Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 23 juillet

Résumé et résultats de l’épisode de WWE Monday Night RAW du 23 juillet. Avec une ANNONCE HISTORIQUE.

WWE

Encore un épisode de Monday Night RAW historique. HISTORIQUE qu’on vous dit. Enfin que Stephanie McMahon vous dit. La commissioner de la brand rouge est présente ce lundi soir pour une « annonce historique ».

Pendant ce temps, Roman Reigns et Bobby Lashley s’affronteront pour la place de challenger au titre de champion Universal de Brock Lesnar pendant que Drew McIntyre affrontera Finn Bálor.

ECRIRE L’HISTOIRE, ENCORE ET ENCORE

Mais pour l’ouverture c’est Vince McMahon, Stephanie McMahon et Triple H qui nous accueillent sur le ring, pendant que tout le roster de RAW, en plus des femmes de SmackDown, sont sur la rampe attendant « l’annonce historique ». Même Nikki Cross est là.

Pour nous teaser un peu, Triple H prend la parole pour remercier tout le monde, les Superstars les fans, puis demande aux femmes de s’avancer. Il parle du chemin parcouru, de NXT et semble tout ému à l’évocation des changements auquel elles ont eu le droit, des nombreuses fois où elles ont volé la vedette et qu’il est fier d’elles.

Stephanie McMahon prend ensuite la parole pour faire l’annonce: le 28 octobre prochain aura lieu WWE Evolution, un pay-per-view entièrement féminin. Toutes les catcheuses de la WWE seront présente : RAW, SmackDown et NXT seront de la partie pour « marquer l’histoire ».

On en rigole parce qu’ils aiment bien exagérer et faire passer leurs nouveautés comme des exploits historique, mais c’est une bonne nouvelle, bien qu’on aurait aimé qu’ils nous annoncent les titres de championnes par équipe de la WWE.

Match revanche pour la B-Team

En coulisse Bo Dallas et Curtis Axel se préparent pour leur défense de titre de champions par équipes de RAW contre Matt Hardy et Bray Wyatt. Pas grand chose à raconter, si ce n’est cette blague de Bo Dallas qui dit à Curtis Axel qu’il est le frère qu’il n’a jamais eu.

Pendant ce temps Elias, qui a sorti son EP aujourd’hui, voulait chanter mais a été interrompu par l’entrée de Matt Hardy. Vous sentez le running gag de la soirée ?

Curtis Axel et Bo Dallas ont battu Matt Hardy et Bray Wyatt pour conserver leurs titres de champions par équipe de RAW. Axel a permis la victoire de son équipe avec un Cradle sur Bray Wyatt. Facile.

Bray Wyatt et Matt Hardy applaudissent d’abord les champions pour leur victoire, mais les attaquent à nouveau en leur portant leurs finishers.

Finn Bálor croise Chad Gable en coulisse et lui demande pourquoi il est en tenue de ring. Gable lui répond qu’il se tient toujours prêt pour se battre. L’espoir fait vivre. Mais bizarrement Balor voit un type déménager ses affaire qui lui explique que Baron Corbin lui a donné une nouvelle loge.

Corbin arrive pour lui montrer sa nouvelle loge, qui n’est qu’une petite maison en plastique pour enfant. Balor préfère en rire, mais Corbin lui dit que cela n’a rien de drôle et qu’il a plutôt intérêt à se tenir prêt pour son match face à Drew McIntyre ce soir.

Sasha Banks et Bayley de nouveau amies… pour combien de temps ?

Toujours en coulisse, Sasha Banks et Bayley qui semble totalement réconciliée sont interviewée sur le retour de l’amitié entre elles. Bayley explique qu’elles ont pris le temps de discuter, tandis que Sasha Banks ajoute que ce sont leurs différences qui entretiennent leur amitié. Elle ajoute que l’annonce de Stephanie McMahon les a encore plus approché.

Sasha Banks et Bayley ont battu Samantha Simon & Karen Lundy, deux catcheuses locales. Le match a été très court et Sasha Banks a porté son Banks Statement pour la victoire. Un match qui ne sert à rien à part montrer que les deux catcheuses s’entendent à nouveau même sur le ring. Elles se prennent dans leur bras à la fin du match. Ces deux-là vont évidemment à nouveau se disputer dans un futur proche. Evidemment.

Braun Strowman interrompt une nouvelle tentative de chanson d’Elias — vous voyez ? Running gag — pour parler d’abord de l’annonce de Stephanie McMahon et tient à féliciter l’ensemble des catcheuses de la WWE, et particulièrement Alexa Bliss, son ancienne partenaire lors du Mixed Match Challenge. Notez d’ailleurs qu’à chaque segment depuis le début du show, il y a une référence à l’annonce du pay-per-view féminin. À CHAQUE SEGMENT.

Il vient ensuite parler de la rivalité entre Bobby Lashley et Roman Reigns pour la place de challenger au titre de champion Universal de Brock Lesnar, expliquant que peu importe qui va remporter ce match, il sera là pour casher sa mallette le moment venu pour devenir à son tour champion Universal.

« Why can’t we be friend ? »

Kevin Owens fait son entrée, toujours souffrant depuis qu’il a été jeté du haut de la cage à WWE Extreme Rules par Braun Strowman. Il dit qu’il a voulu être amis avec lui en pensant qu’ils pouvaient tous les deux devenir champions par équipe, que c’était le rêve de son fils mais que maintenant, alors qu’ils croyaient leur père indestructible, ses enfants on peur de le voir souffrir désormais.

Owens lui dit que ses problèmes ne font que commencer, qu’il va lui prendre tout ce qu’il a. Strowman le défie alors de venir sur le ring mais Owens refuse. Il fait venir Baron Corbin qui explique qu’agissant au nom de Stephanie McMahon, il va gérer le problème entre les deux.

Baron Corbin fait ainsi venir Jinder Mahal qu’il dit pouvoir régler le problème avec Braun Strowman. Mahal a tenté de calmer Strowman en lui donnant une sorte de cours de Yoga, mais Strowman lui dit d’arrêter. Il demande à Mahal et à Sunil Singh de fermer les yeux et de commencer, ainsi que le public, à chanter « Get this hands! ». Strowman attaque ensuite Mahal et Singh pour terminer le segment.

C’était idiot et personne n’a compris le sens de ce qu’il se passait, ou du moins pourquoi. La rivalité entre Owens et Strowman n’est pas finie, tandis que Jinder Mahal est perdu et ce n’est pas nous qui allons nous en plaindre.

On nous rappelle encore l’annonce de WWE Evolution avec un replay du discours de Stephanie McMahon et des détails sur le show. Au cas où vous ne seriez pas encore au courant à ce niveau du show.

Mickie James a battu Natalya par tombé avec un Superkick. Alexa Bliss qui était présente pour soutenir Mickie James est montée sur le bord du ring pour distraire Natalya mais s’est prise une clotheline. Mickie James n’a eu qu’à profiter de la distraction causée par Alexa Bliss.

En interview, Roman Reigns explique que cette soirée de premières, qu’il va battre Bobby Lashley pour la première fois. Il admet que Lashley l’a déjà battu, mais il a une longue liste d’accomplissement sur ces cinq dernières années et qu’il est l’athlète le plus décoré de sa génération. Il va battre Lashley et aller battre Lesnar à SummerSlam. Il termine en disant que les gens peuvent bien se plaindre, ils finiront par apprendre à aimer et à la fermer parce qu’il va botter les fesses de Lesnar.

Elias est sur la rampe pour tenter de chanter à nouveau… mais est interrompu par l’entrée des Authors of Pain.

Malaise malaise malaise…

Au retour de la pub Titus O’Neil et Apollo Crews sont là pour se confronter au Authors of Pain. Titus O’Neil leur dit qu’ils ont encore beaucoup à apprendre. Akam et Rezar se demandent en se moquant de lui ce qu’il pourrait bien leur apprendre, à part tomber et glisser sous eux — en référence à sa chute lors de WWE Greatest Royal Rumble. O’Neil leur répond que cela arrive à tout le monde tomber. C’est gênant.

Mais c’est pas plus gênant qu’Apollo Crews qui explique que Titus O’Neil lui a appris beaucoup de choses, comme être utile et une bonne personne. Akam suggère à O’Neil de partir, mais ce dernier et Crews attaquent les AOP pour les sortir du ring.

Horrible segment dont on a pas compris l’utilité, et dans lequel on a ressenti énormément de malaise de la part d’Apollo Crews pourquoi rien ne fonctionne quand il a un micro dans les mains. Vraiment dommage.

Kurt Angle retrouve Stephanie McMahon dans le parking pour lui dire qu’il est heureux d’être le general manager de RAW, surtout après l’annonce de WWE Evolution — qu’il fallait rappeler parce que vous aviez sans doute déjà oublié. Kevin Owens et Baron Corbin arrivent pour demander ce qu’ils comptent faire pour Braun Strowman. Owens a une idée : un match dans lequel la mallette de Mr Money In The Bank serait en jeu. Kurt Angle trouve l’idée stupide, Stephanie McMahon adore. Le match aura lieu à WWE SummerSlam.

Mojo Rawley a battu Tyler Breeze par tombé avec un sitout Alabama slam.

Pendant le match Bobby Roode est apparu pour une promo où il s’en prend à Mojo Rawley qu’il qualifie de Keyboard Warrior. Serait-ce Tom La Ruffa à l’écriture cette semaine ?

Elias voulait encore chanter mais pas de chance, Finn Balor fait son entrée pile à ce moment là. C’est vraiment pas de chance.

Seth Rollins obtient vengeance

Finn Bálor ont battu Drew McIntyre par disqualification quand Dolph Ziggler est intervenu avant que Bálor puisse porter son Coup de Grace.

Finn Balor est passé à tabac par McIntyre et Ziggler, jusqu’à ce que Seth Rollins débarque pour lui venir en aide. La suite est tellement téléphonée. Kurt Angle arrive pour annoncer que le match est relancé et qu’il devient un match par équipe. Teddy Long vous salue bien.

Seth Rollins et Finn Balor ont battu Dolph Ziggler et Drew McIntyre par tombé avec un hurricanrana et un Curb Stomp de Rollins sur Ziggler.

En interview, Bobby Lashley explique que les grand match comme celui de ce soir sont la raison pour laquelle il est revenu. Il a fait et gagné un main-event de WrestleMania (on cherche encore lequel), contrairement à Roman Reigns qui a perdu contre Brock Lesnar. Il dit qu’il viendra se confronter à Brock Lesnar la semaine prochaine quand celui-ci sera là et espère qu’il se sera bien reposé depuis.

A nouveau, un replay de l’annonce de WWE Evolution. PARCE QUE VOUS AVEZ PEUT-ÊTRE OUBLIÉ NON ?

Ember Moon bat Liv Morgan par tombé avec l’Eclipse. Encore un match court, trois minutes. Les femmes auront peut-être le droit à un pay-per-view à elles toutes seules, mais pour l’instant elles ont eu trois matchs pour même pas dix minutes de catch sur les trois heures de Monday Night RAW. Quel progrès.

En interview, Seth Rollins semble ravi. Il explique d’une part, c’est parce qu’il a battu Dolph Ziggler ce soir, et en plus, Kurt Angle lui a annoncé qu’il l’affrontera à WWE SummerSlam pour le titre de champion Intercontinental.

Elias est de nouveau sur scène pour chanter. Il s’assure que personne ne vient l’interrompre en attendant un petit moment, puis commence… avant que Kurt Angle ne débarque. Angle lui explique qu’il n’est pas là pour l’interrompre (mais c’est ce qu’il vient de faire) et qu’il peut chanter autant qu’il veut maintenant. Elias le remercie quand même et dit même le soutenir.

Elias commence alors par demander au gens d’acheter deux exemplaire de son album, un pour eux, et un pour la personne qu’ils deviendront après l’avoir écouté. Il veut commencer à chanter mais ne sent pas l’ambience à son gout, avant de réaliser qu’il est à Cincinatti et que les gens sont moche.

Bobby Lashley finit par entrer, interrompant à nouveau Elias qui ne chantera finalement pas ce lundi soir.

Roman Reigns à nouveau contre Brock Lesnar à SummerSlam

Roman Reigns a battu Bobby Lashley pour devenir challenger au titre de champion Universal de Brock Lesnar à WWE SummerSlam.

Reigns a remporté le match en portant un spear à Lashley qui venait pourtant de lui envoyer un coup de pied en plein visage qui l’a envoyé dans les cordes.

Bobby Lashley serre tout de même la main de Roman Reigns avant de quitter le ring en signe de respect, sans dire un mot et laissant Reigns célébrer sa victoire.

Cliquez pour commenter
En haut