61 s’offrent une victoire facile face à deux jobbers Mike Hughley & Robby Grand dans un match qu’ils ont totalement dominé, avant de prendre le micro et expliquer qu’ils ont prouvé qu’ils étaient les meilleurs, et qu’ils peuvent affronter n’importe quelle équipe de NXT et les défient de venir se battre.

L’Undisputed Era domine les britanniques

Roderick Strong affronte Danny Burch. Evidemment l’intervention du reste de l’Undisputed Era ne se fait pas attendre, le reste du clan débarque pour tenter d’intervenir dans le match mais Pete Dunne et Oney Lorcan débarquent eux aussi pour les en empêcher.

Une bagarre éclate aux abords du ring, Danny Burch tente une crossface pour faire abandonner Roderick Strong mais Adam Cole le distrait et permet à Roderick Strong de remporter le match avec un back breaker.

Alors que Strong célèbre sur le ring Pete Dunne apparait derrière lui — tandis que les commentateurs mettent plusieurs secondes à le réaliser — et l’attaque, mais Adam Cole revient aider Strong qui lui porte un backbreaker.

Alors qu’il est en plein photoshoot, Kassius Ohno se fait interrompre par EC3 qui commence à se moquer de lui. Ohno le qualifie d’arrogant avant de le défier dans un match qu’accepte EC3. Un match qui aura lieu la semaine prochaine comme annoncé plus tard dans cet épisode.

Kairi Sane obtient vengeance

Kairi Sane et Lacey Evans s’affrontaient pour la seconde fois et ont offert un beau match. Le schéma reste le même : Lacey Evans tente d’intimider, méprise et veux humilier Kairi Sane. Elle a d’ailleurs écrit son nom sur l’un de ses poings qu’elle montre à la caméra avant le match.

Lacey Evans pousse à nouveau Kairi Sane à bout, la met en difficulté mais c’est bien Sane qui remporte le match avec son Elbow Drop que l’on a vu venir de très loin. Une fin un peu trop simple, trop froide par rapport au reste du match. Mais nous sommes dans un weekly, c’est suffisant.

Nouvelle confrontation (sanglante) entre Gargano et Ciampa

Cet épisode se termine avec une nouvelle confrontation entre Johnny Gargano et Tommaso Ciampa. Ce dernier est arrivée en premier pour une promo dans laquelle, après s’en être pris aux fans qui le huent ou se moquent de lui, il qualifie Johnny Gargano d’égoïste et qu’il n’a qu’une personne à blâmer pour la blessure de Cadice LeRae : lui-même.

Johnny Gargano apparait sur la rampe, retenu par des agents de sécurité dont il parvient à se débarrasser avant d’accourir vers le ring et se battre avec Tommaso Ciampa. La baston continue dans le public pendant que la sécurité continue tant bien que mal d’essayer de séparer les deux rivaux.

Alors que la bagarre semble se calmer, Tommaso Ciampa quitte la salle mais Johnny Gargano revient à la charge et l’attaque à nouveau. L’épisode de cette semaine se termine sur un Johnny Gargano qui projette Tommaso Ciampa dans l’écran alors que l’on croyait la bagarre terminée, et lui porte sa GargaNo Escape pour finir, le visage ensanglanté.

Une fin qui n’est pas sans rappeler la toute première attaque de Ciampa sur Gargano qui s’était déroulée de la même manière, la toute fin de NXT TakeOver : Chicago en mai 2017 alors que l’on croyait le show terminé et qui avait lancé cette rivalité.

Cliquez pour commenter
En haut