NJPW

Résultats de NJPW Dominion 6.9

Résumé et résultats de NJPW Dominion 6.9 dans lequel Kenny Omega a enfin été sacré champion IWGP Poids Lourds.

NJPW

Ce samedi avait lieu le show NJPW Dominion 6.9 en direct du Jo Hall d’Osaka avec trois grosses affiches: Will Ospreay contre Hiromu Takahashi, Chris Jericho contre Tetsuya Naito et surtout, le quatrième affrontement entre Kenny Omega et Kazuchika Okada pour le titre de champion IWGP poids lourds.

Les titres Junior Poids Lourds par équipe pour Suzuki-gun

El Desperado & Yoshinobu Kanemaru (Suzuki-gun) affrontaient les Roponggi 3K dans le premier match du show. Un match remporté par le clan Suzuki-gun après qu’El Desperado ait esquivé le Shock Arrow de Sho et poussé ce dernier sur l’arbitre. Un ref bump qui va lui permettre de briser une bouteille de Whiskey sur la tête de Sho pendant que l’arbitre ne voit rien.

Quand l’arbitre se remet de ses émotions, El Desperado fait le tombé, qu’il compte sans se douter de rien pour offrir la victoire au Suzuki-gun qui conservent leurs titres de champions IWGP Junior Poids Lourds par équipe.

Deuxième match, toujours par équipe mais sans titre en jeu cette fois. David Finlay et Juice Robinson affrontaient Jay White et YOSHI-HASHI (CHAOS). Bon match remporté grâce à Juice Robinson et son Pulp Fiction sur le champion IWGP États-Unis Jay White. Une fin de match suivi d’une petite confrontation entre les deux catcheurs qui nous teasent un match de championnat dans les semaines à venir.

Encore un match par équipe, Minoru Suzuki et Zack Sabre Jr. (Suzuki-gun) affrontaient Tomoro Ishii et Toru Yano (CHAOS). Zack Sabre Jr. offre la victoire à son équipe par soumission en faisant abandonner Toru Yano avec les Ring of Saturn. Suzuki et Ishii ont de leur conté continuer de se battre, à coups de chaises notamment, après le match et jusqu’en coulisse malgré qu’ils aient été séparé dans un premier temps.

Michael Elgin s’empare du titre NEVER Openweight

Deuxième match de championnat de ce NJPW Dominion 6.9, un triple menace entre le champion NEVER Openweight Hirooki Goto, Michael Elgin et Taichi. Ce dernier s’est visiblement beaucoup amusé pendant le match et a fuit l’affrontement, cherchant plutôt à distraire Goto et Elgin avec Miho Abe qui l’accompagnait, tantant ensuite de s’allier à Goto ou encore attaquer ses adversaires avec un pied de micro.

Mais cette attitude ne lui aura pas permis de remporter le match, Michael Elgin a porté son Elgin Bomb sur Taichi pour remporter le match et le titre aux nez et à la barbe de Goto. Les deux catcheurs s’affronteront sans doute dans un futur proche, Goto ayant perdu son titre sans prendre le tombé.

Le fait que Michael Elgin devienne champion risque en tout cas de ne pas faire que des heureux après les accusations qui ont pesé sur lui en début d’année.

Les Young Bucks au sommet de la division poids lourds par équipe

Nouveau match de championnat pour les titres de champions IWGP Poids Lourds par équipe. C’est leur but de l’année 2018, les Young Bucks tentent cette fois leur chance face aux champions EVIL & SANADA (Los Ingobernables de Japan). Les champions se sont battu jusqu’au bout mais ce ne sera pas suffisant.

Les Young Bucks battent les champions avec le More Bung for Your Buck dans un matchs dont les dernière minutes auront été les plus intenses pour devenir champion IWGP Poids Lourds par équipe pour la première fois de leur carrière.

En attendant la suite, c’est un match à trois contre trois avec de gros noms qui s’offre à nous : d’un côté : Jushin Thunder Liger, Rey Mysterio et Hiroshi Tanahashi, et de l’autre : Cody Rhodes, Marty Scurll et Hangman Page (Bullet Club).

Cody Rhodes offre la victoire à son clan en évitant un rana de Liger et en lui portant un Lariat puis un Cross Rhodes pour le tombé. Mysterio et Tanahashi s’en prennent ensuite à Rhodes qui repart en coulisse avec le reste du Bullet Club.

Hiromu Takahashi défait Will Ospreay de son titre Junior Poids Lourds

Autre match de championnat : Will Ospreay défendait son titre de champion IWGP Junior Poids Lourds contre le vainqueur du Best of Super Junior 25 comme annoncé lors de la finale du tournoi. Un match à la hauteur des deux talents, voir bien plus avec un Takahashi qui a semblé se montré dans ce match plus dominant face à Ospreay.

Hiroshi Takahashi remporte le match avec un Butterfly Piledriver, une suplex dans le coin du ring et une Timebomb pour terminer tout ça et devenir champion IWGP Junior Poids Lourds.

Un match qui avait aussi de quoi être un peu dangereux pour les deux catcheurs qui sont notamment tombés tous les deux au moins une fois sur leur tête. Habituel dirons nous pour Ospreay, mais gare quand même aux commotions.

Chris Jericho décroche le titre IWGP Intercontinental

L’un des matchs les plus attendus du show avec le main-event concernait un Chris Jericho déterminé qui avait son deuxième grand match dans la promotion japonaise face au champion IWGP Intercontinental Tetsuya Naito. Chris Jericho n’attendra d’ailleurs pas le début du match et s’attaquera directement à Naito pendant son entrée pour l’envoyer à travers une table.

Tetsuya Naito reviendra tout de même en forme dans le match et tentera son Destino plusieurs fois mais n’obtiendra qu’au mieux un compte de 2. Chris Jericho profitera d’une distraction de l’arbitre pour porter un low blow avant un nouveau Codebreaker pour la victoire.

À lire aussi : Chris Jericho devient champion IWGP Intercontinental

Chris Jericho devient ainsi champion IWGP Intercontinental mais ne compte pas s’arrêter là. Il attaque à nouveau Naito avec des coups de poings, le frappe avec la ceinture de champions puis enlève la ceinture de son pantalon pour lui asséner quelques coup.

EVIL viendra en aide à son partenaire des LIJ pour faire partir Chris Jericho du ring. Aurait-on déjà le prochain adversaire de Chris Jericho ?

Kenny Omega champion IWGP Poids Lourds

Enfin le main-event tout aussi attendu de cette soirée voyait le quatrième affrontement entre le champion IWGP Poids Lourds Kazuchika Okada et son challenger Kenny Omega. Le match est présenté avec un promo vidéo super bien produite qui montre le parcours récent d’Omega vers le titre. Kota Ibushi est aux abords du ring pour le match.

Ce match est un 2 out of 3 falls match, de quoi le faire bien durer et cela n’aura pas trompé. Les deux catcheurs se seront affrontés pendant plus de 65 minutes pour se pousser à bout.

Kazuchika Okada remportera le premier tombé par surprise avec un rana au bout de 28 minutes, le second sera remporté par Kenny Omega après presque une heure de match avec un V-Trigger et un One Winged Angel.

Égalité dans les deux camps donc et à une heure de matchs les corps sont fatigué, Okada et Omega sont à bout et font tout pour mettre leur adversaire hors d’action. On notera par ailleurs un Styles Clash sorti de nulle part de Kenny Omega. Mais c’est un One Winged Angel qui viendra contrer un Rainmaker, suivi d’un V-Trigger et d’un nouveau One Winged Angle qui mettra fin au match et permettra la victoire de Kenny Omega.

A lire aussi : Kenny Omega devient champion IWGP Poids lourds

Kenny Omega devient ainsi champion IWGP Poids Lourds au bout de la quatrième tentative. Les Young Bucks arrivent après le match pour célébrer avec le nouveau champion et Kota Ibushi.

Alors qu’ils célèbrent et après une promo du nouveau champion, Cody Rhodes apparait sur la rampe mais ne dit rien et préfère repartir aussi vite.

Cliquez pour commenter
En haut