NJPW

Résultats de NJPW G1 Special in San Francisco

Résultats rapides du G1 Special in San Francisco de la NJPW.

©NJPW

Après les deux nuits à Long Beach l’année dernière, la NJPW investit de nouveau le territoire américain, cette fois à San Francisco, pour un event où Kenny Omega défend pour la première fois son titre IGWP Heavyweight.

  • Guerillas of Destiny, Meng, Yujiro Takahashi et Chase Owens battent Roppongi 3K, Rocky Romero, YOSHI-HASHI et Gedo
  • Tomohiro Ishii et Toru Yano battent Minoru Suzuki et Zack Sabre Jr
  • Hangman Page et Marty Scurll battent Hiroshi Tanahashi et KUSHIDA
  • Hirooki Goto bat Jeff Cobb et conserve le titre NEVER Openweight
  • The Young Bucks battent SANADA et EVIL et conservent les titres par équipe IGWP
  • Kazuchika Okada et Will Ospreay battent Tetsuya Naito et BUSHI
  • Hiromu Takahashi bat Dragon Lee et conserve le titre junior poids-lourd IWGP.
  • Juice Robinson bat Jay White pour remporter le titre IWGP des États-Unis et devient ainsi le premier américain champion des États-Unis à la NJPW.
  • Kenny Omega bat Cody pour conserver le titre poids-lourd IWGP

Après le match et alors que Kenny Omega dit qu’il fera les meilleurs matchs contre chaque membre du roster, Tama Tonga, Tanga Loa et Haku viennent célébrer avec Golden Elite mais finit par les attaquer, révélant leur nouveau groupe : « Firing Squad ».

Alors que lors de l’attaque, la Firing Squad offre la possibilité à Cody d’attaquer Kenny Omega avec une chaise, Cody attaque plutôt la Firing Squad qui malgré l’intervention du Bullet Club peut repartir après avoir mis un peu tout le monde à terre. Une fois la Firing Squad partie, Cody et Kenny Omega se réconcilient.

Bullet Club is… fine ?

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut